Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Boureima Zoromé, expert-comptable à Marseille

Accueil > Actualités > DOSSIERS > France-Burkina : des relations mouvementées • • samedi 27 mai 2006 à 07h27min

Boureima Zoromé (droite) aux côtés de l’ambassadeur Filippe Savadogo et du consul du Burkina à Marseille, M. Paul Roubeaud

Boureima Zoromé est arrivé en France en 1990 pour achever des études entamées au Burkina. Il est désormais diplômé d’expertise comptable et depuis quatre ans, il dirige une société de conseil en gestion des entreprises, audit, formation et de consulting à Marseille où il reside.

Fortement engagé dans le milieu associatif, il est notamment responsable d’un réseau national de chef d’entreprises françaises et de l’association des Burkinabè de la région Provence Alpes Côte d’Azur (Paca), une association d’échanges entre le Burkina et France.

Comment appréciez-vous l’évolution des relations franco-burkinabè ?

Les relations entre les 2 pays se densifient de plus en plus et dans le bon
sens. J’en veux pour preuve la bonne image de marque dont jouit le Burkina
et les Burkinabè de France, les manifestations à travers la France dont le
Burkina est à l’honneur etc.
- Au plan économique : les entreprises, organisation des deux pays
établissement des relations partenariales, techniques, financières,
industrielles, commerciales etc.. ;
- Au plan culturel : j’ai toujours plaisir au hasard de mes balades à
travers la France, d’entendre qu’une manifestation a été organisée par ci, par là et
le Burkina était à l’honneur.
Beaucoup d’amis de France, ne demandent qu’à connaître d’avantage le Burkina
et vice versa.

Comment se passe votre séjour en France au plan social et
professionnel ?

Personnellement je ne me plains pas. J’ai une activité professionnelle qui me
réjouit pleinement. Néanmoins tous les jours il faut aller au charbon. Rien
n’est acquis pour toujours. Il faut accepter de respecter la règle du jeu et
sans à priori ; s’insérer dans une démarche dynamique d’évolution
permanente.

Je suis père de famille d’un garçon de 4 ans qui me donne beaucoup de
bonheur.

Lefaso.net


Les Burkinabés de Provence

L’association des Burkinabè de la Région PACA et de Corse dont le siège est à Marseille rassemble tous les ressortissants du Burkina et leurs amis, soit environ 200 foyers de la région.« Notre but est de se connaître, de favoriser les brassages, entre générations, d’organiser des .manifestations culturelles’ mais aussi d’agir pour le Burkina », explique Boureima Zoromé, le Secrétaire général de l’association.

Elle reçoit le soutien d’autres associations comme « Les amis du Gonsé », « Graines de joie », ou « Les amis du Burkina ».

Contact Internet : RobiNet@wanadoo.fr

Vos commentaires

  • Le 9 juin 2010 à 10:56, par Sylvestre MOUNDOUNGA, Journaliste en Chef RTG Gabon B. P 26462 Libreville En réponse à : Boureima Zoromé, expert-comptable à Marseille

    c’est avec plaisir que j’ai lu cet article sur mon ami Zoromé que j’ai rencontré à Marseille en 2000-20022002.Souhaiterait obtenir son e-mail et n° de phone si possible.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
France-Burkina : La coopération militaire en discussion
Michel Fructus, Consul honoraire du Burkina Faso à Marseille : « La carte sécuritaire du Burkina qui est diffusée ne correspond pas à la réalité »
Coopération : « Le Burkina à beaucoup évolué grâce à la paix qui y règne » dixit Jean Paul Grollemund, Consul Honoraire du Burkina Faso à Lyon.
Pierre Michaillard : "La personnalisation, l’accaparement par quelques-uns ont souvent fait dévier les projets "
Coopération décentralisée : Blaise Compaoré à la rencontre de la France profonde
Filippe Savadogo : « La coopération décentralisée a un rôle majeur dans les relations entre le Burkina Faso et la France »
Jean R. Guion, Président du CISAB :"Magré tout !"
La coopération décentralisée, l’autre voie du développement
Burkina-France, des échanges commerciaux déséquilibrés
Le Père Henri Leroy : le plus burkinabè des Français
Hamidou Zouba, le « Délégué »
Boureima Zoromé, expert-comptable à Marseille
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés