Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Burkina : La CIL recommande aux internautes une utilisation saine et responsable des réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Multimédia • Communiqué • jeudi 2 décembre 2021 à 10h00min
Burkina : La CIL recommande aux internautes une utilisation saine et responsable des réseaux sociaux

La Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL), garante de la protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel reconnait le droit de tout citoyen à la liberté d’expression à travers l’utilisation des plateformes numériques.

Cependant, elle rappelle aux internautes que cette liberté doit s’inscrire dans le cadre du respect des lois et règlements en vigueur.

En effet, toute publication de données à caractère personnel doit requérir au préalable le consentement de la personne concernée, conformément à l’article 12 de la loi N°001-2021/AN du 30 mars 2021 portant protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel.

Aussi, la publication de fausses informations est punie par le code pénal en son article 312-13 qui dispose : (est puni d’une peine d’emprisonnement de un an à cinq ans et d’une amende de un million (1 000 000) de francs CFA à dix millions (10 000 000) de francs CFA, quiconque diffuse de fausses informations, quel qu’en soit le support utilisé).

De même, l’article 711-12 du code pénal punit d’une peine d’emprisonnement de un an à cinq ans et d’une amende de un million (1 000 000) à cinq millions (5 000 000) de francs CFA, quiconque, intentionnellement et sans droit, prend l’identité numérique d’un tiers ou fait usage d’une ou de plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier, en vue de troubler sa tranquillité, de porter atteinte à son honneur, à sa vie privée, à son patrimoine ou à celui d’un tiers.

La CIL rappelle aux internautes que l’usage des technologies de l’information et de la communication doit être au service de chaque citoyen et ne doit porter atteinte ni à l’intégrité, ni à la dignité humaine, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou collectives.

Pour ce faire, elle recommande à tous, une utilisation saine et responsable des plateformes numériques en général et des réseaux sociaux en particulier.

« Protéger les personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel, notre ambition ».

La CIL

Vos commentaires

  • Le 2 décembre 2021 à 13:41, par caca En réponse à : Burkina : La CIL recommande aux internautes une utilisation saine et responsable des réseaux sociaux

    La CIL recommande aux internautes une utilisation saine et responsable des réseaux sociaux
    C’est quoi une utilisation saine et responsable des réseaux sociaux dans un Burkina où l’insurgé pense avoir droit à tout ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2021 à 16:09, par swartskoff En réponse à : Burkina : La CIL recommande aux internautes une utilisation saine et responsable des réseaux sociaux

    @Caca, toujours réchauffer du vieux texte et paf ! On le balance pour lecture comme quoi on travaille aussi ; faut bien justifier le budget alloué pour toutes les inutilités. Pourquoi ne faut-il pas dissoudre, réformer, réorganiser ............. ? :
    1. Le département Économie Numérique, puisque c’est sa chose, il peut assurer le volet informationnel ;
    2. Le département de la Justice, assure le volet dissuasif et répressif,
    3. La Brigarde de lutte (Gendarmerie et Police ) assure traque et recherche.
    In fine à quoi sert ce CIL ? Juste un de ces nombreuses mangeoires où nichent amis, frères ou sœurs d’amis ......

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2021 à 13:12, par Yamsoaba En réponse à : Burkina : La CIL recommande aux internautes une utilisation saine et responsable des réseaux sociaux

    swartskoff quand on ne maitrise rien de la vie d’une institution, on doit au moins avoir la sagesse de se taire plutot que de faire des propositions qui ne repondent à aucune logique. Pour ton information cette institution depuis sa création et de par sa mission a pu eviter à des milliers de personnes de se suicider parce qu’elles ont laissé leurs images leur echapper. C’est une institution qui travail dans l’ombre puisqu’elle est amener à gerer des cas sensibles. Ne tomber pas dans le lot de personnes qui critique sans chercher à comprendre. Vous ferez mieux d’aller à la rencontre de cette structure ainsi vous serez mieux éclairer. J’en ai fin

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse
Journaliste expulsée du meeting de Kémi Séba : Les organisations professionnelles des médias dénoncent « un manque de respect et de courtoisie à l’endroit du peuple et des autorités burkinabè »
Centre-est : Les journalistes des éditions Sidwaya renforcent leurs capacités
Digitalisation au Burkina : Du matériel informatique remis à quatre universités
Lutte contre la Cybercriminalité : Un réseau de présumés auteurs d’actes d’avortement et de proxénétisme mis aux arrêts
Service d’information du gouvernement : Jérémi Sié Koulibaly, nouveau coordonnateur, installé dans ses fonctions
Lutte contre la cybercriminalité : Des acteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie à l’école de la gestion des infractions
Votre journal Courrier confidentiel N° 270 est disponible chez les revendeurs de journaux
Technologie au Burkina : SAFLAN, le nouveau logiciel révolutionnaire dans le domaine des recharges téléphoniques
Achat de drones dans la lutte contre l’insécurité : « Avoir de l’argent ne suffit pas », soutient l’expert Younoussa Sanfo
Protection des données à caractère personnel : La CIL outille le personnel du groupe scolaire l’Académie de Ouagadougou
Médias au Burkina : Dr Cyriaque Paré propose une labélisation des médias en ligne pour plus de crédibilité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés