Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

Accords IAMGOLD/propriétaires terriens de Falagountou : La section MBDHP du Séno regardante sur leur application effective

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • mardi 2 janvier 2018 à 17h00min
Accords IAMGOLD/propriétaires terriens de Falagountou : La section MBDHP du Séno regardante  sur leur application effective

Ceci est une déclaration de la section provinciale du Séno du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) sur les accords entre IAMGOLD et les propriétaires terriens de la commune rurale de Falagountou (dans la région du Sahel).

Suite à l’arrêté N° 2017 -094/MATD/DRSHL/G/CAB du Gouverneur du Sahel mettant en place le Comité Consultatif de Falagountou en vue de faciliter l’extension des activités de IAMGOLD S.A à Falagountou, le MBDHP /SENO a pris part à ses négociations à travers son président, Abdoulaye Hoeffi DICKO.

C’est le lieu pour le MBDHP/ SENO de féliciter tous les acteurs pour la signature des accords le 25 novembre 2017 en particulier le maire de Falagountou Saïdou MAIGA et le Directeur Général de IAMGOLD S.A Bruno LEMELIN.

Par ailleurs, la section MBDHP / SENO, toujours fidèle à sa ligne de défense des droits humains, sera regardante sur l’application effective desdits accords. De ce fait, elle n’hésitera pas à dénoncer tout manquement qu’elle constatera dans la mise en œuvre de ces accords.

En tout état de fait, elle se tient disponible et disposée à interpeller l’opinion publique nationale et internationale pour toute défaillance qu’elle constatera dans l’application et la mise en œuvre effectives de ces accords.

Dori, le 20 décembre 2017
Pour la section du MBDHP SENO
Abdoulaye Hoeffi DICKO

Vos commentaires

  • Le 3 janvier 2018 à 07:35, par Le revenant . En réponse à : Accords IAMGOLD/propriétaires terriens de Falagountou : La section MBDHP du Séno regardante sur leur application effective

    Félicitation au MBDHP SENO de se présenter comme véritable rempart de défense des droits de l’homme. cette organisation était où quand le fameux Maire de Falagountou monsieux MAIGA exhortait IAMGOLD de ne plus renouveler les contrats des Burkinabe qui ne sont pas de la région lorsque ceux-ci venaient à expiration et de les remplacer par des fils de la région. chose curieuse c’est que ce type fut ministre dans ce pays dit pays des hommes intègres et MBDHP est resté muet comme une carpe dans un fond de puits. C’est ça la défense des droits de l’homme dans le SÉNO. Non messieurs du MBDHP c’est une publicité pour marquer sa présence dans le giron des maîtres chanteurs de la société minière. Actuellement au Burkina il y a un marché florissant, des bandes d’anciens politiciens en panne de légitimité s’organisent en de véritables maîtres chanteurs autour des zones minières pour escroquer les différentes sociétés en prétextant défendre les communautés. Hounde, kongoussi, Dori, etc...

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2018 à 08:54, par Gala En réponse à : Accords IAMGOLD/propriétaires terriens de Falagountou : La section MBDHP du Séno regardante sur leur application effective

    Vous avez vraiment besoin de nous informer que vous faites votre travail de veille ?! Vous n’avez vraiment pas de travail, je note...

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2018 à 07:12, par Lepro En réponse à : Accords IAMGOLD/propriétaires terriens de Falagountou : La section MBDHP du Séno regardante sur leur application effective

    Bonjour,
    Le MBDHP cette nébuleuse sous filiale du PCRV , n’a aucune leçon de veille citoyenne à donner aux contemporains de notre Histoire.
    "De ce fait, elle n’hésitera pas à dénoncer tout manquement qu’elle constatera dans la mise en œuvre de ces accords." ; c’est louable et c’est en droite ligne de leur raison d’être.
    Ceci dit, Falagountou fait partie du Burkina Faso et les ressortissants et habitants font partie de la Nation. Le Maire populiste à ses heures, a tenu des propos régionalistes à l’encontre des travailleurs burkinabè d’Essakane, et mène des actions subversives indignes de sa fonction. Pourtant il "mange" au ratelier d’IAMGOLD, un peu plus que tous les autres maires des communes impactées par des Mines.
    Si je mens, ou j’ai diffamé, corrigez moi.
    La Patrie ou la Mort nous Vaincrons
    Lepro(toujours vigilant)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
SEMAFO Boungou : Des chiffres au-delà des attentes après une année d’exploitation
Exploitation minière : Le cas de Bomboré en débat à Ouagadougou
Activités minières en Afrique de l’Ouest : L’industrialisation de l’Afrique en réflexion à Ouagadougou
SAMAO 2019 : Le charbon actif au cœur des échanges
Extraction de l’or : Le Burkina lance un projet pour l’élimination du mercure
Village de Sangoulanti (Sud-Ouest) : Un site d’orpaillage ouvert en face d’une école primaire
Province du Boulgou : Des violences sur le site de la mine de Youga
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : L’audience renvoyée en octobre à la demande de la défense
Affaire charbon fin : L’UPC exige la démission « sans délai » du ministre des Mines
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : Douze personnes physiques poursuivies pour des faits de fraude de commercialisation de l’or
Mine de Karma au Nord : Des kits d’embouche ovine pour les jeunes de Namissiguima
Société minière de Sanbrado (Somisa SA) : Une convention pour démarrer l’extraction de l’or
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés