LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina : Attention à la fausse souscription du Fonds national d’autonomisation de la jeunesse 2024

Publié le jeudi 9 mai 2024 à 22h00min

PARTAGER :                          
Burkina : Attention à la fausse souscription du Fonds national d’autonomisation de la jeunesse 2024

Un supposé formulaire de demande du Fonds national d’autonomisation de la jeunesse 2024 devient viral dans les groupes de la messagerie WhatsApp. Voici pourquoi vous devez vous méfier de ce piège.

Le message précise qu’il s’agit du « Programme présidentiel d’autonomisation des jeunes ». Les propriétaires d’entreprises et les étudiants seraient la cible, à en croire le message. Nous avons vérifié pour vous.

Lorsqu’on ouvre le lien pour la souscription, il y a cinq cases à renseigner. Essentiellement des informations confidentielles (l’identité de la personne, son contact, son pays, sa résidence).

Aperçu de la plateforme lorsqu’on vous demande vos informations à caractère personnel

Une fois cette étape franchie, c’est une nouvelle fenêtre qui s’ouvre. On vous informe que ce sont plus de 75 000 personnes qui ont déjà bénéficié de ce programme. La plateforme vous indique que votre candidature a été reçue et qu’il faut cliquer sur l’option « Vérifier ». Surtout, le nombre des candidats est limité. Donc il faut faire vite.

Mais avant de vérifier, juste en dessous, on peut lire des commentaires de personnes qui auraient déjà bénéficié d’une certaine somme d’argent dans le cadre de ce programme. Bref, tout est réuni pour vous rassurer et vous conduire dans le piège.

Voici quelques commentaires incitant le souscripteur à continuer

Dans le but de mieux comprendre, nous avons cliqué sur « Vérifier ». A ce niveau, il y a deux renseignements à fournir. On vous demande de sélectionner votre but (développer mon entreprise, démarrer une nouvelle entreprise, objectifs éducatifs et autres fins) et votre statut (étudiant ou propriétaire d’entreprise).

Lorsque vous validez cette étape, on vous informe que « vos fonds présidentiels sont disponibles immédiatement si vous suivez les instructions ci-dessous ». Il s’agit de partager l’info ou le lien avec 15 amis ou 5 groupes WhatsApp afin qu’ils connaissent ledit programme. Une fois cette étape franchie, vous allez « recevoir un SMS de confirmation dans les 15 minutes ».

L’étape qui fait douter de la sincérité du programme

Avant de partager ce lien, on est en droit de se poser la question sur cette stratégie qui consiste à forcément partager le lien avec des amis avant d’obtenir un fonds présidentiel qui, normalement, ne devrait pas imposer de telles conditions. Il faut noter qu’il s’agit d’une arnaque.

Les autorités du Burkina Faso n’ont pas mis en place un tel fonds avec une telle procédure. En effet, le ministère en charge de la Jeunesse et de l’Emploi a mis en place un fonds dénommé Faso Kuna-Wili (FKW), dont un arrêté signé le 18 mars 2024 fixe les conditions et les limites d’intervention.

Avec le FKW, il existe des canevas bien précis et on n’oblige pas les souscripteurs à les partager avec des amis ou dans des groupes WhatsApp avant d’obtenir les fonds.
Dans un contexte où l’obtention d’un emploi devient de plus en plus difficile, il faudrait redoubler de vigilance lorsque vous tombez sur une plateforme qui vous propose des emplois. Il faut toujours se renseigner avant de souscrire à un programme qu’on ne connaît pas.

N’oubliez pas le principe : toujours vérifier avant de partager.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée de l’air dénonce une arnaque