Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Sidi Napon : profession footballeur

Accueil > Actualités > DOSSIERS > France-Burkina : des relations mouvementées • • samedi 27 mai 2006 à 06h40min

Sidi Napon

Il a fait les beaux jours de l’équipe nationale de football en participant activement aux phases finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de 1996 et surtout à l’édition de 1998 organisée au Burkina Faso. Cette année-là les Etalons avaient réalisé une bonne performance en se qualifiant brillamment pour le second tour avant d’occuper la quatrième place au classement final du tournoi continental.

Après 12 ans de service en équipe nationale qu’il a intégrée dès l’âge de 17 ans, Sidi Napon, que les amateurs burkinabè de football connaissent bien, a été contraint de mettre fin à sa carrière de footballeur professionnel, victime d’une grave blessure ( ligaments croisés) après avoir joué dans des clubs français, précisément au Racing club de Paris, à Viry Chatillons et à Evry.

Il n’a cependant pas quitté le monde du football puisqu’il exerce actuellement à son compte comme manager, ayant obtenu sa licence délivrée par la Fédération internationale de football association (Fifa).

En dehors de ses activités proprement lucratives, Sidi Napon œuvre discrètement à la bonne marche du football national à travers l’Association des footballeurs burkinabè expatriés (AFBE) qu’il a créée à Paris en janvier 2004.

« L’association a été créée après la mort de Rasmane Compaoré dit Pelé, un ancien international burkinabè, dans des conditions déplorables, et son corps n’a pu être rapatrié que grâce à l’intervention des plus hautes autorités du pays », explique Sidi Napon, 36 ans. En créant cette association, « Je souhaite rassembler anciens et joueurs en activité afin que nous puissions nous porter mutuellement assistance en cas de besoin » poursuit celui qui totalise plus de soixante sélections en équipe nationale.

Cette structure permettrait également aux joueurs éparpillés un peu partout sur tous les continents (Europe, Asie, Afrique, Amériques) de mieux se connaître et de participer à la promotion du football burkinabè. Pour cela, l’AFBE organise des rencontres de gala opposant les expatriés à des clubs nationaux comme ce fut le cas en juin 2004, « des matchs au cours desquels on découvre des talents que la fédération nationale de football ne manquera de faire appel ».

Sidi Napon se voit comme un ambassadeur du football burkinabè d’autant que sa fonction lui permet d’être en contact avec plusieurs des joueurs évoluant encore dans l’ombre, mais « bourrés de talents ».

Il n’ y aura pas de rencontre de gala cette année à cause d’une part, du déroulement de la phase finale de la Coupe du monde prévue du 9 juin au 9 juillet 2006 en Allemagne et d’autre part, de l’état de santé du représentant de l’association au Burkina, Robert Zongo, ancien international actuellement hospitalisé dans un hôpital de la Roche-Sur-Yon, en France.

Les débuts ont été marqués par des incompréhensions avec la fédération nationale de football, mais « elles se sont heureusement vite dissipées », note Sidi Napon, satisfait du fait que « nous nous sommes compris puisque nous bénéficions du soutien total de la fédération ». Il se dit en revanche un peu déçu du peu d’enthousiasme des joueurs vis-à-vis de l’association deux ans après sa création. « Beaucoup de joueurs sont concernés, mais en réalité, et contrairement aux Ivoiriens, Camerounais, Maliens ou Guinéens, très peu de gens participent aux réunions que je convoque » déplore t-il. « Faut-il attendre d’être victime avant de découvrir l’utilité de l’association », s’interroge Sidi Napon, qui n’est cependant pas près de baisser les bras.

Wahab Sidibé

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 mai 2006 à 22:50, par SYLVAIN D’ALMEIDA En réponse à : > Sidi Napon : profession footballeur

    SIDI NAPON PROFESSION FOOT

    Très bonne avis ,sur voir les anciens aupres des etalons des personnes qyui peuveux apporte des solution pour les bonne marches de la secletion les etalons

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2009 à 22:53, par loupescoul En réponse à : > Sidi Napon : profession footballeur

      bonsoir cher Mr 
      je me nomme coulibaly yaya yaro
      jais 17 ans je messure 1 metre 75 je faire 59 kg
      je suis burkinabé et je vie en cote d’ivoire
      je sais que vous etre un veritable agent de joueur et que vous aviez eté aussi footballeur.
      je viens pas ce message vous demandé de l’aide car ici le foot difficile a evolué si tes parents non pas les moyens .
      jais éte en selectioné l’année passé avec les etalons juniors pour le matche de la calification contre la cote d’ivoire .
      main jais pris une blésur au molé donc jais pas pur joué le match
      jais besoin de votre aide pour jouée en europe dans un club
      je jour au poste de milieur sortent
      et je suis aussi polivalent en attaque .
      je vous laisse mon mail personnel et mon numero de telephone
      yaroyaya17@yahoo.fr
      00225 46 67 67 36
      00225 47 30 42 87
      merci d bien vouloire prendre contacte avec moi
      que dieu vous protege vous et votre famille

      Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2006 à 00:34, par l,homme noir En réponse à : > Sidi Napon : profession footballeur

    Bonsoir parent,le silence n,est pas synonime d,oubli....tache de savoir que l,esprit d,association n,a jamais ete facile..du courage,tu es sur la bonne voie,donne du temps au temps et ca ira....bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2007 à 17:32, par ILBOUDO FIRMIN En réponse à : > Sidi Napon : profession footballeur

    salut mon frère, comme je suis heureux de constater que tu ceuilleras bientot les fruits de tes éfforts
    mon soutien et mes encoragements pour toi,
    notre dernière rencontre est a l’ambassade du burkina à paris pour assister à la coupe d’afrique édition 2004
    ou nous avons beaucoup échangé en compagnie du connel, chargé militaire du burkina a paris qui est aujourd’hui
    ambassadeur du burkina au ghana.

    mon fils de 16 ans qui évoluait en cote d’ivoire est là et souhaite faire un test chez toi peut tu me joindre

    mail : ilboudo_firmin@yahoo.fr

    ton ami ILBOUDO

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2007 à 08:23, par ismael and zoubeiratou napon En réponse à : > Sidi Napon : profession footballeur

    salut mon frere , nous sommes bien heureux de voir que tu as de tres grandes ambitions et surtout tu veux te donner pour ton pays j en suis ravis et bon courage .

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2010 à 13:22, par Christian En réponse à : Sidi Napon : profession footballeur

    Mes condoléances à la famille de Rasmane Compaoré et à tous les Burkinabés qui se rappellent de lui.
    Je garderai de lui le souvenir d’un homme avec un sourire si grand. Depuis mon départ à l’étranger je l’avais perdu de vue. Il restera dans mon coeur.

    Qu’il repose en paix.

    Christian.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Michel Fructus, Consul honoraire du Burkina Faso à Marseille : « La carte sécuritaire du Burkina qui est diffusée ne correspond pas à la réalité »
Coopération : « Le Burkina à beaucoup évolué grâce à la paix qui y règne » dixit Jean Paul Grollemund, Consul Honoraire du Burkina Faso à Lyon.
Pierre Michaillard : "La personnalisation, l’accaparement par quelques-uns ont souvent fait dévier les projets "
Coopération décentralisée : Blaise Compaoré à la rencontre de la France profonde
Filippe Savadogo : « La coopération décentralisée a un rôle majeur dans les relations entre le Burkina Faso et la France »
Jean R. Guion, Président du CISAB :"Magré tout !"
La coopération décentralisée, l’autre voie du développement
Burkina-France, des échanges commerciaux déséquilibrés
Le Père Henri Leroy : le plus burkinabè des Français
Hamidou Zouba, le « Délégué »
Boureima Zoromé, expert-comptable à Marseille
Emile Yaogo, expert en systèmes informatiques chez France Télécom
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés