Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Procès du putsch du CND : "Le Président Jean Baptiste Ouédraogo nous déçoit", regrette Paul Ouangrawa de l’Association des blessés du coup d’État

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 13 mars 2019 à 13h10min
Procès du putsch du CND :

L’appel à la réconciliation lancé par l’ancien président lors de sa déposition au tribunal militaire n’est pas du goût de l’Association des blessés du coup d’État de septembre 2015. Réunis autour de Paul Ouangrawa, le secrétaire à l’organisation, ses membres l’ont fait savoir ce mercredi à la suspension de l’audience à 13h.

"Ses propos ne nous ont pas plu et nous ont vexé", a fulminé Paul Ouangrawa. Et de poursuivre : "Il a demandé la clémence du tribunal pour les accusés, a demandé de laisser le passé au passé pour aller à la réconciliation. Ce n’est pas le lieu indiqué pour le président Jean Baptiste Ouédraogo de faire de telles déclarations. S’il voulait le faire, il aurait pu convoquer une conférence de presse chez lui. Le faire ici, cest se moquer de nous. Comme si ce procès n’avait aucune importance. Il ne se soucie pas des blessés et des morts et il demande une clémence. Nous n’avons pas demandé de condamner quelqu’un. Ce n’est pas un procès de vengeance. Nous avons juste demandé justice pour les morts et les blessés. Depuis le début, personne ne s’assume dans ce procès. Et comment voulez vous qu’on aille à une réconciliation ? Le président Jean Baptiste Ouédraogo nous déçoit. Depuis l’insurrection et le coup d’État, a-t-il soigné un blessé dans sa clinique ? A-t-il offert un bol de riz à une veuve ou un veuf ? Qu’il ne se moque pas du peuple !".

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch du CND : Condamner le général Djibrill Bassolé « relève d’une absurdité », lâche son avocat
Procès du putsch du CND : « Si j’étais au village, j’offrirais un coq à mon avocat », promet Abdoul Nafion Nébié
Procès du putsch du CND : « Je reste convaincu que vous allez m’acquitter », déclare Fayçal Nanéma
Procès du putsch du CND : La légalité du régime de la transition remise en cause par Me Alexandre Sandwidi (défense)
Procès du putsch du CND : Le capitaine Dao victime d’un acharnement, selon Me Barry
Défense du Gal Diendéré : Une prolongation devant la presse !
Procès du putsch : Les avocats de Diendéré dénoncent une violation des principes élémentaires de droit à une justice équitable
Procès du putsch du CND : « L’opinion ne fait pas le droit, elle ne fait pas la justice », recommande Me Jean Degli
Procès du putsch du CND : « Du fond de ma cellule, je reste disponible pour la défense de mon pays », Général Diendéré
Putsch de 2015 : « Il existe dans le pays, un manipulateur qui n’a toujours pas été débusqué », conclut Me Jean Degli
Procès du putsch : « Blaise Compaoré a voulu violer un seul article, ceux qui lui reprochaient cela ont violé toute la Constitution », soulève Me Degli
Procès du putsch : Pour Me Jean Dégli, le Gal Diendéré est jugé par désir de vengeance
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés