LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Dédicace d’album : L’artiste Jezy Kankelen signe son retour avec « Farafina Dambé »

Publié le lundi 28 novembre 2022 à 12h01min

PARTAGER :                          
Dédicace d’album : L’artiste Jezy Kankelen signe son retour avec « Farafina Dambé »

L’artiste musicien Jezy Kankelen signe son retour sur la scène musicale avec un troisième album baptisé « Farafina Dambé ». Un album de douze titres aux vibrations positives officiellement présenté dans l’après-midi de ce vendredi 25 novembre 2022 à Bobo-Dioulasso, au cours d’une conférence de presse. Cet opus est considéré par les puristes comme une vraie incursion dans le reggae originel.

Artiste engagé, Jezy Kankelen chante pour éveiller les consciences à travers les différents thèmes qu’il aborde dans ses chansons. Ce dernier album, enregistré entièrement en live à Bobo-Dioulasso, traite de l’amour, la paix, l’éducation des enfants, l’espoir et l’entente. Cet album rend également hommage au père de la révolution, Thomas Sankara, qui, pour lui, est une source d’inspiration. Par ailleurs, il rend un vibrant hommage aux forces de défense et de sécurité (FDS) à travers le titre intitulé « FDS ». Une manière pour lui de saluer les efforts de ces « boys » qui se battent jour et nuit pour assurer la sécurité des populations.

Un album de douze titres, tous de belle facture dans lesquels l’artiste Jezy, très influencé par la méga star Alpha Blondy, fait un point d’honneur à Dieu car, dit-il, « c’est lui qui est au centre de toutes choses ». Cet album s’inscrit dans la lignée des précédents avec des chansons engagées.

Le présidium lors de la dédicace de l’album « Farafina Dambé »

Dans cette production l’artiste sensibilise et conscientise en bambara, en moré, en français, en anglais et en arabe. A en croire celui qui se fait appeler le prophète du reggae burkinabè, le titre de cet album n’est pas fortuit. « Farafina Dambé, c’est une manière pour moi d’appeler les africains au retour à la source, à nos valeurs africaines. A travers ce titre, je veux dénoncer la civilisation occidentale qui amène les africains à oublier leurs propres valeurs », a-t-il expliqué. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Koudougou Musique : Jeannette Zongo détient son premier album
Gaoua : L’artiste musicien Daniflo présente son premier album
Musique : « Ya Dieu dedans », le premier album de Melkior