Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Assemblée nationale : La commission CJEEC réunie à Koudougou pour renforcer les capacités de ses membres

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 15 juin 2021 à 12h00min
Assemblée nationale : La commission CJEEC réunie à Koudougou pour renforcer les capacités de ses membres

Ce mercredi 9 juin 2021, la ville de Koudougou a abrité un séminaire de formation des députés membres de la Commission de la jeunesse, de l’éducation, de l’emploi et de la culture (CJEEC). Organisé par l’Assemblée nationale avec l’appui du programme commun d’appui à l’assemblée nationale (PROCAB), cet atelier de formation, se veut un cadre d’information et de renforcement des capacités pour les élus nationaux.

Un atelier de formation a été initié au profit des députés membres de la Commission de la jeunesse, de l’éducation, de l’emploi et de la culture (CJEEC). Cet atelier qui se déroulera sur trois jours a pour principal objectif d’informer les membres de la CJEEC sur les politiques et stratégies sectorielles conduites par le gouvernement dans chacun des dix (10) domaines de compétence parlementaire de la commission couvrant les attributions de huit (08) départements ministériels.

Pour le vice-président de l’Assemblée nationale, Nestor Bassière, représentant du président de l’Assemblée nationale, la tenue du présent atelier sous le thème les politiques et les stratégies sectorielles en matière de jeunesse vient à point nommé. “Il était donc important de renforcer les capacités des honorables députés que vous êtes afin de vous permettre de mieux examiner l’ensemble des projets de lois.” a t- il déclaré.

Nestor Bassière, vice-président de l’Assemblée nationale et représentant du président de l’Assemblée nationale

À l’entendre cette formation va sans doute leur offrir les connaissances essentielles devant leur permettre de mieux analyser et mieux concevoir l’ensemble des dossiers qui leur seront soumis. Saisissant l’occasion, il a au nom du président de l’Assemblée Nationale réaffirmé la reconnaissance de l’hémicycle à leur partenaire de tous les jours : (PROCAB)

Avant de lancer le début des travaux, il a invité les députés à être assidus à cette formation afin d’acquérir les éléments essentiels leur permettant d’exercer leur rôle.

En plus des membres du CJEEC, cet atelier a aussi réuni les directeurs généraux des études et des statistiques sectorielles (DGESS) de chacun des 8 départements ministériels.

Pour le député Yahya Zougrana, président du CJEEC, lors de ce tout premier atelier de la commission, il sera aussi question de faire le point avec les DGESS, représentants l’exécutif. Et de rajouter que : "La commission CJEEC a une liste d’une dizaine de secteurs d’activités sur lesquels il est bon que nous soyons en phase avec l’exécutif pour pouvoir exercer notre mission de contrôle de l’action gouvernementale. Nous sommes venus pour faire l’état des lieux dans les secteurs ministériels qui nous concernent afin de voir où est-ce que nous allons avec l’exécutif et pouvoir ainsi exécuter notre rôle sur l’action gouvernementale"

Le député Yahya Zougrana, président du CJEEC

2021, l’année de la jeunesse et l’éducation

Il a aussi ajouté que tous les secteurs sont importants pour un pays en développement comme le Burkina Faso mais pour cette année 2021, la CJEEC ambitionne se focaliser essentiellement sur la jeunesse et l’éducation. À l’entendre, les élus nationaux, bénéficiaires de cette formation entendent acquérir au sortir de cet atelier une bonne connaissance des politiques et stratégies sectorielles entrant dans les champs de compétence de la commission et un renforcement des capacités dans le vote des lois, le consentement de l’impôt et le contrôle de l’action gouvernementale.

Représentant du projet PROCAB

Afin de réaffirmer son soutien à l’Assemblée nationale burkinabè, le Centre parlementaire canadien à travers le PROCAB, continue sur la ligne qu’il a tracée depuis 2016 avec le projet PADEB (Projet d’appui à la démocratie au Burkina Faso). En effet, l’actuel projet PROCAB a été créé suite à l’adoption du plan stratégique 2016-2020 par l’Assemblée nationale. Ce projet intervient auprès de toutes les composantes de l’Assemblée nationale depuis 2018 grâce au financement de trois partenaires techniques et financiers à savoir la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, le bureau de la coopération suisse au Burkina et l’ambassade de Suède. "Notre objectif est d’appuyer les commissions pour l’appropriation des politiques sectorielles, car les commissions sont le bras travailleur de l’Assemblée nationale." confie Ghislain Yaro, agent de projet PROCAB.

Après cet atelier, la CJEEC envisage faire des missions d’observation des infrastructures scolaires. Selon le président de cette commission les visites se feront dans les provinces où les infrastructures ont été construites depuis 2015 à 2020. L’objectif des visites étant de constater l’état des infrastructures, et en cas de problèmes, trouver les causes et faire des recommandations à la présidence de l’Assemblée nationale qui transmettra à l’exécutif.

Prince Omar
LeFaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : « Celui qui prend le pouvoir en ce moment-là par la force, le laissera par la force » (Simon Compaoré)
Simon Compaoré au sujet du président Roch Kaboré : « Pas question de troisième mandat. A moins qu’il ne veuille se suicider »
Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter les invectives et prône la mobilisation générale
Burkina/vie politique : Le MPP a enregistré 1 964 adhésions individuelles, de 2018 à 2021 (direction politique)
Crise au Mouvement Agir ensemble pour le Burkina : Kadré Désiré Ouédraogo pourra-t-il sauver les meubles ?
Commune de Kouka (Boucle du Mouhoun) : Les militants du CDP dénoncent une « dictature extrême » du maire
Organisation des élections au Burkina : Les membres de la CENI outillés sur les mécanismes de gestion
Burkina/Rencontre Etat-ONG-AD et fondations : L’équation de l’emploi des jeunes sur la table de réflexion
Burkina/politique : Des militants du "Mouvement agir ensemble pour le Burkina" exigent la démission du président du parti
Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission
Assemblée nationale du Burkina Faso : Une nouvelle stratégie genre et son plan d’action pour la période 2021-2025
Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou hostilité de la majorité ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés