Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne tombe pas dans un piège les yeux ouverts.» Ferdinand Oyono

Burkina/ Musique : Idak Bassavet revient sur la scène musicale avec son nouvel album intitulé "Ba A Yo"

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • dimanche 7 août 2022 à 13h00min
Burkina/ Musique : Idak Bassavet revient sur la scène musicale avec son nouvel album intitulé

Idak Bassavet a mis à la lumière du jour son huitième album intitulé "Ba A Yo". La cérémonie s’est tenue ce vendredi 05 août 2022 dans l’enceinte de Palace hôtel à Ouaga 2000. A cette cérémonie étaient présents, parents, amis, collègues artistes, etc pour féliciter l’artiste.

"Ba A Yo", autrement "Ils font mais zéro" est le surnom de son père que Idak Bassavet a bien voulu donner à son nouvel album . Le choix de ce jour pour elle n’est pas anodin car il marque le 22e anniversaire du décès du géniteur de l’artiste et à travers ce nouvel opus, elle entend lui rendre un vibrant hommage. "Ba A Yo c’est le nom de mon père Abdoulaye Bassavet en Sissala. J’ai préféré donner ce nom à mon album pour lui rendre hommage en ce jour, date d’anniversaire de son décès" nous fait savoir l’artiste.

Idak Bassavet interprétant son titre Sodassa

L’album est composé de 12 titres dont une collaboration avec Aïcha Koné, chantés en plusieurs langues dont les plus importantes sont le français, le mooré, le sissala. Cependant, à travers le titre Sodassa (Soldats), l’artiste étend sa verve en adjoignant aux langues sus-citées, 13 autres langues pour, dit-elle "permettre à tout un chacun de se reconnaître, chanter pour revigorer les troupes qui se battent pour sortir notre pays de cette terrible situation". Outre ce titre, les thématiques abordées sont d’actualité. On y retrouve des chansons sur "le travail, le mariage, la paix, l’abandon des enfants par leurs mères, etc."

L’album coûte 2.000 fcfa en cassete et 5.000 fcfa en clé USB (là où elle est en interview)

Fidèle à son genre musical, Idak Bassavet s’est une fois de plus tournée vers les instruments propres au terroir à savoir "la flûte, le koundé, la calebasse, etc". Cependant si les instruments sont restés les mêmes, elle précise que cet album à une particularité car les rythmes ont été adaptés au temps. "Je suis restée dans le même style musical, mais les musiques sont carrément différentes. J’ai travaillé avec de jeunes arrangeurs très talentueux du Burkina et de la Côte d’Ivoire, pour rendre les rythmes plus vivants et plus actuels" a- t-elle laissé entendre.

Le public a communié avec Idak Bassavet sur un de ses titres qui a été repris dans l’album "Zambela"

Ayant débuté la musique en solo en 1998, Idak fêtera sûrement bientôt ses 25 ans de carrière. Elle dit y penser dans un coin de la tête sans en faire une préoccupation car nous confie-t-elle, " j’aurais souhaité que ma soeur soit là avec moi pour ce show, mais malheureusement elle n’est plus de ce monde. Je fêterai sûrement ces 25 ans. Je vais fêter cela un jour et je pense que cela lui fera plaisir de là haut." Mais pour l’heure, Idak se consacre au présent et dit être fière de cet album. "Je suis contente du travail abattu. Je suis fière de voir ce beau monde sorti pour me soutenir à nouveau, fière de savoir mes collègues mes amis mon public toujours proche de moi " a-t-elle conclu.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique au Burkina : « Diagnostic », le 4e album de « Campus ambiance »
Burkina/ Musique : Idak Bassavet revient sur la scène musicale avec son nouvel album intitulé "Ba A Yo"
Musée national du Burkina : Une exposition pour montrer le rôle des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille
Musée national : Des communicateurs outillés pour mieux promouvoir le patrimoine culturel du Burkina
Musique au Burkina : « Je souhaite collaborer avec Salif Keïta », lance Damo Fama
Théâtre au Burkina : « La leçon », une réalisation 100% féminine
Musique/Burkina : L’artiste musicienne, Tyay Josey, dédicace "Dambé", son deuxième album
Musique : Dr Abdallah sensibilise les femmes enceintes à travers le slam
Développement de l’industrie culturelle au Burkina et en Afrique de l’Ouest : L’Espace culturel Gambidi lance le projet CITAO
Culture : La 23e édition de Fitini Show bientôt lancée
Culture : La première édition de la Nuit du rire à Koudougou prévue ce 16 juillet
Romaric L. Dala, étudiant et slameur : « On peut poursuivre deux lièvres à la fois, il suffit de savoir s’organiser »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés