Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les graines de gombo ne se cachent jamais dans la sauce.» Proverbe Africain

Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes invités à s’impliquer fortement

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 30 juin 2022 à 12h00min
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes invités à s’impliquer fortement

Le Programme national de lutte contre le paludisme en collaboration avec Speak Up Africa a organisé une rencontre d’orientation et d’échanges avec les journalistes et animateurs d’émissions de santé sur la problématique du paludisme au Burkina. Cette rencontre a été l’occasion d’annoncer la prochaine distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action (MILDA) de nouvelle génération pour le mois d’août 2022.

Le Burkina Faso souhaite éliminer le paludisme à l’horizon 2030. Pour ce faire, le pays s’est doté d’une stratégie nationale de lutte contre le paludisme 2021-2025. A travers ce plan stratégique, il s’agit de « contribuer à l’amélioration de l’état de santé de la population en réduisant le fardeau du paludisme d’ici à fin 2025 ».

Pour atteindre cet objectif, le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) estime qu’il faut maintenir les efforts de communication et de plaidoyer sur la nécessité d’investissements continus, d’un engagement politique durable et attirer l’attention des acteurs locaux, nationaux et internationaux sur le paludisme et son impact sur les familles, les communautés et le développement.

C’est dans cette optique que le PLNP dans le cadre de l’initiative « zéro palu : je m’engage », en collaboration avec Speak Up Africa a initié une rencontre d’orientation avec les journalistes et les animateurs d’émissions de santé sur la problématique du paludisme et les enjeux de la priorisation et la mobilisation des ressources au niveau national et international.

Les journalistes ont été invités à s’impliquer dans la lutte contre le paludisme

Cette rencontre a été l’occasion d’attirer l’attention des journalistes sur les enjeux de la lutte contre le paludisme en Afrique et au Burkina Faso et d’approfondir leurs connaissances sur les stratégies en termes de politiques publiques, de financement et de solliciter leur engagement dans la lutte contre le paludisme.

Éliminer le paludisme, c’est possible

A en croire Roukiattou Ouédraogo, coordonnatrice nationale de Speak Up Africa, il est possible de gagner la bataille contre le paludisme. En effet, selon le rapport mondial sur la lutte contre le paludisme de l’OMS 2020, entre 2000 et 2019, l’élimination du paludisme a été officiellement certifiée par l’organisation dans une dizaine de pays dont l’Algérie, le Maroc, l’Argentine, l’Arménie, etc.

« Avec un engagement plus accru à tous les niveaux, combiné à des stratégies de prises en charge des cas et de prévention de la maladie, la volonté d’éliminer le paludisme peut être une réalité dans nos pays endémiques », a laissé entendre Mme Ouédraogo.

Dr Gauthier Tougri, coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme

Distribution digitalisée de moustiquaires de nouvelle génération

Dr Gauthier Tougri, coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme a, au cours de la rencontre, annoncé la distribution prochaine de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action qui aura lieu en août prochain. Ces moustiquaires dit-il sont de nouvelle génération pour une efficacité plus accrue, les moustiques étant de plus en plus résistants aux insecticides utilisés sur les précédentes moustiquaires.

De plus, la distribution des moustiquaires sera digitalisée pour s’assurer que les populations les reçoivent réellement.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient famine
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 apprenants sur les métiers de la mangue
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une assise nationale pour promouvoir l’adhésion de la population
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan stratégique de développement 2023-2027 de l’ANPE en cours de validation
Sud-ouest : Le 3e plan d’action national pour un gouvernement ouvert expliqué aux parties prenantes
Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet de loi
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant, selon la Sonabel
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la société minière de Sanbrado
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent les populations au port du casque
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite la délégation spéciale à privilégier l’intérêt collectif
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé expérimente une superficie de 4 hectares
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés