Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Toma, province du Nayala : Rencontre avec Romaric Kawané dit le Buffle, champion de lutte

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • lundi 1er mars 2021 à 22h45min
Toma, province du Nayala : Rencontre avec Romaric Kawané dit le Buffle, champion de lutte

Le Nayala est une province de la région de la Boucle du Mouhoun. Il a pour capitale Toma. L’une des merveilles de cette partie du Burkina, c’est la lutte. C’est une culture héritée des ancêtres. En allant à la découverte de la ville, Lefaso.net s’est entretenu avec Romaric Kawané dit le buffle. Il a été plusieurs fois, champion.

Le « Buffle » dispose d’une médaille d’argent obtenu aux jeux de la Francophonie de 2017, catégorie des 120 kg. Il a été deuxième en équipe à la même compétition. A Niamey au Niger, il a été 3e avec l’équipe du Burkina. Dans son pays, il a, à plusieurs reprises, dicté sa loi. Il a remporté le tournoi de Pankélé dans le département de Toma. A Dédougou, à l’occasion du 11-Décembre 2015, il a été sacré champion. Ses mérites sont reconnus partout au Burkina.

Pour sa rage de vaincre, l’Association des Journalistes du Burkina (AJB) lui a remis un trophée. Au tournoi de Pankélé, en plus du trophée et du prix en espèce, il a obtenu un tricycle. Aujourd’hui, le Buffle prend de l’âge. Sa carrière est presque à terme. Boucher de profession, il souhaite devenir entraineur de lutte. Il veut également de l’aide pour mener des activités génératrices de revenus comme l’élevage. Vidéo !

Dimitri OUEDRAOGO
Auguste Paré (vidéo)

Vos commentaires

  • Le 2 mars à 10:13, par TANGA En réponse à : Toma, province du Nayala : Rencontre avec Romaric Kawané dit le Buffle, champion de lutte

    Wallaï, on avait pas besoin d’en arriver là !
    Au Burkina il devait y avoir une entité pour arranger ces genres de champions. Ce n’est pas pour rien que notre football a mis du temps avant de décoller.
    Allez y les grands hommes d’affaire, les grosses sociétés et le ministère des arts et de la culture. Il ne faut pas dire que ce n’est pas prévu, il faut commencer maintenant.
    Pourquoi ce lutteur ne deviendra t il pas celui par qui ça commence et même être le président d’une entité qui va s’occuper des ex champions ?
    METTEZ LES MAINS DANS LES POCHES ET EN AVANT !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés