LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Procès Vincent Dabilgou : L’affaire est renvoyée au 3 avril 2023 pour permettre à la défense de prendre connaissance du dossier

Publié le lundi 27 mars 2023 à 23h39min

PARTAGER :                          
Procès Vincent Dabilgou : L’affaire est renvoyée au 3 avril 2023 pour permettre à la défense de prendre connaissance du dossier

Ce lundi 27 mars 2023, le procès du président du Nouveau temps pour la démocratie (NTD) par ailleurs, ancien ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière sous la gouvernance de Roch Kaboré, Vincent Dabilgou, a repris son cours entre les murs du Tribunal de grande instance de Ouaga 1. Mais aussitôt reprise, l’audience sera très vite levée et pour cause, un nouveau renvoi. Permettre au conseil de Vincent Dabilgou de prendre connaissance du dossier.

Après que ses avocats se soient déportés du dossier le mardi 21 mars 2023, Vincent Dabilgou demandait une semaine pour se constituer de nouveaux avocats. Requête à laquelle le tribunal, le parquet et les autres conseils de la défense n’y trouvaient pas d’inconvénient. Dans la matinée du 27 mars 2023, l’audience a repris son cours.

Si beaucoup s’attendaient à ce que l’ex ministre soit représenté par un bataillon d’avocats, le prévenu s’est dégoté un seul conseil pour assurer sa défense. Il s’agit de Me Idrissa Ouangré.

Lui donnant la parole pour qu’il fasse ses observations, ce dernier dit ne pas être prêt, demandant par là même un renvoi pour mieux assurer la défense de M. Dabilgou. "Après que les avocats de M. Dabilgou à savoir Me Birba, Me Yameogo et Me Guitanga se soient déportés du dossier, j’ai été contacté pour representer M. Dabilgou, chose que j’ai acceptée. Mais contrairement aux autres avocats qui l’ont assisté depuis sa garde à vue, moi je viens d’arriver. Je n’ai pas encore bien échangé avec mon client. J’ai moi même intérêt à ce que ce dossier débute le plus tôt possible mais j’ai été saisi seulement ce weekend et je suis seul. Du coup, je voudrais si possible qu’il me soit accordé deux semaines pour que je puisse bien prendre connaissance du dossier" a-t-il relevé.

Pour le renvoi, toutes les parties disent être d’avis. Cependant, pour le procureur et les avocats de la partie civile, "deux semaines c’est trop". "Je pense qu’on peut ramener ces deux semaines à une date beaucoup plus raisonnable. Je propose qu’il soit accordé à Me Ouangré une semaine" a suggéré le parquet.

Appréciant les demandes des parties et tenant compte de l’enjeu de cette affaire, le tribunal accordera une semaine à la défense." Si dans une semaine vous n’êtes toujours pas prêt, on saura apprécier à nouveau" dira le juge à Me Ouangré. L’audience reprend le lundi 3 avril 2023 à 9h.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique