Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

jeudi 24 décembre 2009 à 01h08min

L’adjudant Marcel Kafando, ancien chef de la sécurité rapprochée du président Compaoré, seul inculpé dans l’affaire du journaliste Norbert Zongo, est décédé ce mercredi 23 décembre 2009.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le défunt avait déjà été jugé avec d’autres militaires et condamné à 20 ans de prison en août 2000 par un tribunal militaire qui l’avait reconnu coupable d’ « avoir séquestré et torturé à mort » David Ouédraogo. C’est d’ailleurs en enquêtant sur les circonstances de la mort de ce dernier, alors chauffeur de François Compaoré, frère cadet du président du Faso, que Norbert Zongo trouvera la mort le dimanche 13 décembre 1998.

Marcel Kafando sera ensuite inculpé en 2001 pour « assassinat » et « incendie volontaire » par le juge d’instruction Wenceslas Ilboudo, qui a noté des contradictions dans son emploi du temps de l’après-midi du 13 décembre 1998, date de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo. Il avait été remis en liberté à cause de son état de santé chancelant.

En 2006, soit 8 ans après les faits, le juge d’instruction a finalement prononcé un non-lieu en sa faveur, se basant sur la rétractation d’un témoin à charge. Une décision qui avait été confirmée en appel.

Ironie du sort, l’adjudant est décédé un mois de décembre, quelques jours seulement après la commémoration du 11e anniversaire de la mort de Norbert Zongo, le 13 décembre dernier.

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 décembre 2009 à 01:21
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Ah ! bon ? Les bourreaux aussi meurent ? E t aussi en Decembre comme les victimes ? Juste 10 jrs apres ? Moi je croyais qu’ ils etaient eternels comme c’est eux qui savent distribuer la mort. Mais ca c’est un non even- la , les gars. Nouas attendons le grand evenement. Celui de la tete qui a pense. Il n’echappera point. Malgre les gymnastiques ou autres trafics d’ influence et autes wacks. Dieu est juste.

    Paix aux hommes qui craignent le Tout Puissant.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 01:25
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    C’est ca le vrai non- lieu. L’action publique est eteitne pour toi Kafando qu’ on a utilise jusqu’au bout comme une bougie. En regardant derriere, qu’est-ce que tu as gagne dans ce deal sombre ? Les autres, reflechir. La vie de l’ homme est sacree.

    Répondre à ce message

    • Le 24 décembre 2009 à 19:30, par aud75
      En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

      Pauvre Kaf toi qui croyait que ces vampires te protegéraient voilà que tu viens de partir ; que la fin de tes derniers jours sert beaucoup de leçons pour ceux qui croient que tout est permis. Comme disait Mgr en plus de la justice humaine, il existe...

      Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 01:50, par un burkinabe vivant a l’est des USA
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    tot ou tart son corp sera autopsier pour savoir la cause de sa mort biensure par un docteur INDEPENDANT

    Répondre à ce message

    • Le 24 décembre 2009 à 19:55, par DAKSOUM LE STATOIS BURKINABE A LOS ANGELES
      En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

      tu es fou,quel autopsie au Burkina faso dans les sombres deals comme celle ci.
      c est le pouvoir ki l a tue pour le bon,car ils l ont utilise a fond et il n est plus necessaire.

      c est la regle du jeu.je suis qu il n a pas ete bien paye dans les crimes qu il a commi.

      YAKO

      Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 02:17
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Pauvre Marcel ils t’ont utilise et maintenant ils n’ont plus besoin de tes services. Pas etonant ce qui t’arrive. Mes condoleance a ta famille. Dieu rendra justice un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 04:15
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    La route est desormais balayee pour que francois compaore devienne president.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 04:18
    En réponse à : Dossier definitivement clos

    Et voila, lorsque le seul inculpe trepasse, l action en justice s eteint automatiquement. Cette nouvelle triste pour la famille de Kafando est surement un gros cadeau de Noel et du Nouvel An pour certains qui n avaient plus le sommeil tranquille. Certains auront un large sourire sur les ecrains en ces fetes de fin d annee.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 04:20, par Osky
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    C’est vraiment dommage qu’il decede avant que la lumiere soit fait sur l’assassinat de Norbert ZONGO. Toutes mes condoleances a sa famille. j’aimerais tout de meme savoir comment cela est arrive, car nul ne doute que sa mort met fin d’une facon ou d’une autre a toutes investigations concernant le disparution de Norbert.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 04:32, par bigsou DES USA alias FRERE BLACK
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    que son ame puisse reposer en paix malgrer le fait quil etait un criminel.je penses qil sera juge la ou il va.il ira sexpliquer devant Dieu.il en reste les vrais commenditaires qi au contraire seront juges devant les hommes to ou tards.tte personne ayant participer a ses actes ignobles de pres ou de loin trouvera l’enfer pres de lui. GOD BLESS LE BULLFACE.(BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 04:45, par Azongbiiga
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    c’est petit a petit seulement eux tous vont passer a la barre avant de mourir dans la misere INCHALLA !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 06:35, par KARMOS SAWADOGO
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Bien pour un assacin il ira trouver NORBERT ZONGO QUI lui refusera l’acceess a la porte du paradit .qui l’a tue ? mort naturelle ou par accident ou bien le sida.
    La verite ne se cache pas tout finira par sortir les vrais coupables suivront apres.les autorites burkinabes te protegeront ici mais pas eternellement .Je pensais que l’example de MOBOUTU a donne des lecons aux autres presidents africans .vive la liberte, abas le favoritisme et enrichisment au dos de la population.
    GOD DONT RUSH .

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 08:25, par bèbnaki
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Je dirai paix à son âme. Nous avons demandé la justice à la place de Norbert. Mais maintenant c’est lui même qui aura la lattitude de demander justice. celle des hommes passe mais la justice de Dieu ne passera pas. Bonne Noél à toi dans l’autre monde si t’es inoncent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 09:11, par Le Gonze
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Ainsi donc, jusqu’au bout, ILS auront tout mis en oeuvre pour le soustraire des griffes de la Justice des Hommes !!! Mais gageons qu’en ce moment, ils doive répondre de ses actes devant le Tribunal de l’Eternel, avec comme témoins à charge ... Norbert Zongo et ses co-suppliciés. L’audience sera ajournée en fin de journée pour la comparution prochaine des autres co-assassins et commanditaires. Le verdict sera sans appel et immédiatement exécutoire, comme quoi l’impossible humain fera dans tous les cas de figure place au possible DIVIN !!

    Ne pleurez plus, séchez vos larmes ! Votre rédemption est proche. restez fermes dans la prière ! Les murs de notre "MASSADA" commencent à se fissurer !

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 09:14, par KaÏ
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    L’homme n’est rien, c’est DIEU seul qui est fort et IL fait belle toute chose en son temps...

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 09:20, par Le Lutteur
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Meme si c est en enfer Satan va le juger la bas. Il merite qu on enchaine sa tombe pour l eternite ce type la. Heureusement que la mort existe meme pour ceux qui se croient tout permis sur cette terre.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 09:41, par Louis
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Une fois de plus le faso pays des hommes intègres a lavé son linge dans le sang de l’accusé beaucoup pourront souffler un grand ouuff de soulagement de la mort du pauvre malheureux Marcel pour avoir emporté avec lui le secret des secrets Oh mort ou est don ta victoire ! Mais les morts ne sont pas morts ecrivait un grand penseur africain.Le mensonges à beau galoper depuis la nuit des temps la vérité fini par le rettraper.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 09:52, par Paris Rawa
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Quelles sont les vérités concernant cette période sombre de notre histoire nationale cet homme a-t-il enfermé dans le secret de sa conscience pour les emporter maintenant dans le silence éternel de la tombe, vérités qui feront définitivement défaut à la JUSTICE au Burkina ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 10:14, par une fan de HS
    En réponse à : Donc le bourreau est un mortel

    Tu as semé la mort. Les "grands" du Faso t’ont soustrait de la justice des hommes. Tu n’écahape pas à celle de Dieu.

    Vous les commanditaires, repentez vous pour avoir le pardon de la veuve, des orphelins et de maman Zongo. car comme Marcel vous passerez devant Dieu.

    La volonté de Dieu s’accomplit toujours. De terre l’homme est fait à la terre il retournera.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 10:15, par sans haine
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    La justice des hommes à prononcé un non lieu.Cela ne nous epargne pas de la justice divine.Tout ceux qui se croient imortel et qui pensent qu’ils peuvent tout faire à leur guise sans rien craindre se trompent.Là bà il n’y aura plus de "juge marionnette" ou de "super gourou" pour couvrir la tête de qui que ce soit.Tôt ou tard on repondra tous de nos actes posés ici bas.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 10:32, par DAKSOUM LE STATOIS BURKINABE A LOS ANGELES
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    i feel really sorry for him.
    il n a meme pas eu la paix o coeur avant de mourir.
    accepter de mourrir sans demander pardon ou des excuses au peuple burkinabe en esperant avoir le royaume de cieux.
    meme Blaise compaore a organise une journee de pardon,

    pourquoi etre bete just a ce point ???????????????????????????????????? tuer les etres humains just pour k Blaise reste o pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 11:44, par Par Dabisson
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Pauvre adjudant que ton âme repose quand même en paix. Écoutez bien les hommes chacun de nous recevra une "prime" de tout ce qu’il a fait sur cette terre ; peut importe le lieu de la cérémonie de réception.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 11:45, par Sidbala
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    SI LES DIRIGEANTS DE NOTRE PAYS REFUSENT LA VERITE ET LA JUSTICE POUR NORBERT ZONGO, LE DESTIN LUI EN PRENDRA BIEN SOIN. DEVANT DIEU ILS SERONT TOUS JUGÉS ET REJOINDRE LES FEUX ATTROCES QUI N’EN FINISSENT PAS.

    Répondre à ce message

    • Le 26 décembre 2009 à 16:39
      En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

      Paix à son âme au pauvre Marcel KAFANDO et mes condoléances à sa famille.C’est ça le pouvoir de Blaise COMPAORE.Au moment où il est avec toi tu te crois l’égal de Dieu et même capable d’oter la vie des hommes mais quand il te lâche, tu ne vaut même pas un cafard.

      Moi j’espère toujours et je crois qu’un jour ou l’autre on saura la vérité sur la mort de notre bien aimé Norbert Zongo.Norbert, tu dois être fier de toi là où tu es car ton courage et tes actions sont gravés dans nos coeurs pour toujours.Par contre ceux qui t’ont donné la mort seront traités comme des chiens même leurs cadavres.

      Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 12:14
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    ça fait mal de voir que pour des rançons, des individus se livrent à des crimes odieux de ce genre. Que Norbert ZONGO repose en paix. Des gens comme Marcel KAFANDO ne sont que des exécutants. On a juste lavé leur tête qui ne contenait pas grand chose par ailleurs( excusez moi) et les transformer en robot. C’est dommage de voir jusqu’où l’ignorance et la pauvreté peuvent nous conduire.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 12:34, par Armando
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Je ne crois pas à la justice sur terre. C’est juste le plus fort qui fait régner sa loi. Tant que ce qui ont commandité de ce crime ignoble seront les plus forts (tant qu’ils auront le pouvoir et la puissance), il n’y aura jamais justice pour Norbert Zongo. Peut être même qu’ils mourront paisiblement sur leur trône et qu’ils auront droit a des funérailles nationales. Qu’est ce que l’on y peut ?

    Répondre à ce message

    • Le 26 décembre 2009 à 12:28, par 123yam
      En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

      Salut mon ami. Il faut croire à la justice sur la terre. C’est justement pour cela que le Christ, Jésus, Dieu sauveur est vénu en ces jours ou nous sommes nous y invité. Pas de decouragement mais luttons pour un monde de Justice. En cela nous ne somme pas seul, Dieu est avec nous.
      Vous dites que les bourreaux, peuvent mourrir paisiblement. Cela n’est qu’apparent, la réalité est autre. Le Ciel commence ici bas, tout comme l’Enfer. . Avec le Christ, n’ayons pas peur de ceux qui tue le corps et ne peuvent tuer l’âme mais plutôt de celui qui peut tuer et le corps et l’âme. Que son âme repose en paix, que justice soit faite à Norbert Zongo

      Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 12:43
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    il est mort de quoi ?

    Répondre à ce message

    • Le 24 décembre 2009 à 21:11
      En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

      IL est mort du SIDA, espérons qu’il n’a pas été intentionnellement contaminé. Que Dieu sauve son âme.

      Répondre à ce message

      • Le 28 décembre 2009 à 09:12
        En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

        ce serait pas etonnant qu’il ait ete contaminé expres : ils sont devenus un peu plus malin. Finies les fusils grenades, etc c’etait devenu trop clair. Maintenant ce sont les empoisonnements, les piqures avec des virus dans les dispensaires, les putes de luxe contaminées payees pour contaminer les ennemies, les feuilles d ebillets de banque craquantes et trebuchantes, les enrichissements, les mariages tribalistes qui donnent a manger, etc. C’est ca le burkina faso d’aujourd’hui

        Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 12:50, par Afoé
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Ainsi le dossier Norbert ZONGO est mort comme Marcel KAFANDO.Merci aux magistrats politiciens qui ont longuement oeuvré pour cela.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 12:55, par N’dabi
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Ainsi, Dieu aura tranché, le bourreau aura beau duré sur terre, il coûtera le même sort qu’il eut réservé à ces victimes.
    Que leurs âmes reposent en paix.
    Toutefois, ne reste t-il pas des coupables de la même affaire qui cour toujours les rues de Ouaga ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 13:44, par omar
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Je pense que cette fin tragique de ce pretendu tout puissant Mr interpellera tous ceux qui sont encore au service de ces monstres au cole blanc constitués par François compaoré et famille.Depuis le drame de sapuy Marcel et ses collaborateurs n’ont pas eu la quiétude jusqu’à la tombe finalement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 14:19, par Ben Ischam
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    On ne peut pas échapper à tous les tribunaux. Le tribunal divin est maintenant en marche. Dieu merci, nous sommes tous des mortels ! Alors nous nous devons de vivre dans la sincérité et dans le respect de la vie humaine.

    Que Dieu lui accorde son pardon malgré tout car "ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient".

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 14:29
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Paix a son ame.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 14:46, par bakala a virginia
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    que le tou puissant le pardonne,

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 15:27
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Ce n’est que le début du commencement !!La justice divine jugera les premiers ignorants avant d’aboutir aux vrais responsables.Personne n’échappera !!

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 16:42
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    SUR LA TERRE TOUT EST VANITEUX ET PASSAGER.CHACUN REPONDRA DE SES ACTES COMMIS SUR TERRE DEVANT DIEU.PERSONNE N ECHAPPERA.MEME SI LA JUSTICE POUR NORBERT N EST PAS POUR AUJOURDHUI,SOYANT S EN SUR QU ELLE AURA LIEU UN JOUR MEME SI C EST PAS SUR TERRE.C EST DIEU QUI EST FORT ET PERSONNE N EST ETERNEL.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 16:53, par nous sommes que des hommes
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    tout se paye sur terre... paix à son âme.

    Répondre à ce message

    • Le 25 décembre 2009 à 22:55, par original rude boy
      En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

      Toi au cimetiere militaire de gounghin ?j´imagine deja ta galere car N Zongo et Oumarou clement sont là à quelque metres callé,le ring est deja monté les spectateurs se bousculent pour les tikets d´entrer apres ce combat sa serai du coté de daghnoin car ton promoteur a deja confirmé le booking.
      Guessé m´neda ka na yii naana dèe.

      Répondre à ce message

    • Le 26 décembre 2009 à 13:11
      En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

      Exceptionnel ce qui arrive a Marcel Kafando.En afrique ou la société a lhabitude de tou pardonner au morts. Meme mort personne ne lui concede aucune circonstance attenuante.C’est en realité ca l’enfer, c’est concret.Meme sa lignée continuera d’en patir. rappelez vous ce que la mere de Norbert Zongo a dit a propos de la mort de son fils avant de cracher à terre.wind na bou( Dieu jugera). Que ceux qui sont encore au service des basses besognes d’un regime sanguinaire se le tienne pour dit. Commencons a compter, tous ceux qui ont du sang sur les mains vont revenir mourrir un a un devant nous comme ils veulent. comme l’ane qui revien mourrir devant la porte de celui qui la battu à mort. soyons patient et vigilant

      Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 17:17
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    C’est dommage, je pense que tout le monde espère vivre au moins jusqu’à 70 ans. Je ne connais pas son age mais je crois qu’il était encore trop jeune pour mourir. Lui au moins peut se rejouir d’une mort moins atroce que celle de Norbert. Que son âme répose en paix et que Dieu nous delivre de nos haines. Ahh. Si seulement Dieu pouvais nous soulager de la douleur de la mort de Norbert.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 17:33, par LE CERVEAU
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    paix a son ame.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 17:48
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Moi je dirais paix a son âme !
    Qu’il repose en paix dans sa terre patrie .
    Qui somme nous pour le Juger !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 18:14, par machiavel
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    ange ou demon ? Nous sommes que des humains et ça... on ne peut rien y changer

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 18:36, par Le revolutionnaire
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Vous qui dites paix a son ame, il ne merite pas ca. Il devait liberer son ame avant de mourir, il a eu 11 ans pour le faire, chose qu’il n’a pas voulu. Je dirai feu a son ame pour nous priver de cette lumiere tant attendue. Qui sait encore combien de personnes ce monstre a tue pour ce faire une place du cote du President et les autres Salif, Francois.Je suis certain que tous ces accolites sont au parfum des evenements et pourquoi pas instigateurs. Depuis les Etats Unis j’attends la mort de ces soi-disants puissant
    pour que le Burkina puisse fermer ce chapitre noir du pays.
    Vive Sankara, Vive Norbert Zongo, you are and will be ours hero. Peace to your soul.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 19:58, par Forôntossoubaga
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Double tristesse.
    Tristesse pour sa famille et ses proches car après tout, c’est un être humain qui s’en est allé. En tant qu’être humain, nous compatissons et condoléances à sa famille. Tristesse aussi pour les assoiffés de justice car justice n’a, pour le moment, pas encore été rendue dans l’affaire Norbert Zongo. Toutefois, tôt ou tard, justice sera faite.
    Naan lara an sara !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 20:54, par N’maway
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Marcel n’est qu’un parmis tant d’autres. Rappelez-vous que les noms de Kanazoe, Alizeta Gando, fracois compaore et autres avaient etes prononces dans cette affaires. Le jour ou Francois compaore osera se presenter pour les presidentiels dans ce pays, le burkina prendra feu. Il est deja declare persona non grata. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 20:56, par adam biiga
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    salut. il fait son travail que son chef la confie . le tribunal connais belle et bien. le coupable pourquoi condame un soldat alors que il ya les commanditeurs c’est injuste. le pauvre marcel est mort. c’etait pour lui il faut le tue si non on te tue. il faut pardonne le pauvre soldat. le coupable c’est francois compaore. les burkinabes sont devenire hypocrites (INBURKINABE) de sang depuis le 15 octobre 1987. francois qui veux etre president du burkina faso. j’ai honte d’etre burkinabe. pourquoi pas rock mark kabore. francois a des mains de sang. la justice burkina ne doit pas accepte la candidature de francois. assassins de frere au petit frere. voila pourquoi. je dis que nous sommes les hypocrites. le partis CDP. ades hommes digne de fois. les homme propre et claire comme du coton. nous devrons revolte contre cette injustice de l’inpinite que nous vivons des annees et des annees. nous voulons un justice digne de notre pays burkina faso. uprigth ou est notre dignite. notre justesse . notre jusice notre pardon. notre solidarite des un aux autres. nous devrons etre dure en face de l’injustice et tolerant apres le pardon. vivre dans l’egalite de la justice. dieu seul sait. adam biiga.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2009 à 22:30, par KABORE Félix
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Besucoup d’encre et de salive couleront suite au décès du"pauvre"Marcel Kafando.Mais je pense que le débat qui se fait autour de sa mort le concerne peu.Tout ce qui se dit interpelle surtout ceux qui d’une manière ou d’une autre sont coupables de la mort de Norbert Zongo et de ses compagnons.
    Espérons que la mort de Marcel les fasse comprendre qu’ils connaitront le meme sort et qu’il peuvent échapper à la justice humaine mais celle de Dieu reste incontournable.
    Qu’ils sachent aussi que payer ces fautes sur terre constitue une circontance atténuante devant la justice divine.
    Alors,assassins de Norbert Zongo et de ses compagnons,acceptez la justice terrestre dans toute sa rigueur pour bénéficier de la clémence de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2009 à 05:59
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    une fois de plus la mort vien nous rapeller ke la vie n’est rien !!!je me demnade combien a-t-il pris pour ces crimes ?et a ki c’est t’il confier les derniere munite de sa vie ? en verite tous les criminelles ki l’on engager ni echapperon pas c’est pourkoi il ya lieu de remercier le bon dieu pour son jugement final ou il n’ora point de non lieu avec comme temoin les victimes !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2009 à 12:12, par POUMPOUNGAHIRE ZOUNZOUNGAHIRE AGNANGOLO
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    chers lecteurs ! vous croyez vraiment à la mort de Marcel KAFANDO ? quelqu’un qui distribue la mort ? Non !!!! il dort. c’est lui qui coçoie la mort.

    comme il dort il peut rêver. j’espère qu’ILS ont pris le soin de lui dire que làbas on doute pas entre deux dates pour facilement prononcer des non-lieu de complaisance ?

    Le juge, les commanditaires,... qui sont sur l’axe du mal subiront le même sort que MARCEL KAFANDO.

    jai des amis qui s’appellent Kafando ou bien Marcel. quand je les aapelle KAFANDO !!!! ou Marcel !!!, je vois directeur le chef du personnel de l’industrie de la mort. donc je vois directement la mort.

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2009 à 13:38, par diallo nene galle
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Que DIEU pardonne à Marcel Kafando-Toumba en guinée lui a refusé la trahison et d’etre sacrifié-Vous connaissez la suite-Fallait til faire comme lui ? That’s the question

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2009 à 08:06, par Nabi Kèra
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Consolez-vous. Ce n’est qu’une question de temps et ce temps est, en vérité, bien éphémère. Le Bien et le Mal sont connus et distincts. Ce n’est pas pour rien que le Seigneur a crée le Paradis et l’Enfer. Croyez-vous que l’homme existe pour rien ? Mais la mort est la raison de l’existence de l’Homme. L’être humain est une œuvre éminemment sacrée. Le Créateur se chargera sans nul doute de rendre justice. Il l’a dit et Il le fera, parce qu’Il ne manque jamais à sa promesse, n’en déplaise aux mécréants.

    Le Paradis reconnaitra son peuple. L’Enfer réclamera sa population et le châtiment sera proportionnel à l’atrocité des crimes et péchés commis. Nul ne sera tenu responsable des actes d’une autre personne. Seules la conscience et la responsabilité individuelles seront à la base de l’innocence ou de la culpabilité de chacun de nous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2009 à 14:39, par BANGDA
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Pas de paix pour son ame...!
    il a souffert sur terre et il souffrira au cieux aussi.
    j’etais au cimetière pour un autre decès mais j’ai vu la difficulté avec laquelle la machine n’a pas pu creusé sa tombe. En fait on etait pressé de creuser avec une machine pour enterrer manu millitaro mais comme l’individu etait très mauvais sur terre que la machine n’a pas pu. finalement ce sont les pauvres elements du RSP qui ont creusé sa tombe et on l’a enterré dans la nuit du 24 decembre vers 20h.
    Va en enfer rejoindre ton collegue satan...!

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2009 à 14:40
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    justice sur terre ou pas ,le tribunal divin est inévitable

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2009 à 14:57
    En réponse à : Vous n avez rien compris

    Vraiment j ai pitie des Africains. Vous n avez pas encore compris que nos histoires de Dieu est grand, nul n est eternel et consort nous empeche de nous developper ?
    Dieu est misericordieux et aime TOUS ses enfants. Marcel, Norbert, Sankara, Eyadema, Mobutu se retrouveront TOUS au paradis a leur mort parce que Dieu pardonne.
    Les detourneurs de fonds et de villas (rapport de la cours des comptes)iront aussi au paradis. Par contre la difference entre eux et les autres, c est que eux au moins voleront et tueront pour permettre a leurs enfants et petit enfants d etudier dans de grandes universites a l etranger et d avoir de bons emplois et des postes de responsabilite au pays par la suite. Leurs progenitures continueront a rouler de grosses voitures, habiter les villas de Ouaga 2000, boire l eau minerale quand y a des coupures, avoir le climatiseur avec les groupes electrogenes meme quand la Sonavilaine va rationner l electricite dans vos pauvres quartiers. Et puis qui vous dit que lorsque ces detourneurs de fonds et autres senteront leur mort approcher, ils n iront pas demander la communion et se confesser ? Ainsi ils iront aussi au paradis. Vous les aigris vous continuerez a souffrir materiellement sur terre, restez la seulement avec vos proverbes africains et autres Dieu seul est eternel.

    Répondre à ce message

    • Le 28 décembre 2009 à 09:46, par Nabi Kèra
      En réponse à : Vous n avez rien compris

      Vous faites fausse route. Votre façon de comprendre les choses est fort étrange. Justement c’est parce que le Seigneur aime ses créatures qu’Il a décrété la justice entre eux. Allah est la Justice par excellence. Et vous prétendez que les injustes, les méchants et les criminels auront le même traitement que les bons. Voulez-vous insinuer que l’honnêteté, la sincérité, l’intégrité, l’amour du prochain, la compassion, la pitié et la piété ne constituent aucune valeur ?

      Vous-vous trompez lourdement, et on devrait s’apitoyer sur votre sort, car votre compréhension vous conduira sur le chemin de ceux qui ont perdu la conscience et qui se comportent de façon inhumaine envers leurs semblables. Que faites-vous alors des Commandements et de l’Ordre divin ?

      Je vous invite à la réflexion et au discernement. Les promesses relatives à la récompense, au pardon, à la miséricorde divine mais aussi au châtiment et aux supplices et à la damnation contenues dans les Saintes Ecritures ne sont pas une littérature. Elles attestent sûrement du fait qu’Allah ne lésera aucune âme dans la future vie.

      Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2009 à 21:14, par Badara
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Après Edmond KOAMA et OUSSENI YARO, tous cités comme des suspects sérieux dans l’affaire Norbert ZONGO, c’est au tour de L’adjudant Chef KAFANDO de tirer sa révérence.
    Tout ce que je sais de cet homme, c’esdt qu’il a été fidèle au président du Faso. L’acteur principal et le seul inculpé dans l’affaire Norbert ZONGO, il tenue à emporter les secrets de cette macabre histoire dans sa tombe. Et il est parvenu à ses fins.
    Tu as échappé à la justice humaine mais celle divine saura tirer cette histoire au clair.
    Si les commanditaires pouvaient tirer leçon et s’amender pendant qu’il est encore temps....

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2009 à 12:41
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Que Dieu dans son absolu bonté accorde sa grace aux enfants qu’il laisse sur terre. Que ceux ci surmontent cette épreuve avec courage. Que tous les jeunes qui ont encore la force de faire quelque chose réfléchissent avant tout quelque soit le pouvoir ou l’avoir qu’on vous propose. A supposer que le défunt soit le meurtrier de Norbert. Qu’a t-il eu après ? N’aurait-il pas préféré être à la place de la victime que le sien. Que Dieu nous guide. Qu’il nous prive de la force et du pouvoir s’il ne les accompagne pas de sa guidance.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2009 à 11:32, par Kon N’doungtouly
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Marcel était un suspect sérieux désigné par la commission d’enquête internationale.

    Marcel était un soldat du régiment de sécurité présidentielle.

    Marcel était le chef de la sécurité rapprochée du Président du Faso.

    Marcel était officier subalterne de l’arméé Burkinabè.

    Marcel était un militaire.

    Marcel étant militaire se devait être royal et loyal .

    Marcel était royal.

    Marcel était mortel ,et la mort lui faisait peur comme tous les humains bien qu’elle soit inéluctable.

    Marcel est mort.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2009 à 11:55, par Okapi
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    Bjr.Avec la mort de Marcel Kafando,emportant probablement ses secrets dans sa tombe, une page sombre de notre pays se tourne !
    En effet,ce garçon a été melé à au moins trois assissanats et non des moindres :
    1. Il faisait parti du commando de 6 ou 7 militaires qui ont attaqué le président Sankara et douze autres un certain 15 octobre 1987. Y étaient egalement Yacinthe Kafando, Arzouma Otis etc..
    2. Il a ensuite dirrigé les tortures de David Ouedraogo, Hamidou Ilboudo, Adama Tiendrebeogo tous employés de François Compaoré, petit frère du Président Blaise. le pauvre David succombera le 18 janvier 1998 à l’infirmerie de la presidence
    3.Il a été enfin le cerveau des six boureaux de Norbert Zongo et de ses compagnons le 13 décembre 1998 en rade de sapouy
    Que dire de plus sinon, regretter qu’un tel pion du pouvoir, que ce rentier du 15 octobre n’aie pu soulager sa conscience en crachant le morceau. Sous d’autres cieux c’est un livre sous forme de best seller qui serait déjà dans les librairies juste après sa mort.
    Mais encore une fois nous sommes au faso. Autrement dit rien à esperer.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2009 à 19:06
    En réponse à : Dossier Norbert Zongo : Mort de Marcel Kafando

    chacun a son tour

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés