Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • mardi 10 août 2021 à 10h30min
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina

L’écrivain Sabari Christian Dao a dédicacé le lundi 9 août 2021 à Ouagadougou, son premier essai littéraire. Il est intitulé « Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au Burkina Faso, les pratiques et expressions culturelles liées au balafon pentatonique Senoufo ». C’est le « trésor humain vivant » et praticien du balafon, Konomba Traoré, qui a préfacé l’œuvre.

La littérature burkinabè s’est enrichie avec une nouvelle parution. Il s’agit de « Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au Burkina Faso, les pratiques et expressions culturelles liées au balafon pentatonique Senoufo ». C’est l’œuvre de l’écrivain et poète Sabari Christian Dao. Le document de 85 pages est un essai qui plonge dans l’univers du balafon, un instrument de musique africain.

Selon Sabari Christian Dao, en écrivant, il veut montrer aux lecteurs et surtout aux Burkinabè, qu’il est important de prendre soin de leurs pratiques et expressions, de leurs valeurs culturelles, de leur patrimoine culturel immatérielle.

Sabari Christian Dao, l’auteur de l’essai

Le patrimoine culturel immatériel est varié

Il entend par patrimoine culturel immatériel simplement tout ce qui est chant, coutume, danse autour du balafon. Dans son œuvre, il interpelle également sur la nécessité et l’urgence de sauvegarder le patrimoine culturel immatériel. Pour ce faire, il invite les uns et les autres qui ont des connaissances de les publier au profit des jeunes générations. Il souhaite aussi qu’on retienne qu’autour du balafon, l’on parle de solidarité, de connaissance, d’éducation...

L’essai comporte deux grandes parties

La 4e publication de l’écrivain est subdivisée en deux grandes parties. La première fait le bilan de la gestion du patrimoine culturel immatériel au Burkina Faso. La seconde parle du balafon pentatonique (à cinq notes) senoufo, du patrimoine culturel immatériel. Le parrain Sié Kevin Sou, secrétaire général du syndicat national des travailleurs de la culture et du tourisme, a tenu à féliciter son filleul. Il a rassuré l’auteur du soutien des agents du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme. Le président de la Société des auteurs, des gens de l’écrit et des savoirs (SAGES), Boubacar Dao, s’est dit heureux de la publication de l’œuvre. Il a souhaité bon vent à l’écrivain.

La dédicace s’est faite en présence de plusieurs invités

L’œuvre disponible au prix unitaire de 3000 Fcfa

La cérémonie de dédicace s’est tenue sous la présidence d’honneur du ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Elyse Thiombiano/Ilboudo. Empêchée, c’est son chargé de mission Joël Kaboré qui l’a représentée. En son nom, il a félicité et encouragé l’auteur, qui est d’ailleurs est un agent du ministère. Il a indiqué que cette nouvelle production vient étoffer la bibliothèque burkinabè.
L’œuvre de Sabari Christian Dao est déjà disponible en librairie au prix unitaire de 3 000 Fcfa.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Littérature financière : « La banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école », un ouvrage qui lève le voile sur la banque
Littérature : « La réconciliation nationale en trompe-l’œil au Burkina », le nouvel ouvrage du colonel Lona Charles Ouattara
Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana
"Mon corps et l’amour" : L’abbé Kizito NIKIEMA fait réfléchir sur la sexualité
Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort
Commission épiscopale de la pastorale de la santé : Un livre pour alerter sur les dangers des méthodes contraceptives artificielles
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés