LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand un enfant a les mains propres, il prend son repas dans le cercle des anciens.” Les proverbes et adages du Burkina Faso

Burkina : Faux ! Le Canada n’offre pas des bourses d’études pour l’année académique 2023-2024

Publié le jeudi 5 octobre 2023 à 20h00min

PARTAGER :                          
Burkina : Faux ! Le Canada n’offre pas des bourses d’études pour l’année académique 2023-2024

Un fichier PDF attribué à la Primature du Burkina Faso faisant état des bourses d’études pour l’année académique 2023-2024 par « le gouvernement fédéral Canada » devient viral sur les réseaux sociaux. Il n’en est rien, dément le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.

C’est un fichier PDF de sept pages. Il comporte l’armoirie du Burkina Faso et toutes les initiales d’un courrier officiel. Plusieurs indices peuvent tromper la vigilance.

Sur la première page du fichier, il s’agit d’un supposé « Communiqué ». Il est écrit : « Le gouvernement du Burkina Faso informe le corps estudiantin burkinabé que le gouvernement fédéral du Canada offre des bourses d’études pour l’année académique 2023-2024, tous cycles confondus.

Les informations complémentaires sur la procédure d’admission, les critères d’admissibilité, le calendrier d’admission, le formulaire de candidature ainsi que les détails des bourses sont disponibles dans la notice explicative.

Le message du SIG

Il est important de noter que les candidatures doivent être soumises uniquement en ligne par courrier électronique, en téléchargeant les documents nécessaires au format scanné, ainsi que le dossier de candidature rempli et signé ».

A la fin de ce communiqué, il y a le nom du ministre Jean Emmanuel Ouédraogo, ainsi que sa fonction de Porte-parole du gouvernement et sa signature.

Sur le document, il est indiqué « Ouagadougou, le 17 juillet 2023 ».

Les six autres pages du fichier donnent des directives comme la première page, qui parle de la « notice explicative ».

Ce document est partagé sur les réseaux sociaux, surtout les applications de messagerie telles WhatsApp et Telegram. Le compte officiel X (ex Twitter) du Service d’information du gouvernement (SIG) a également relayé cette « offre ».

Publication du ministère

Le compte Facebook du ministère en charge de la communication a tenu à attirer l’attention des internautes. « Attention #Fakenews », peut-on y lire avec des captures d’écran des différentes pages du fichier incriminé.

Dans ce contexte de la rentrée académique, il faudra redoubler de vigilance pour les offres de formations. La cybercriminalité sévit de plus en plus au Burkina Faso.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée de l’air dénonce une arnaque