Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dès l’instant que vous apprenez à reconnaître la beauté dans ce monde, vous cessez d’être un esclave.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

Région de l’Est : Le UNHCR offre des matériels estimés à 18 millions de francs CFA au CHR de Fada et à l’enseignement

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 22 septembre 2022 à 16h00min
Région de l’Est : Le UNHCR offre des matériels estimés à 18 millions de francs CFA au CHR de Fada et à l’enseignement

Le Haut-commissariat des nations-unies pour les réfugiés (UNHCR), à travers son partenaire Vétérinaire sans frontières-Belgique (VSF) entend appuyer les efforts de l’État burkinabè. Ce, dans les actions concernant la santé et l’éducation en faveur des personnes déplacées internes (PDI) et les populations hôtes. Dans cette dynamique, le UNHCR a offert du matériel sanitaire au CHR de Fada N’Gourma (région de l’Est). Mais aussi des équipements éducatifs à la Direction régionale de l’éducation préscolaire primaire et non formelle (DREPPNF). C’était le mercredi 21 septembre 2022.

Quarante lits et matelas, 20 paravents et 20 potences sont les matériels medico-techniques offerts au CHR de la ville de Fada N’Gourma. À cela s’ajoutent les matériels d’apprentissage octroyés à la Direction régionale de l’éducation préscolaire primaire et non formelle (DREPPNF). Ces matériels d’apprentissage se composent essentiellement de 600 kits au profit d’élèves du CP1 au CM2. Mais aussi de 60 tables-bancs, de quatre bureaux et de quatre chaises d’instituteur.

La remise symbolique des matériels aux bénéficiaires

Une initiative qui vient à point nommé au regard du contexte sécuritaire, sanitaire et éducatif mis à rude épreuve par les groupes armés qui sévissent au Burkina Faso. Pour le directeur général du CHR de Fada N’Gourma Sogohoun Koïta, les équipements mis à la disposition de l’hôpital viennent combler significativement un besoin, notamment de prise en charge et d’hôtellerie au bénéfice des patients. « Alors je voudrais véritablement à travers cet instant solennel, remercier le HCR et Vétérinaire sans frontières pour avoir pensé à l’hôpital », a-t-il déclaré.

Le CHR de Fada de plus en plus sollicité

Avant de signaler que le CHR de Fada est devenu aujourd’hui un point d’attraction pour l’ensemble des PDI de la région du fait de la fermeture d’un grand nombre de formations sanitaires en raison de la crise sécuritaire. Une situation qui confronte le centre hospitalier aux divers défis à relever dans ce sens.

Sogohoun Koïta, directeur général du CHR de Fada N’Gourma

Pour ce faire, Sogohoun Koïta dit espérer que VSF puisse davantage mener d’autres actions du genre afin d’aider l’hôpital à répondre aux besoins urgents des patients.
Le présent don entre en droite ligne des missions assignées au HCR que sont notamment la protection des PDI, tout en leur assurant santé et éducation. « Le but de notre présence aujourd’hui, c’est de garantir les droits humains. Et pour cela nous nous basons sur la déclaration universelle des droits de l’homme », a souligné Salia Adama Yao, représentant du HCR.

M. Yao mentionne que son intervention va dans le sens de montrer davantage l’attachement des acteurs humanitaires à accompagner l’État dans ses actions qui consistent à soulager les populations.

La réponse à la doléance du directeur général du CHR de Fada

La doléance formulée par le directeur général du CHR de Fada à l’endroit du UNHCR, ne restera pas sans réponse. Car une batterie d’activités sera très bientôt présentée aux autorités de la région afin de renforcer les initiatives entreprises pour améliorer les conditions de vie des populations, a laissé entendre M. Yao.

Salia Adama Yao, représentant du HCR à Fada N’Gourma

La cérémonie officielle de remise de ce don estimé globalement à 18.370.000 francs CFA, a été présidée par le colonel Hubert Yaméogo, gouverneur de la région de l’Est. Tout en témoignant lui aussi sa reconnaissance au UNHCR, le gouverneur de la région de l’Est a affirmé que le soutien à l’endroit des deux structures de la santé et de l’éducation, vient une fois de plus illustrer l’exemplarité et la solidité de leur chaîne de coopération.

« En acceptant de prendre personnellement part à cette manifestation, j’ai voulu vous exprimer toute l’attention que j’accorde à cette contribution de valeur, destinée à promouvoir l’accessibilité aux structures éducatives et sanitaires. Cela, boostant l’offre d’éducation et favorisant des soins de qualité au profit des populations », a signifié le colonel Hubert Yaméogo.

À en croire le gouverneur, cet acte en plus de contribuer au renforcement des capacités d’accueil de l’hôpital et de soulager les populations vulnérables, s’inscrit dans la pérennisation des multiples interventions du UNHCR, en faveur de l’amélioration du bien-être de ces dernières. Le colonel Yaméogo leur a de ce fait, exprimé toute sa gratitude tout en se disant persuadé que leur coopération déjà fructueuse, se fortifiera davantage.

En rappel, le Centre hospitalier régional (CHR) de Fada N’Gourma existe depuis 1972. Il a une capacité de 169 lits.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Séminaire national des femmes de la CGT-B : La situation nationale et les cancers du col de l’utérus et du sein au cœur des échanges
1re édition des journées du mutualiste du fisc : Les objectifs ont été atteints, selon le parrain Sié Christophe Palenfo
11e journée communautaire : Le rôle des acteurs dans la résilience des services de santé au cœur des échanges
Sécurité alimentaire au Burkina : Le projet d’appui à la gestion du stock d’intervention officiellement lancé
Gouvernance d’entreprise au Burkina : Des responsables de sociétés formés aux bonnes pratiques
Rumeurs de coup d’Etat contre le capitaine Ibrahim Traoré : Protestation de manifestants à la place de la Nation de Ouagadougou
Ouagadougou : La police municipale ferme des débits de boissons
Ouagadougou : Deux réseaux de présumés malfaiteurs mis hors d’état de nuire
Protection et assistance aux migrants au Burkina : Les FDS renforcent leurs capacités
Paix et cohésion sociale au Burkina : « Tout est possible si vous êtes prêts à payer le prix », pense Pr Basile Guissou
Journée mondiale sans achats : Le Réseau national des consommateurs du Faso invite les Burkinabè à une consommation responsable
Paix et cohésion sociale : « La crise à laquelle le Burkina Faso fait face est une opportunité pour repenser la société », Pr Albert Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés