Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Agriculture : Le Conseil national de sécurité alimentaire fait son bilan de 15 ans d’existence et s’interroge sur les nouvelles formes de vulnérabilité

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 8 mai 2021 à 11h00min
Agriculture : Le Conseil national de sécurité alimentaire fait son bilan de 15 ans d’existence et s’interroge sur les  nouvelles formes de vulnérabilité

Le Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA) a tenu ce vendredi 7 mai 2021 à Ouagadougou, la 12e session ordinaire de son Assemblée générale. Placée sous le thème "CNSA, 15 ans après, acquis, défis et perspectives : quelle adaptation aux nouvelles formes de vulnérabilité telles l’insécurité et le Covid-19", cette session a été l’occasion pour les membres du Conseil de faire le bilan des réalisations et de faire des propositions pour l’amélioration du dispositif. Elle a été présidée par le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydroagricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo, qui avait à ses côtés plusieurs membres du gouvernement.

Mis en place en décembre 2003, le CNSA se veut un cadre de suivi de la mise en œuvre de la stratégie nationale de sécurité alimentaire ainsi que des actions conjoncturelles et structurelles y relatives. En 15 ans de fonctionnement, il a contribué à la mise en œuvre annuelle du plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables, à la gestion des crises alimentaires de 2008 et 2012. Face aux crises sécuritaire et sanitaire, le CNSA a apporté 10 000 tonnes de céréales pour la prise en charge alimentaire de plus de cinq millions de personnes pendant les temps forts de la crise sanitaire et 18 000 tonnes au profit des personnes déplacées internes.

Les membres du Conseil national de sécurité alimentaire présents à l’Assemblée générale

Si les acquis sont indéniables, il n’en demeure pas moins que plusieurs défis doivent être relevés pour une meilleure performance du CNSA. Il s’agit selon le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo, d’adapter les textes de l’organe à la situation actuelle marquée par la double crise sanitaire et sécuritaire. A cela, il faut ajouter la nécessité de redynamiser les cadres de concertation régionaux pour une meilleure gestion des crises au niveau des régions et provinces. Les indicateurs du CNSA ont aussi besoin d’être remis à niveau, pour faciliter le déclenchement du dispositif de déclenchement du stock national, car ceux utilisés actuellement font que le déclenchement est lent.

Salifou Ouédraogo n’a pas manqué d’évoquer la nécessité d’une synergie d’intervention entre gouvernement et partenaires techniques et financiers, à travers l’adoption d’approche conforme au nexus humanitaire, développement et paix. Ce qui devrait permettre la mise en oeuvre d’une charte d’intervention, afin d’éviter les doubles emplois.

Présents à l’Assemblée générale, les ministres de la Santé, de l’Environnement, des Ressources animales, des Transports ont chacun à son tour pris la parole. Siméon Sawadogo, ministre de l’Environnement, a laissé entendre qu’il fallait préserver l’écosystème afin de pouvoir espérer avoir une bonne pluviométrie, donc une bonne campagne agricole avec un bon bilan céréalier.

Salifou Ouédraogo, ministre en charge de l’Agriculture

Quand au ministre des Ressources animales,Tegwendé Modeste Yerbanga, il a émis le souhait que le plan de réponse aux personnes vulnérables prenne également en compte le cheptel, très souvent oublié selon lui. Les représentants des OSC, des gouverneurs de région et des partenaires techniques et financiers ont pu également faire entendre leurs voix pour des remarques et recommandations.

La 12e session ordinaire de l’Assemblée générale du CNSA a en somme permis de faire le bilan de 15 ans d’existence et de l’état de mise en œuvre des décisions des sessions antérieures.

Armelle Ouedraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Loi portant délit d’apparence au Burkina : Le CERCOFI fait l’état des lieux de la répression, un seul dossier sur cinq prêt pour jugement
Gouvernance mutualiste : La fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina renforce les capacités de ses acteurs
Université Nazi Boni : Les étudiants en quête d’un retour aux sources culturelles
Développement du genre : 17 cadres nationaux et internationaux formés en genre par l’Institut supérieur en science de la population (ISSP)
Remboursement des frais du Hadj 2021 : « C’est une question qui se règle entre l’agence et le pèlerin », selon le ministre Clément Sawadogo
Ouagadougou : La Police municipale s’engage dans la lutte contre la vente des boissons frelatées
Développement territorial intégré : Les maires des communes à fort défis sécuritaires du Centre-Nord se concertent
Journées promotionnelles des semences améliorées : La sécurité alimentaire au Burkina Faso, l’enjeu de la 2e édition
Donnons la parole aux enfants : Ils feront notre fierté à l’âge adulte
Burkina Faso : Plus de trois millions d’enfants recevront une supplémentation en vitamine A
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction
Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés