Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

Accueil > Actualités > Multimédia • Déclaration • dimanche 15 mai 2022 à 21h41min
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

Suite à l’expulsion de la journaliste Fanny Kabré, correspondante de TV5MONDE, lors d’un meeting organisé par le panafricaniste Kémi Séba à Ouagadougou, le samedi 14 mai 2022, le gouvernement réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse. La nouvelle émane du communiqué du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme de ce dimanche 15 mai 2022.

Vos commentaires

  • Le 15 mai à 23:58, par D Mathieu En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Pensée pieuse à NORBERT ZONGO.
    Le sacrifice ultime (LA MORT) au nom de la liberté de Presse qui fait avancer la nation.
    Il n’était pas égocentrique.
    EXPULSER UNE JOUNALISTE !!!!
    EN VERTU DE QUEL POUVOIR ???
    ROGER MENARD DE RSF AVAIT TRAITE DE....ICI AU BURKINA.
    DES BURKINABE ONT PAYE DE LOURDS TRIBUTS.
    NE DETERRE PAS LA HACHE DE GUERRE !!!!
    CAR ICI AU FASO TOUT PASSE SAUF......
    CET ACTE NE NOUS RESSEMBLE PAS, A MOINS QUE LE NOM DU NOTRE PAYS NE SOIT CHANGER A NOTRE INSSU !!!
    PAYS HOSPITALIER, NOUS AVIONS PEU DE CHOSES A APPRENDRE D’APPRENTITS PSEUDOPANAFRICANISTES VENDEURS D’ILLUSIONS.
    NE RIEN ATTENDRE DE PIERRE NI DE PAUL !!
    COMPTER SUR SES FORCES ET VALEURS INTRINSEQUES, C’EST LA SEULE FACON DE SE LIBERER ET DE VIVRE DIGNE.!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 00:30, par Jonassan En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Un peu plus de responsabilité.
    1) Cet attribut de panafricaniste que vous collez si facilement à l’intrus Kémi Séba est de trop d’honneur. Ce pigeon en chef de la basse cour de Poutine est tout sauf un panafricaniste. Voilà un vrai populiste qui chasse un journaliste de nationalité burkinabé d’une manifestation organisée au Burkina. Quelle outrecuisance ! C’est les autres pigeons qui le suivent qui sont même à blâmer : voilà quelqu’un qui en public ne veut pas entendre parler de français alors que lui même ne se presse pas de se séparer de sa nationalité française.
    2) Le gouvernement nous a dit que pour des raisons de sécurité les manifestations sont en berne. Pourquoi les manifestations continuent comme si de rien n’avait été dit. Ça ne présage rien de bon. C’est vrai qu’au Burkina avoir de son vivant une statue à son effigie sera compliqué alors qu’au Mali Assimi Koita se l’est déjà offert ; on n’a pas la même histoire de la liberté de presse qu’au Mali mais tout de même faut-il laisser cet impétueux qui ne se respecte même pas manquer de respect à un pays ? Et le gars-là n’est pas à sa première forfaiture. Y a quoi même ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 05:50, par Bala bala kaya En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Kemi seba l’africain qui a passeport français et qui insulte la france !! Elle est belle l’histoire , tous les jeunes qui étaient à sa conférence sont les premiers a vouloir passeport français et cest les premiers a prendre selfie quand ils sont en vacance a paris ! Ça aussi bien ridicule !
    Je ne parlerai pas du manque de courage de lacheté de tous les journalistes burkinabés qui sont restés dans la salle quand madame kabré sest faite sortir !
    Belle preuve de démocratie et de liberté dexpression du faso encore une fois !
    Le pays du cinéma ou on fait du bruit chaque fois pour rien !

    Pour info ce français qui fait des propagandes sur les blancs alors quil profite lui meme des avantages de sa nationalité francaise a ete refusé 2 fois au senegal la deuxieme fois il a carrement meme pas quitté aeroport ! Voilà un pays tient son pouvoir et qui respecte ses valeurs nous ici au faso on accueil un faux type comme ca avec tapis rouge et on lui offre une.conference avec en prime les journalistes blancs dehors accepté par tous les medias burkinbés presents qui a aucun moment ne sont partis par solidarité professionelle et au nom de la liberté de la presse ! Pauvre faso !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 08:42, par kwiliga En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Et la seule réaction de notre gouvernement devant ce scandale qui jette l’opprobre sur notre pays, se résume à un laconique communiqué, bourré de banalités "liberté de la presse blablabla".
    Quand je pense que c’est Roch que l’on traitait de mou... lui, au moins était habité de quelque valeur.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 08:49, par Non En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Je crois rever , un béninois vient au Burkina parler de ce qui est bon pour le peuple burkinabé et il expulse une burkinabé journaliste de la maison du peuple.
    Il faut simplement lui interdire toute entrée sur le territoire national

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 09:42, par le nomade En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    C’est seuleument dans des pays de désordre et de l’incivisme qu’un faux panafricaniste peut venir semer le désordre et repartir tranquillement. De quel droit peut il expulser un journaliste autorisé par le Gouvernement à travailler au Burkina ? Que rapporte Kemi Seba aux pays africains et les peuples en lutte pour une vie meilleure ? absolument rien dutout. Le peuple burkinabe est un peuple consciencieux qui a mené des luttes héroiqures bien avant la naissance de Kemi Seba. Alors on ne devrait jamais au grand jamais permettre a ce fauteur de troubles de venir au Faso. De quel droit il s’en prend au Président du Faso Rock Kaboré ? Les dirigeants burkinabe avant ou actuels connaissent mieux que lui ce qui est bien ou mauvais pour le Faso ! Pourquoi rabaisser notre pays aussi bas. Nous sommes libres d’avoir des liens avec n’emporte quel autre pays dans le monde y compris la France et Kemi Seba n’a rien à y voir !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 09:47, par Sonni ALIBER En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Même en FRANCE 🇫🇷 pays dites droit de l’homme ,la liberté d’expression et de la presse sont le ROUGE TOUS LES JOURS /même au niveau de l’état /(DIEUDONNÉ, et certains acteurs de la société civile sont renvoyés malimiltari en psychiatrie /Mais ce que les africains doivent comprendre que les coopérants militaires et français et étrangers en Afrique Noire sont TOUS DES ESPIONS AUX SERVICES DE L’EUROPE ET DES AUTRES /Les africains manquent VRAIMENT DE DISCERNEMENT et défend l’indéfendable /partout dans le monde 🌍 l’homme NOIR EST BÂILLONNÉ,TUÉ,EMPOISONNÉ POUR RIEN et personne n’en parle /honte à ces journalistes de RUES DE OUAGADOUGOU

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 15:20, par BARBEAU En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

      J’adore ce genre de commentaire, il suffit de se promener dans certaines villes de France et de discuter avec vos frères du Burkina-Faso ou du Mali pour connaître la réalité des choses. Continuer à réagir comme des gamins irresponsables et vous allez voir ce qui va se passer en France.... plus de double nationalité, plus d’immigration sauvage, fermeture des frontières. Ce qui veut dire que vos frères et sœurs qui viennent etudier en France ne pourront plus s’installer, retour impératif au Pays. Sans compter les aides, elles seront suivies et contrôlées... il n’y aura plus de cadeaux.

      Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 10:24, par jeunedame seret En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Bel épisode cinématog...! Veuillez bien bisser ; pour occuper ces mêmes journalistes et nous divertir dans les événements ! BRAVO FANNY KABRÉ ! Yaa woto bala ! C’est le risque du métier ! It’s really funny !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 10:27, par Maty En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Je suis écoeurée par cet acte posé mais le plus mal dans cette histoire c’est le fait que certains journalistes sont restés dans la salle pour couvrir l’événement. Il fallait tous quitter la salle pour témoigner votre solidarité à votre collègue

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 10:47, par Jo Lapin En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Chère Madame, la journaliste, Fanny NOARO, épouse KABRE, courage à vous dans cette situation. Vous êtes victime de prétendus panafricanistes en manque d’arguments. A travers vous, on s’en prend à TV5 pour se faire remarquer...Un des fondements culturels du panafricanisme auquel j’adhère est l’hospitalité, le respect de l’autre, la fidélité à la parole donnée. On ne peut se rendre disponible à accueillir pour ensuite le chasser publiquement... Au moins, le leader des intéressés a reconnu vos qualités humaines. Comme quoi, il ne suffit pas d’être pacifique et respectueux pour mériter de la part des uns et des autres la courtoisie élémentaire . Soyez fière de votre métier ! Viser l’objectivité ! Ne vous laissez arrêter ni par personne ni par rien. Bonne continuation, ma compatriote burkinabè ! Vive la liberté de pensée ! A bas l’instrumentalisation de l’Afrique par certains Africains !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 11:40, par Papy En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Une question simple, d’où vient l’argent de se semeur de merde. Faites venir les russes de Wagner et vous allez les payer avec quoi ?vous ne pouvez pas payer vos FDS correctement. Wagner va se servir sur la terre du Burkina comme il fait en Centreafrique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 13:33, par ancien En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Oui pour l’Independence total de l’Afrique.
    Oui à la dénonciation de la France-Afrique.
    Oui à une vraie monnaie africaine.
    Non à la manipulation de la jeunesse par des tocards comme KEMI SEBA accompagné par d’autres tocards comme lui, suivez mon regard. KEMI SEBA est un populiste qui profite de la situation. Aucune lumière ne brille sur son crâne.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 14:08, par Saamba En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Que les professionnels et les sachants m’éclairent : quand une personne organise un évènement, n’a-t-elle pas le droit de choisir qui y assiste, et qui n’y assiste pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 14:14, par étonné En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Ce KEMI SEBA est à vomir ..Je vois ici que personne n’ est dupe.
    Son panafricanisme est une façade son moteur c’est la Haine contre la France que ses parents ont choisi d’habiter quittant le Benin trouvant sans doute là des avantages.
    Il fait payer à la France son enfance dans un quartier de Strasbourg
    Du coup il passe son temps à vomir la France aux Antilles qui sont des iles rattachées à la France..
    Pourtant la solution est simple s’il n’aime pas ce pays alors il faut partir..
    La France respecte le droit de s’exprimer tant qu’il n’y a pas de propos racistes .Dieudonné a été sanctionné a cause de son antisémitisme ..
    Si au Burkina il a empêché une journaliste de faire son métier la justice pourrait intervenir ..Il y a quelques temps il avait été expulsé du Burkina après avoir été enfermé ..
    Ce type s’acoquine avec Poutine dont le peuple ne nous aime pas, il est aussi l’ami de Luigi di Magio président du parti raciste Italien 5 étoiles
    C’est déjà compliqué pour nos pays d’Afrique et des IMBECILES
    de cet acabit ne devraient pas être admis à organiser des meetings..
    Quand on sait que c’est la France qui abrite le plus grand nombre de diasporas africaine vous voyez le danger que représente un type pareil..
    D’où sort l’argent qui lui permet de tant voyager ???

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 15:06, par ERIC BATIONO En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Je trouve que ce n’est pas la peine d’expulser la journaliste de TV5. Kemi Seba avait peur de quoi. Il n’y avait pas de péril en la demeure. Les Télés françaises n’ont plus de secret pour lui qui est un brave gars.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 17:19, par Sage En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Voila un Monsieur qui ne fait que tromper les gens. Peut-on prendre un tel filou au sérieux ?
    1) il passe le temps à vilipender la France, mais refuse de déchirer son passeport français ; et pourtant il se dit panafricaniste ; il devrait garder seulement la nationalité béninoise ;
    2) il brule un billet de banque CFA ; mais continue d’utiliser le CFA ; quelqu’un a poser un tel acte et digne ne devrait plus toucher à un billet de CFA ; et pourtant le type s’en moque ;
    3) il va dabs les autres faire son spectable, mais prend soin d’éviter de faire la même chose dans son pays d’origine, le Bénin ; il connaît Talon.
    Du n’importe quoi, en nous disant de nous mettre sous la coupe de la Russie. Si nous nous libérons de la France, ce serait riducule d’aller nous mettre sous un autre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 18:06, par allons.seulement85@gmail.com En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Vous parlez de quelques choses et ses contraires.. pourquoi le Mali a expulsé les médias français de son territoire ?? pourquoi notre gouvernement n’a pas parlé de sanctionner kemi ??Ces médias français et espions qui rodent autour de l’ Afrique pour activer le feu et donner de fausses informations.,.de grâces, méfiez-vous des reporters français,..Et même si son. Mari est burkinabè et elle même a la nationalité burkinabé,ne pensez-vous pas que c’est un meilleur atout pour les français de l’ instrumentaliser contre nous ??en matière de politique il n’y a pas de sentiments

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 20:05, par allons.seulement85@gmail.com En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Vous parlez de quelques choses et ses contraires.. pourquoi le Mali a expulsé les médias français de son territoire ?? pourquoi notre gouvernement n’a pas parlé de sanctionner kemi ??Ces médias français et espions qui rodent autour de l’ Afrique pour activer le feu et donner de fausses informations.,.de grâces, méfiez-vous des reporters français,..Et même si son. Mari est burkinabè et elle même a la nationalité burkinabé,ne pensez-vous pas que c’est un meilleur atout pour les français de l’ instrumentaliser contre nous ??en matière de politique il n’y a pas de sentiments

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai à 20:05, par Gwandba En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Serait-ce encore les nègres friands de médailles et de trahisons fraternels face aux maîtres à penser qui, comme des chatons tentent de rugir comme des lions d’Afrique mais émettent des miaulements de chatons de trois jours ???
    Il est étonnant et même inquiétant de constater des commentaires de personnes pour lesquelles, je n’ai aucun doute sur leurs sincérités et désires de voir les africains et l’Afrique se faire respecter par les autres qui d’ailleurs, n’ont de cesse à nos considérés comme des immatures éternels. Ce que certains, de par leurs commentaires confirment allègrement.
    Imaginez un instant qu’une pigeuse de TV5 se voit demander respectueusement de sortir d’une réunion panafricaine fasse autant tomber le voile de toutes ces personnes pourtant intelligentes sur d’autres sujets concernant les causes de la traine de l’Afrique. C’est déroutant et dégoutant sans jeu de mots.
    Réagir aveuglement parce qu’il s’agit d’une européenne comme ils le font renseigne sur la capacité que avons à être complexés de la sorte dès qu’il s’agit des leucodermes.
    Nos ancêtres et sages doivent finir des paniers de colas face à ces réactions à géométries variables. Il est connu même des plus ignorant que personnes n’accorde aucun respect quand il s’agit d’Afrique et les africains. Pour une fois qu’un d’entre nous saisisse la perche pour que les autres nous prennent pour ce que nous sommes, c’est à dire des personnes comme tout le monde, il y a des Blaise Compaoré qui le dénigre. Comme quoi, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Blaise l’a fait sans vergogne, d’autres le font aujourd’hui avec fierté.
    Il ne s’agit de la dame en question mais symboliquement, l’Afrique se fait respecter.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 09:14, par Attiogbe kodjo Shérif En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Vraiment je ne vois pas comment accorder trop d’importance à l’expulsion de cette françaises de la maison du peuple de Ouagadougou ? Il ne faut pas voir le côté Kabré de son nom pour ironiser sur son sor.puisque ce sont des propagandistes et déformateurs d’informations.
    Elle mérite bien ce qui lui est arrivé.

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 14:14, par Gwandba En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

      @Attiogbe kodjo Shérif
      Elle n’est pas indésirable parce qu’elle est française mais par qu’elle représente un média propagandiste et déformateur d’information comme vous l’avez dit.
      Elle peut comme tout le monde venir en tant citoyenne et assister sans aucun problème à la réunion. Le combat n’est pas que pour les africains. Il est pour toute personne ayant fait le constat de l’injustice face laquelle l’Afrique et les africains sont soumis depuis de siècles. Même si pour certains africains prudes, dire que baobab un grand arbres c’est insulter.
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 19 mai à 07:28, par Passakziri En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

        @ Gwandba,
        Laissez moi rire parce que de combat il n’ y en a point !
        Nous assistons à un fond de commerce de quelqu’un quia accumulé trop de haine dans son coeur et qui essaie de la monayer pour mieux vivre sans se fatiguer à travailler. il recoit ses subsides d’autocrates pour défendre leur cause et propager leur " vision" du monde. Sinon, nous n’avons pas à venger RT et Sputnik. Par contre nous avons notre liberté de la presse , la liberté d’expression et le droit à l’information à défendre parce que nous connaisons leur prix . Kemi Seba n’a pas cette capacité d#empathie pour aimer quoi que ce soit en dehors de ses propres intérêts. son visage en dit long. Toi tu es quel individu ? Voyez Sankara, malgré ses convictions, sa détermination, avait le sourire aux lèvres et l’amour à partager, ne se plaisait pas à dresser les peuples les uns contre les autres ou à humilier qui que ce soit.
        Passakziri

        Répondre à ce message

        • Le 20 mai à 09:59, par Gwandba En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

          @Passakziri
          Je suis ravi de provoquer ce sentiment de gaieté en vous parce qu’après ceci, il y a un combat nécessaire !!! Il y a tellement combat que Kemi empêche certaines personnes de briller au soleil dans l’assemblée des défenseurs de l’Afrique. Qu’ils ne s’inquiètent pas car tous les fils d’Afrique sont les bienvenus. Mêmes les plus septiques à la légitimité de cette lutte.
          D’ailleurs vous pouvez commencer par vous rendre utile en nous indiquant vos sources. Celles sur lesquelles vous affirmez "qu’il reçoit ses subsides d’autocrates pour défendre leur cause et propager leur " vision" du monde". RT et Sputnik savent se défendre par eux mêmes.
          Avant de parler de liberté de la presse et de l’information, il faut d’abord acquérir celle d’être indépendant à tous diktats d’où quelles viennent. Sinon ce sera comme d’habitude, on nous fera croire au père noël. Mais comme c’est toujours les africains qui sont les virulents gardiens de leurs bourreaux, on peut continuer comme ça et encore longtemps.
          L’empathie nous devons d’abord l’avoir pour nous car depuis des siècles, nous sommes nos propres bourreaux en coupant systématiquement les têtes de ceux parmi nous qui osent lever le doigt pour s’opposer à ce qui nous imposé. SANKARA. ça vous parle peut être ?? je pourrai prendre d’autres comme exemples mais dans nos cieux on ne voit pas plus loin que le bout du nez, SANKARA devrait suffire. A l’époque, des personnes intelligentes et de bonnes foi l’ont traité comme Kemi aujourd’hui. Comme une personne peut avoir de l’empathie à l’égard de ceux qui violent femmes et enfants ???
          Comme le dit si bien SMOKEY, petitesse n’est pas politesse et faiblesse n’est sagesse. Kemi préfère être un chien et rester enrager. Wow !!!

          Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 00:48, par Teoviel En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    "Et souvent le colonisé ou l’ex colonisé même, ressemble un peu, à cet esclave du 19ème siècle, qui libéré, va jusqu’au pas de la porte et puis revient à la maison parce qu’il ne sait pas où aller, depuis le temps qu’il a perdu sa liberté, depuis le temps qu’il a acquis des réflexes de subordination, depuis le temps qu’il a pensé ou appris à penser à travers son maitre. C’est un peu ce qui est arrivé à l’intelligentsia Africaine dans son ensemble… " -Cheikh Anta Diop

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 08:29, par Emmys En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Que Kemi Séba aille dire à Talon de se mettre sous la coupe de la Russie. La charité bien ordonnée commence par soi. Son pays natal n’est pas à l’abri du terrorisme vu les attaques récurrentes. N’importe quoi. Un panafricaniste qui dit de changer de colonisateur. Quand est ce sue nous africains allons comprendre que nous ne sommes pas ds un monde de bisounours nous n’avons pas d’amis nous n’en aurons jamais. Chaque peuple lutte pour la survie de son espèce. Il nya que nous pour accepter tout ce qui vient de l’extérieur et accepter qu’on nous détruise. Les terroristes sont financés par certains pays arabes et occidentaux et ces terroristes dont nos frères et sœurs instrumentalisés pour détruire leur pays et leurs frères noires. Kemi sera veut parler de panafricanisme qu’il essaie de faire raisonner les terroristes alors. Nous on a compris qu’on doit être unis ce qui n’ont pas compris c eux qui ont pris les armes contres leurs frères noirs. Au lieu de venir rabâcher les oreilles il ferait mieux de changer de stratégie.
    N’importe quoi. Et ya des gens qui se prétendent intellectuelles qui gobent tout ce qu’il dit.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai à 06:54, par Vérité Indiscutable En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Mille Félicitations à Kémi Séba ; digne Fils d’Afrique.
    Tu nous fais grand honneur !!!
    En quoi le gouvernement est responsable d’une expulsion d’un journaliste (fût-il travailleur de Tv5Monde) ? Pendant ce temps le même gouvernement interdit aux journalistes burkinabè de faire leur travail aux Conseils de Ministres ? C’est une HONTE publique oui !
    Quant aux pauvres commentateurs burkinabè... Les perdus, tout en bloc contre Kémi Séba... Dans la France de Tv5Monde, on expulse des journalistes aux conférences de presse. Pour quelle raison les amis de Macron peuvent expulser des journalistes de leur conférence de presse et que Kémi Séba ne peut pas le faire au Burkina Faso ?
    Nous sommes un peuple à plaindre vraiment. Le lavage de cerveau a fonctionné terriblement, et pour y rémédier, nous avons beaucoup de travail !

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 02:04, par Burkina Trop Faux En réponse à : Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse

    Entre ce que Kemi l’ homme qui Sebat et Damiba le Restaurateur qui menace un citoyen qui lui pose une question legitime, qui est mieux que qui ? Arretez votre indignation a double vitesse, bande de mal- honnettes !
    La liberte de d’ expression est- elle separee de la liberte de parole dans les respects de la loi ? Le jeune clairvoyant qui a pose la bonne question qui a cloue Damiba, en quoi il a viole la loi ? Si quelque chose lui arrive, Damiba sera entierement responsable. C’ est fini le temps ou on faisait et puis ya na rien rien. Nous on a mis fin a cette recreation de criminels depuis le 31 octobre 2014.
    Et on surveille l’ action du MPSR de tres tres tres pret. On est pret meme pour la desobeissance civile. Elle est inscrite dans la constitution et aucun parvenu ne peut nous interdire cela.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Région du Centre-Ouest : Les journalistes et communicateurs outillés sur la communication en temps de crise
Audiovisuel : Fin de formation en son et images pour les jeunes bénéficiaires du projet Haro
Enquête sur le pluralisme de l’information dans les médias en ligne au Burkina Faso
Courrier confidentiel N° 274 DISPONIBLE en ligne sur www.courrierconfidentiel.net.
Menaces de mort contre Newton Ahmed Barry : Les organisations professionnelles des médias demandent l’ouverture d’une enquête
Médias au Burkina : Des femmes journalistes partagent leurs expériences
Protection des enfants au Burkina : L’application “Kogl-kamba” voit le jour
Protection de données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés sensibilise le personnel des banques
The U.S. Mission in Ouagadougou is seeking eligible and qualified applicants for the position of Engineer/Building Engineer Supervisor
Métier du digital : 100 jeunes de Bobo-Dioulasso bénéficient de la formation de développeurs full stack offert par Orange Digital Center
AstuceTic : Ces outils pour retirer l’arrière-plan des vidéos
Conseil supérieur de la communication : Les Publicitaires Associés félicitent les nouveaux élus
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés