Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Littérature : « Plume de l’espoir », des poèmes pour réconforter les âmes meurtries

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • mardi 28 juin 2022 à 14h00min
Littérature : « Plume de l’espoir », des poèmes pour réconforter les âmes meurtries

Harouna Compaoré a dédicacé le samedi 25 juin 2022, à Ouagadougou, « La plume de l’espoir ». Un recueil de 33 poèmes qui aborde plusieurs thèmes dont celui de l’espoir. Cette œuvre vise à réconforter les âmes meurtries, panser les cœurs blessés.

L’œuvre poétique de Harouna Compaoré : « La plume de l’espoir », qui a été dédicacée le samedi 25 juin 2022, s’adresse à toute l’humanité. L’auteur, à travers sa plume, « exquise » et « accessible », touche à une multitude de thèmes. Il y a bien évidemment celui de l’espoir. En plus de ce thème central, il y a la femme, l’amour, la sécurité. Il a aussi fait un clin d’œil au corps de l’enseignement dont il fait partie, aux Forces de défense et de sécurité (FDS) et aux journalistes. L’auteur propose aussi des solutions pour venir à bout des maux qui minent le Burkina Faso.

Harouna Compaoré a indiqué qu’il a édité l’œuvre à fonds propres

Le préfacier de l’œuvre, Idrissa Soré, a indiqué que dans « La plume de l’espoir », il y a deux types de vers. Il s’agit de vers paires et de vers impaires. Il y a aussi trois types de rimes (pauvres, suffisantes et riches). A travers « La plume de l’espoir », l’auteur entend réconforter les âmes meurtries, panser les cœurs des blessés. Il veut aussi être une source d’assurance et d’espoir pour toutes ces « innocentes âmes souffrantes » qui croupissent, jours et nuit, dans l’ombre.

A écouter l’auteur, l’édition de l’œuvre n’a pas été facile. De ses dires, il a frappé à de nombreuses portes sans recevoir de retour favorable si bien qu’il était obligé de la faire publier à compte d’auteur, à la maison d’édition Plum d’Afrik.

Youssouf Nassa, directeur de Plum d’Afrik a salué la patience de l’auteur dans le processus d’édition

Selon Youssouf Nassa, directeur de Plum d’Afrik, c’est avec « grand » plaisir que la maison a travaillé avec lui. Il a salué la grande patience dont l’auteur a fait preuve tout au long de la procédure éditoriale. « Parce que celui qui connaît l’édition, sait que c’est très complexe, très long. Si on n’est pas patient, si on n’est pas compréhensif, on risque d’abandonner à mi-chemin le projet », a-t-il expliqué.

Pour le parrain de Harouna Compaoré à cette dédicace, Daniel Kafando, en s’appuyant sur des instruments d’analyse du fait littéraire tels que la sociocritique de Claude Duchet et de la sociologie de la littérature, l’autorité et le crédit dont bénéficie cette œuvre se situe à deux niveaux. « Il faut dire que « Plume de l’espoir » refuse l’esthétique parnassienne car reflétant l’authenticité culturelle africaine.

Parents et amis sont venus encourager l’auteur

Aussi cette œuvre vient avec forte pédagogie et didactique, proposer un grand espoir au peuple burkinabè », a-t-il soutenu. En conclusion, M. Kafando a fait savoir que cette œuvre sera parmi les classiques de la littérature au Burkina Faso. Parce que, a-t-il poursuivi, c’est non seulement une plume de belle facture et pleine de promesses mais aussi une plume qui porte l’affirmation des valeurs culturelles du monde noir.

« Plume de l’espoir » est disponible au prix unitaire de 2 500 francs CFA, aux éditions Plum d’Afrik, aux librairies LIPAP, Pensées d’Africains, de la Jeunesse, de Jeunesse d’Afrique et Mercury.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mariage islamo-chrétien : Les capacités des leaders religieux renforcées sur la question
Burkina/Littérature : Les principes de réussite avec l’œuvre « Les secrets de l’excellence » de Lucien Soya
Littérature au Burkina : Avec "Délivrance", son recueil de poèmes, Patrice Kaboré veut libérer les Africains
Dédougou : Abbé Sylvain Drabo dédicace son 2e livre
Littérature : « Plume de l’espoir », des poèmes pour réconforter les âmes meurtries
Les Béatitudes, Chemin de Renaissance. Tome 2 : Des Affamés de justices … aux Persécutés pour la Justice
Vient de paître aux éditions Harmattan l’Essai « FONDEMENTS ET DYNAMIQUE DE LA RENOVATION DE L’ACTION POLITIQUE EN AFRIQUE »
Littérature au Burkina : Nazi Kaboré dédicace le Tome 1 de son œuvre "Demain : vision, confiance en soi maîtrise de soi"
Vient de paraître : L’Etat africain face à la citoyenneté : la case des singes ?
Relations internationales : Frédéric Lejeal montre les signes du « déclin franco-africain »
Général de brigade Gilbert DIENDERE. L’homme de l’ombre
Le Savoir-fer chez les Moosé du Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés