Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mardi 9 août 2022 à 18h21min
Burkina :  Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

Quinze militaires sont tombés dans un double incident à l’engin explosif ce mardi 9 août 2022 dans la localité de Namsiguia, province du Bam dans la région du Centre- nord.

Le bilan fait état de quinze militaires décédés, un blessé et de nombreux dégâts matériels enregistrés du côté des forces de défense et de sécurité.

Le Chef d’État-major général des armées, adresse ses condoléances aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 août à 18:47, par Sacksida En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Paix eternelle a l’Ame des combattants operationnels disparus et que des materiels militaires performants detecteurs d’engins explosifs et dangereux soient Acquis pour la securisation de nos FDS et VDP dans cette guerre INJUSTE qui nous est imposee par des forces de domination Imperialo neocoloniale. Si ces Bandits Armes sont toujours actifs, qui les finance et les soutient car des personnes necessiteuses ne peuvent avoir tant de motos et des moyens pour fabriquer des engins explosifs.Que Dieu Sublime mette a nus tous les complices interieurs et exterieurs imperialistes et neocoloniaux..Salut

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 19:02, par kenfo En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    DEBOUT BURKINA FASO !!! BURKINA FASO DEBOUT !!!!!!

    Kenfo

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 19:59, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    @ À QUAND LA FIN DAMIBA ?

    - Tu n’a pas dit que tu pouvais ?
    - C’était un mensonge alors ?
    - Qu’as-tu gagné pour le pays sinon que l’augmentation de ton salaire, rencontrer les chefs coutumiers, les femmes et Blaise Compaoré pour leur demander les copies de leur stratégie de défense de notre pays.

    - Tu ne devrais PAS prendre le pouvoir et chercher la solution après, il fallait tenir une solution en main prêt à exécuter. Tu as certes fui la guerre pour te cacher à la Présidence mais la guerre te suit tout de même.

    - Que pourras-tu dire aux parents de ceux qui sont tombés ? Auras-tu le courage d’inviter quiconque de se rendre au front. La création d’un tel ou tel commandement de ceci et de cela, qui d’ailleurs ne commence pas au théàtre mais devant les Deputés pour leur demander, que sais-je, leur copie de défense.

    - Tu croyais que Roch n’était sérieux, haya, vas-y : Restaure nous aujourd’hui notre patrie : patate chaude, n’est-ce pas ? Avale-la

    LE STATU QUO :

    Non et non, nous ne voulons pas vivre le statut quo surtout que tu nous a fait savoir justement que ton coup d’état état de mettre fin au statut quo que nous vivions. Certes, Roch est parti mais la situation s’est beacoup plus dégradée et tu sais pourquoi. La raison est tout simplement parce que les soldats aux fronts ne sont plus motivés et pour cause. Tu as augmenté ton salaire sans eux pour se le couler douce dans les bureaux de la présidence dont ses climatisateurs travaillent à plein régime. Du coup, aucun soldat ne veut plus mourir. Tu peux beau multiplier les sortis aux fronts, autant ne pas y aller car aucun effet sur le moral des troupes.

    Tu nous a trompés, et tu le sais. Que vas-tu faire maintenant face à ce chapelet d’échec :

    Restauration de patrie : Échec

    Réconiciliation nationale : Échec

    Impunité de Blaise : Échec :

    le discours qui devait être lu n’a pas été lu sur place, il fallait une deuxième essaie afin que les Burkinabe sachent qu’il y a eu, en effet, une telle tentative de la part de Blaise donc, échec.

    Deal avec les terroristes : Échec} car ça ne passera pas. Pas ici en tout cas

    Bref, tout ce que tu fais est voué à échec. Alors ?

    ALORS, DEGAGE POINT BARRE ET VITE

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 20:12, par HUG En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Paix aux ames des disparus.Prompt retablissement au blessé..Si les voies etaient goudronnées cela n arriverait pas.Et disons nous la verité ces bandits armés peuvent sevir dans des pays plus vaste comme le.mali ou le niger mais sevir dans un petit territtoire de 274200kmcarré me fait reflechir beaucoup.Ladji yoro dans ces derniers jours de vie disait qu il n y avait pas de sincerité dans la lutte. Contre le terrorisme.Combien de veuves, d orphelins allons nous avoir.? Mpsr emmenez nous la paix car c est votre raison d etre .

    Répondre à ce message

    • Le 10 août à 10:10, par Passakziri En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

      @ HUG
      On n’a pas à trop réfléchir .
      Cela est possible seulement avec la complicité d#une partie de la population. si vous avez lu l article sur Sâ , si vous avez regardé le grand reportage d#omega sur ndouroula , vous comprendrez. Une partie de la population qui semble avoir un quotien intellectuel de poulet se laisse berner par les terroristes qui leur racontent tant1ot qu’ils sont juste contre l’état, qui tantôt veulent une forme radicale de l#islam, tantôt essaient d#embarquer les ethnies. Malheureusement certains avalent ce narratoire comme si l’état était exogéne au peuple, comme s’il y’a une famille au Faso qui n’a pas un membre representant l’état quelque part. Bref , pour vaincre le terrorisme , il faudra aussi s’attaquer à ces complicités internes , non pas militairement , mais par un contre-discours. C#est ce que les leaders réligieux, ethniques et coutumiers ont complètement raté toutes ces années. depuis que le sang coule, nous n’avons pas vu l#engagement citoyen de ces entités pour opposer ouvertement et publiquement ce contre -discours qui ferait comprendre qu aucune réligion, aucune ethnie, aucun groupe au Faso ne profitera du terrorisme á long terme, que nous en sortirions tous perdants. Au contraire, on retrouve des citoyens même instruits à justifier l’injustifiable, tentant d#expliquer le terrorisme par des exactions de notre armées envers des civils, comme si les terroristes étaient repertoriés quelque part, comme si leurs complices viendraient leur confesser volontiers qu’ils sont les appuis des groupes armés. Bref, c#est ce qui explique notre inéfficacité dans cette lutte malgré une géographie qui devrait y être favorable. Seulement il faudra beaucoup s’inquiéter parce que les populations qui fuient, quand elle n’auront plus un espace ou fuir, ne soient pas receptives aux dicours haineux. je suis convaincu qu’il est encore possible de passer ce contre-discours malgré le retard , et que c’est le meilleur reméde á côté de l’offensive millitaire.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 9 août à 20:28, par Deafnot En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Vraiment, le cycle infernal continue. La saignée continue. L’homme est véritablement est loup pour l’homme. Pourquoi des hommes peuvent tuer leurs semblables dans cette vie aussi éphémère ? pour prendre quoi ? pour gagner quoi, pour emporter quoi après ta mort ? Je me pose de milles questions. Des moments de la vie où on a envie de mourir que de vivre pour ne pas voir, entendre et regarder certaines bestialités. Mais non, il est temps qu’on s’organise résolument, qu’on accepte d’aller mourir au front que dans un lit d’hôpital, on aurait vécu utile pour nos petits enfants. Tous les jours, on chante notre fierté mais où est cette fierté quand pendant 7 ans presque on arrive pas à se défendre, on arrive pas à entrer réellement en guerre. J’ai mal... Je refuse d’appeler Dieu à notre rescousse car il ne m’écoutera pas car il voit tout, entend tout, regarde tout, ...

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 21:33, par Lepenseur En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Donc les gens ont pris leur responsabilité le 24 janvier pour quoi ? Dites moi SVP. 30 ans de construction démocratique interrompus pour rien !

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 21:34, par Lepenseur En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Donc les gens ont pris leur responsabilité le 24 janvier pour quoi ? Dites moi SVP. 30 ans de construction démocratique interrompus pour rien !

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 21:40, par Hogx En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    "incident" le nouvel euphémisme de la junte qui signifie : "attaque terroriste qui a parfaitement atteint son but".
    Le plus affligeant est peut-être le journaliste qui reprend la locution telle quelle dans le titre et l’article. Ca doit être comme cela que les novlangues s’instaurent : plus ce sera grave plus on minimisera... Au rythme ou ça va le pays va devenir une Somalie ou le "gouvernement" -la junte- ne contrôlera plus que la capitale et peut-être Bobo ; mais ce qui compte, n’est-ce-pas, ce sera de sauver la face de nos dirigeants officiers grâce au lexique utilisé, tant pis pour les troufions réellement morts et les campagnes réellement à sang.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 22:24, par Mansougri En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Paix aux âmes à nos braves soldats tombés sur le champ de bataille, Mr le président faite sortir tous ses arsenal de guerre ( chars, tanks, hélicos etc...) qui se trouvent dans les Bookers pour aller faire le grand nettoyage au front sinon je peux dire actuellement le Burkina nous appartient plus nous sommes étranger dans notre propre PAYS sans paix vraiment Que Allah nous garde.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 23:42, par Bessida En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Paix aux âmes des disparus et que Dieu console leurs familles, proches et amis !
    La répétition étant pédagogique, je me permets de dire pour la nième fois ceci à l’adresse du gouvernement de la transition : C’est seulement avec le peuple formé, encadré et armé pour son autodéfense dans les villages, les hameaux, les campements, les quartiers des villes et campagnes en collaboration avec les FDS que le Burkina commencera à renverser la tendance et pourra progressivement venir à bout de l’hydre terroriste.
    Mais le corrolaire de cette stratégie populaire est sans nul doute la lutte impitoyable contre la corruption qui permet aux terrioristes de s’armer, de circuler à travers l’ensemble du territoire national.
    Un autre paramètre non moins important c’est que le gouvernement se concentre sur la lutte contre le terrorisme et mette sa politique politicienne de côté. Cette politique politicienne concerne la militarisation de l’administration publique, les nominations de complaisance, l’autoaffectation de salaires mirobolants sans rapport avec aucun mérite et surtout insultants vis-à-vis de notre peuple en cette période dramatique de la vie de la nation.
    Vivre par l’exemplarité a été un des mots du MPSR, foi de son premier responsable, le Président Damiba. En conséquence, le gouvernement doit renoncer aux salaires versés à ses membres, les "députés" de l’ALT doivent renoncer aux salaires et se contenter des honoraires des sessions parlementaires, tous par patriotisme et par exemplarité et surtout par respect aux populations en détresse.
    Sans ces adjuvants, il n’y aura point de mobilisation du peuple, ni la volonté et le courage attendus des FDS et des VDP pour mener à bout ce combat de la dignité et de l’honneur en vue de la libération de notre pays.
    Nous ne connaissons rien en matière ni en stratégie militaires. Ce que nous savons, c’est que contre l’envahisseur colon, les populations se battues, en ne privilégiant pas la fuite face au feu de l’ennemi. Aujourd’hui, face au terrorisme deux conditions majeures : la mobilisation du peuple dans le combat, un arsenal de guerre égal ou supérieur à celui de l’ennemi entre les mains des FDS et des populations bien organisées. Mais sans confiance au gouvernement, pas de mobilisation, pas de lutte et ce sera un chaos total pour le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 00:56, par Le sage En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Paix aux âmes de nos vaillants soldats et courage à ceux qui sont sur le terrain. À lire tous les internautes, seuls « Deaflot » a fait un bon raisonnement. Nous sommes en guerre et il faut que chacun garde raison. Si on doit insulté le MPSR à chaque fois que des gens tombe, on ne s’en sortira jamais jamais. En bon entendeur salut 👋🏽

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 02:55, par Mafoi En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    2 attaques terroristes provoquant la mort de 15 militaires,de nombreux blessés et de nombreux dégâts matériels et pour ces restaurateurs enivres ,il s’agit d’un "incident" et il est répété 3 fois dans le communiqué alors qu’un incident en français facile signifie un événement sans importance,sans gravité.Voilà où nous en sommes avec ces escrocs du siècle qui sont complètement à la ramasse ne sachant plus à quel saint se jouer et sont maintenant obligés de minimiser,de banaliser les faits pour masquer leur incompétence.Il est temps de mettre fin à cette comédie de cette bande de faussaires regroupés au sein de leur mpsr.
    Rip à ces 15 militaires tout en présentant mes sincères condoléances à leur famille respective.Quant aux blessés,je leur souhaite un prompt rétablissement

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 06:54, par caca En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Je suis dans le tristesse et mon cœur est affligé de lire ce communiquer indiquant la mort de nos braves FDS dans l’exercice de leur mission régalienne. Ce incident malheureux montre à quel point le terroriste n’a pas un cœur de paix.
    J’adresse mes condoléances sincères à la famille des défunts et à leurs collègues que Dieu console les cœurs.
    Le Burkina restera débout malgré l’adversité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 07:34, par Trop, c’est trop ! En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Chef de la junte au pouvoir, c’est mieux de demissionner car vous avez failli comme celui à qui vous aviez fait la force. Non seulement la restauration du territoire n’est pas effective, les populations continuent de fuir leurs villages et pire, les FDS sont toujours tués par dizaine. Pendant ce temps vous, vos ministres et députés, vous touchez des gros salaires que même les autres legitimement installés n’avaient pas. Les 5 mois demandés pour faire votre bilan largement depassés et le bilan est médiocre. C’est mieux de demissionner en douceur et quelqu’un d’autre va essayer. Ne nous obliger pas à prendre les rues pour vous y contraindre. Vous aviez essayé, vous n’avez pas pu. Donc le problème n’était Roch. On demande votre démission au plus tard fin août. Sinon marches et grèves généralisées dans tout le Faso jusqu’à votre départ. On ne peut pas venir renverser un pouvoir démocratiquement élu et installé et faire pire que lui et vouloir rester toujours au pouvoir. Non ! Trop, c’est trop !

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 08:45, par ZONGO Robert En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Bonjour à tous !
    Paix aux âmes des innocents FDS !!!
    Vos supérieurs hiérarchiques disent que vous avez succombé à la suite d’un "incident" sur votre convoi. C’est insulté vos parents qui vivent et c’est dommage.

    Que Dieu vienne à notre aide.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 09:36, par Citoyenne En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Emprunter cette route (Boursanga-Dori) à cette période sans avoir le matériel nécessaire et indispensable (détecteurs d’explosifs, blindés, avions de surveillance, etc.) est très suicidaire. Pitié, pitié, arrêté ce suicide collectif. Pourquoi toujours commettre la même erreur, pitié changer de stratégie, pitié pour nos frères et sœurs soldats.
    Dans tout cela, où est l’OSC "sauvons le Burkina" ?
    Paix aux âmes des disparus et prompt rétablissement aux blessés.
    Franchement, je ne sais plus quoi dire, qu’est-ce qui ne va pas ? Qu’est-ce qui ce passe ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 09:42, par Wibga En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Arrêtez de parler de … « démocratiquement élu » patati patata. Il n’y a jamais eu de la démocratie sous nos tropiques, elle se résume depuis les indépendances : dictature des éclairés ou lettrés sur la masse laborieuse ou soit l’achat des voies des pauvres. Peut on parler de démocratie dans ce contexte ? Non. que de la pseudo démocratie ou mascarade. Ceux qui pensent qu’il suffit de remporter des élections et se comporter en mouta mouta l’on appris à leur dépend. Nos nations sont pas prêtes pour la démocratie blanche, ce qui conduit à des perpétuel recommencement de l’histoire. Réfléchissons à un système endogène

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 13:33, par HUG En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    Pleurons nos morts car ces jeunes soldats tombés ne sont des politiciens mais des braves qui avaient un objectif. ; nous proteger.Quand a ceux qui chantent que le mpsr a depose un gouvernement democratique ne sont pas sinceres.Dites moi en achetant a vil prix la misere des gens pour se faire elire est different de se elire democratiquement.Il est ressorti que le mpp a ete le parti politique qui a depensé plus d argent.A quoi aurait servi cet argent ? A corrompre les gens surement.Cela est d autant plus vrai dans la mesure où personne n est sorti dans la rue pour contester le coup d etat quand le mpp a appelé ses supporters à sortir.Personne nest sorti car le mpp n avait que des militants de circonstance.Donc arretez.Si les terroristes noys endeuillent tant cela est grande partie lié au pouvoir mouta mouta du mpp qui a passé son temps a accusé blaise compaoré au lieu de s attaquer au phenomene.Michel kafando en recevant rock kabore apres son election de 2015l llui a dit que la Question securitaire etait tres preoccupante.Mais qu a fait le mpp a l epoque ? Rien car la premiere attaque a ouaga en janvier 2016 est arrivé sans qque le mpp n avait pas de gouvernement Plus de 40jours sans gouvernement alors que le president Talon du benin a formé son gouvernement en seulement 7 jours.Conclusion le mpp a ete le pire regime que le burkina faso n a jamais connu.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 14:45, par Vérité indiscutable En réponse à : Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé

    On grouille seulement dans ce semblant de pays. Du molo-molo seulement ! Dieu nous sauve wallay !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Quelle armée pour quelle guerre ?
Attaque d’un convoi d’approvisionnement de la ville de Djibo : Le groupe jihadiste GSIM confirme son implication
Attaque du convoi de ravitaillement de la ville de Djibo : 37 morts, 29 blessés et 3 personnes portées disparues
Burkina Faso/Insécurité : La mairie de Bagaré vandalisée par des hommes armés
Attaque de Gaskindé au Burkina : De retour à Ouagadougou, des rescapés encore sous le choc témoignent
Attaque à Gaskindé : Le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo
Burkina/Sécurité : Le Front Patriotique exige l’ouverture d’une information judiciaire sur la tragédie de Gaskindé et la publication du rapport d’Inata
Burkina/Sécurité : La délégation de l’Union européenne condamne l’attaque à Gaskindé
Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita
Burkina/Sécurité : Le Mouvement des intelligences du Faso condamne l’attaque à Gaskindé et invite les populations à faire preuve de résilience
Attaque du convoi de ravitaillement de la ville de Djibo : 11 militaires tués, des blessés et des civils portés disparus
Burkina/Sahel : L’armée mène une contre-offensive à Gaskindé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés