LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

Publié le mercredi 29 novembre 2023 à 13h36min

PARTAGER :                          
Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

« Pour une Afrique enfin libre ! », le nouveau livre de plus de 500 pages, publié aux éditions Icône, en Côte d’Ivoire, par l’écrivain ivoirien Sylvain Takoué, et dédié au Premier ministre malien Choguel Maïga, est une véritable œuvre de réflexions à double-détente.

En plus d’être, en effet, un grand hommage historique argumenté et rendu à l’intégrité morale et politique de celui que l’auteur lui-même appelle « La Voix du Sahel » (qualifiant ainsi Choguel Maïga pour son engagement héroïque dans la cause de souveraineté du Mali, ainsi que des Etats sahéliens et même du reste de l’Afrique), le livre est aussi un immense appel à une évolution existentielle significative : celle de faire apparaître en Afrique et dans le monde l’« Africain nouveau ».

Le concept idéologique tout trouvé par l’auteur, pour qualifier ce nouveau statut d’esprit africain, est celui de la « Négrophonie », un néologisme utilitaire, proposé par l’écrivain Sylvain Takoué, qui explique aisément ce dépassement de soi de l’« Africain routinier ».

Selon lui, en effet, la Négrophonie signifierait pour l’Africain nouveau d’avoir l’entendement de se réapproprier enfin l’Afrique souveraine et la faire valoir dans tous les domaines d’activités de la vie, en ayant exactement le même objectif tenace que le combat politique, économique et culturel mené actuellement par l’Alliance des Etats du sahel (Burkina Faso, Mali Niger), dans l’ouest de l’Afrique.

Pour y parvenir, ou du moins y inciter la conscience africaine contemporaine, l’écrivain fait du concept idéologique de la Négrophonie un courant à la fois culturel, artistique et politique global, qui soit le prolongement et l’actualisation de la Négritude pensée au 20ème siècle par les Aimé Césaire, Léopold Sedar Senghor, Léon Gontran Damas.
Le héros non imaginaire ni fictif, mais tout à fait réel et pragmatique, qu’il identifie comme l’actuel porteur de ce courant idéologique de l’Africain nouveau (incarnation légitime de la Négrophonie), est bien l’intellectuel et homme politique malien Choguel Kokalla Maïga, dont l’engagement sur la scène ouest-africaine correspond à cet élan novateur et salvateur, espéré du continent.

Visionnaire ou chantre d’une époque africaine nouvelle et irréversible, l’écrivain Sylvain Takoué l’est sans doute à la fois, puisque son livre « Pour une Afrique enfin libre ! » trouve directement écho et résonnance dans la situation actuelle d’appel à la pleine souveraineté politique et économique, non négociée, qui est celle de la région sahélienne ouest-africaine.

Firmin Bodoua
Illustration : image du livre intitulé
« Pour une Afrique enfin libre ! »,
Disponible sur Amazon.

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 29 novembre 2023 à 14:37, par Burkimbila En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

    Félicitations à l’écrivain Sylvain TAKOUE pour cette très grande et profonde œuvre de reconnaissance, d’analyse et de partage pour les générations actuelles et avenir. C’est très courageux et c’est un grand combat d’être dans un pays comme la RCI et de prendre une telle initiative. C’est édifiant et exaltant pour toute la jeunesse africaine qui n’a pas encore pris conscience qu’elle doit enfin prendre ses responsabilité pour son indépendance et sa souveraineté.

    Un grand honneur bien mérité pour Choguel Kokalla MAIGA qui doit être une source d’inspiration pour toute la jeunesse africaine et surtout pour les nouveaux courants politiques qui doivent prendre place en Afrique dès maintenant.

    Merci Sylvain TAKOUE pour cette autre façon de mener le combat.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2023 à 15:29, par Burkimbila En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

    Félicitations à l’écrivain Sylvain TAKOUE pour cette très grande et profonde œuvre de reconnaissance, d’analyse et de partage pour les générations actuelles et avenir. C’est très courageux et c’est un grand combat d’être dans un pays comme la RCI et de prendre une telle initiative. C’est édifiant et exaltant pour toute la jeunesse africaine qui n’a pas encore pris conscience qu’elle doit enfin prendre ses responsabilité pour son indépendance et sa souveraineté.

    Un grand honneur bien mérité pour Choguel Kokalla MAIGA qui doit être une source d’inspiration pour toute la jeunesse africaine et surtout pour les nouveaux courants politiques qui doivent prendre place en Afrique dès maintenant.

    Merci Sylvain TAKOUE pour cette autre façon de mener le combat.

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre 2023 à 10:23, par kwiliga En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

      Bonjour Burkimbila,
      Vous écrivez : "Félicitations à l’écrivain Sylvain TAKOUE pour cette très grande et profonde œuvre de reconnaissance, d’analyse et de partage...", Heu, vous l’avez déjà lu son bouquin, ou vous avez seulement des a priori positifs ?
      Là où je suis d’accord avec vous, c’est quand vous notez : "C’est très courageux et c’est un grand combat d’être dans un pays comme la RCI et de prendre une telle initiative." J’y vois une belle démonstration de l’écart qui existe au niveau de la liberté d’expression entre la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara et nos régimes putschistes, qui s’empressent de sanctionner toute voix discordante.

      Répondre à ce message

      • Le 1er décembre 2023 à 19:56, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

        " J’y vois une belle démonstration de l’écart qui existe au niveau de la liberté d’expression entre la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara et nos régimes putschistes, qui s’empressent de sanctionner toute voix discordante."hum ; ; ; ;et si ouattara faisant feu de tout bois se vengeait de macron et contrée permettait cette publication pour faire suite a son appel aux allemand de venir picorer dans la chasse gardée francaise du cacao ivoirien ?kwiliga ou candide la naivété ,y avez vous seulement pensé ?

        Répondre à ce message

        • Le 2 décembre 2023 à 07:50, par kwiliga En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

          Bonjour yelmingaan blaan saa hien,
          Dans la naïve candeur qui me caractérise, je m’efforce toujours d’éviter les "et si,... et si,...", parce que sinon, je finis toujours par : "et si nous utilisions la toute puissance de notre Wak, nous dominerions le monde. Par les mânes des ancêtres".
          Au lieu de tenter d’inventer des théories conspirationnistes à propos de sujets que ni vous ni moi ne maitrisons parfaitement, faites plutôt l’effort de commettre un simple constat quant au sujet abordé : "quel sort serait réservé à un ouvrage glorifiant la politique néo-libérale en Afrique, s’il était rédigé et édité au Faso actuellement ?"

          Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2023 à 17:44, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

    Merci Cher Auteur. Toutes mes felicitations. Choguel ne pouvait pas MERITER MIEUX. En tant qu’un des Peres Fondateurs de la Revolution Malienne. Il a été et est le pillier IDEOLOGIQUE et DIPLOMATIQUE non seulement du Mali mais aussi du Burkina et du Niger. Son approche a beaucoup BALISE.
    Seulement 500 pages, c’est trop pour une version Papier.
    Merci encore.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2023 à 07:56, par Bernard wali En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

    Mes remerciements à vous Mr Sylvain Takoue pour cette belle initiative, pour cette réveille de conscience, cette directive vas oeuvré a la jeunesse pour que nous puissions comprendre que nous ne sommes plus dans l’ancien temps, et que l’Afrique a vraiment révolu

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2023 à 16:01, par Bajazet En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

    Ha ha, je souhaite féliciter le grrrrrrrrrrand écrivain ivoirien Sylvain TATOUÉ pour son excellent travail salarié.
    Comme je suis taquin, je vais vous infliger une leçon de vocabulaire français.
    - Il y a peu de temps, ce genre d’écrivain qui loue sa plume à un très très très grand homme du Gondwana, vraiment trop grrrrrrrand là-même présentement, yèèèè, on appelait un tel écrivain domestique un « nè#*e » ;
    - mais, comme ce vilain mot a été banni de toute expression « politiquement correcte », on écrit maintenant "plume" pour ne pas écrire l’affreux « N-word » , ce « mot en N » qui gêne tant ceux qui maudissent l’esclavage, sans compter ceux, noirs, bruns ou blancs, qui aimeraient bien qu’on oublie le rôle peu glorieux de leurs ancêtres dans cet épisode navrant de l’histoire ouest-africaine. En anglais, on appelle ce genre de personnel de maison « ghost writer ».
    Donc, alléluia, glorifions M. TATOUÉ, cette excellente « plume mercenaire » qui a pondu ce merveilleux livre à la gloire éternelle du dernier césar malien.
    Et espérons pour M. Sylvain qu’il a été payé en bons francs CFA bien solides, bien arrimés à l’euro, sur un compte à Cocody, et pas en mauvais roubles sur un compte à Arkhangelsk, ni en Cedis ghanéens...
    ET À LA FIN, RIONS SEULEMENT !
    Décidément, la lecture quotidienne de Lefaso.net me décontracte la rate...
    Si, si, j’apprécie la fine ironie burkinabè qui siffle entre les lignes de ce sympathique journal électronique...

    Répondre à ce message

    • Le 1er décembre 2023 à 17:01, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

      "Et espérons pour M. Sylvain qu’il a été payé en bons francs CFA bien solides, bien arrimés à l’euro, sur un compte à Cocody, et pas en mauvais roubles sur un compte à Arkhangelsk, ni en Cedis ghanéens..."frustrations aigreur injures et grimaces du colon francais mauvais perdant sevré !pourquoi ne pas payer en bons uranium AES ce écrivain anti colon puisque que le larron Areva et mutants a été dégommé au jour du vrai propriétaire !

      Répondre à ce message

      • Le 2 décembre 2023 à 15:00, par Bajazet En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

        @yelmingaan blaan saa hien
        Ha ha !, bien cher « yelmingaan blaan saa hien »
        Vous, vous ne savez pas apprécier l’ironie...
        Figurez-vous que j’ai cherché sur Amazon à me procurer cette œuvre grandiose du larbin TATOUÉ. Hélas, les 100 exemplaires ont été tous vendus, immense succès !
        Dommage, je suis bien embêté, car j’avais besoin de ce livre inoubliable pour caler ma vieille armoire picarde, un meuble paysan du 18e siècle que m’a légué mon arrière grand-mère. Bon, je vais devoir me découper une planchette de bois à la place, j’ai un bel atelier très bien équipé dans ma grange.
        Mais je sens que, pour le prix Nobel de littérature, Sylvain TATOUÉ a de grandes chances ...
        PS
        Une question me trotte dans la tête :
        Ce Choguel est-il trop illettré pour écrire son livre lui-même ?
        PS bis :
        L’impact économique du Mali est infime, il compte moins qu’une petite sous-préfecture endormie dans l’économie française, et surtout sous la forme d’aides économisées.

        Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2023 à 09:52, par Cissé En réponse à : Mali / Alliance des États du Sahel : Un grand livre d’hommage à Choguel Maïga

    Bonjour, merci à Takoué, pour cette belle illustration de ce que nous vovons.
    L’AES est une solution à la crise multidimensionnelle que vivent les trois pays qui partage la région du Liptako Gourma épicentre de cette crise sécuritaire.
    La volonté est determinante.
    Il faut de la determination, du courage, et de la patience pour atteindre son objectif.
    Nous attendons avec patience cet ouvrage ici à Bamako.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique