Accueil > Actualités > Nécrologie

Dernier ajout : 16 octobre.

Obsèques du président Sangoulé Lamizana : Les condoléances de l’Etat burkinabè

 lundi 30 mai 2005

Le président du Faso, accompagné par son épouse et par une forte délégation des différents corps constitués a présenté les condoléances de l’Etat burkinabè à la famille du président Lamizana, peu avant que le corps de l’illustre disparu ne soit porté sous terre.
Nous vous invitons à la lecture de l’oraison funèbre prononcée à cet effet par Blaise Compaoré au nom de tous les Burkinabè.
Oraison funèbre du général Aboubacar Sangoulé Lamizana, ancien chef d’Etat du Burkina Faso, décédé le jeudi 26 mai 2005 (...)

Décès du Gal Sangoulé Lamizana : Ce qu’ils retiennent de l’ancien président

 lundi 30 mai 2005

La mort du général Sangoulé Lamizana est survenue le 26 mai 2005 à la clinique Notre-Dame de la Paix. L’enterrement a eu lieu le dimanche 29 mai au cimetière militaire de Gounghin. Quelle image les Burkinabè gardent-ils de l’illustre disparu ? Micro-trottoir.
Dr Jean-Baptiste Ouédraogo (ancien chef d’Etat)
Le souvenir que le général Sangoulé Lamizana me laisse est celui qu’il laisse à tous les Burkinabè. C’était un homme généreux, d’un humanisme hors du commun. C’était un démocrate confirmé en politique. (...)

La leçon d’intégrité et du sens de l’Etat

 lundi 30 mai 2005

Quel message le général Sangoulé Lamizana a laissé après sa disparition, le 26 mai dernier, à Ouagadougou à l’âge de 89 ans ? Quel héritage cet illustre disparu, qui a imposé respect et sympathie par son sens élevé de l’Etat, son intégrité, lègue-t-il à la postérité ?
Il n’est pas aisé de répondre à ces questions tant l’homme a été, en tant que militaire et chef d’Etat, au cœur de l’histoire de la Haute-Volta et du Burkina Faso. Et cela, pendant de longues années. Le général Lamizana a laissé à la disposition des (...)

Décès du président Sangoulé Lamizana : Les hommages des plus hautes autorités de la nation

 lundi 30 mai 2005

Le couple présidentiel s’est recueilli sur la dépouille du président Sangoulé Lamizana. La dépouille mortelle du général Sangoulé Lamizana, ancien chef d’Etat du Burkina, décédé le 26 mai dernier a été exposée le samedi 28 mai 2005 à la Maison du peuple, pour une veillée funèbre.
Là, les plus hautes autorités du pays, le président du Faso en tête, se sont inclinées sur le cercueil de celui qui, 14 ans durant, a présidé aux destinées de l’ex-Haute-Volta.
C’est à 20 h 20 mn que la dépouille mortelle du (...)

Obsèques du président Sangoulé Lamizana : "Lamizana fait chef du cimetière de Gounghin"

 lundi 30 mai 2005

Décédé le jeudi 26 mai 2005, le général El Hadj Aboubacar Sangoulé Lamizana a été conduit dimanche 29 mai dernier au cimetière de Gounghin où il repose désormais. Ambiance d’un cérémonial pathétique à l’honneur d’un homme qui a présidé aux destinées du Burkina Faso de 1966 à 1980.
Le général Aboubacar Sangoulé Lamizana s’en est allé. A son honneur, des obsèques nationales ont été organisées à la Maison du peuple de Ouagadougou le dimanche 29 mai 2005. Général et ancien président de la République, Sangoulé Lamizana (...)

Décès du président Sangoulé Lamizana : Les Bobolais dans la consternation

 lundi 30 mai 2005

Jeudi 26 mai 2005 est une bien triste date pour le peuple burkinabè. C’est ce jour que s’est éteint "Papa Lamizana" dans sa 89e année. Bobo-Dioulasso, comme le reste du Burkina porte le deuil de celui-là qui a présidé aux destinées de notre pays 14 années durant. Dans la ville de Sya, l’émotion est grande comme le montrent les témoignages qui suivent.
El Hadj Sanou, président de la communauté musulmane : C’est avec consternation que j’ai appris le décès du président Sangoulé Lamizana, le vendredi matin (...)

Obsèques du président Sangoulé Lamizana : Le cimetière militaire de Gounghin accueille le président Lamizana

 lundi 30 mai 2005

Décédé le jeudi 26 mai 2005, le général Aboubacar Sangoulé Lamizana a été inhumé le 29 mai au cimetière militaire de Gounghin. Un important cortège l’a conduit aux côtés de ses frères d’armes avec tous les honneurs dus à son rang d’ancien chef d’Etat, d’officier supérieur et de fidèle musulman.
Le général-président El Hadj Aboubacar Sangoulé Lamizana repose depuis hier 29 mai 2005 au cimetière militaire de Gounghin à Ouagadougou. Le défunt président y a été accompagné par une foule nombreuse dont les plus hautes (...)

Disparition du président Sangoulé Lamizana : Deuil national de trois jours

 samedi 28 mai 2005

En 1933, le jeune Sangoulé Lamizana se voit radié des effectifs de l’Ecole régionale de Ouahigouya, l’année même de son Certificat d’études primaires (CEP). Nul ne pouvait prédire que trente trois ans plus tard, il se retrouverait à la tête de l’Etat voltaïque.Né en 1916 à Dianra, un petit village burkinabè de la région de Tougan, Sangoulé Lamizana est d’une famille modeste dont l’activité principale est l’agriculture.
En 1926, le jeune Lamizana emprunte le chemin de l’école. D’abord, à l’école primaire (...)

Décès du Général Sangoulé Lamizana

 vendredi 27 mai 2005

Le général Sangoulé Lamizana est décédé hier jeudi 26 mai 2005 à 19h27 dans sa 89è année. Ancien chef d’Etat, le Général Lamizana, tout jeune militaire avait occupé le fauteuil présidentiel laissé par Maurice Yaméogo, suite à une grogne sociale généralisée, le 3 janvier 1966.
Le regretté a quitté ce monde à la Clinique Notre Dame de la Paix qui est la propriété de Jean Baptiste Ouédraogo, un autre ancien chef d’Etat. Il faut rappeler que le Général a été renversé par Saye Zerbo le 25 novembre 1980.
L’une des (...)

L’ancien ministre de la Défense nationale, M. Ouibila Michel Tougouma, conduit à sa dernière demeure

 mercredi 27 avril 2005

L’ancien ministre de la Défense nationale, M. Ouibila Michel Tougouma s’en est allé. Il est décédé le 13 avril 2005 à 19h45 à l’hôpital Yalgado Ouédraogo à l’âge de 82 ans. La dépouille mortelle a été conduite à Yako, le 16 avril dans la soirée par un important cortège suivi d’une veillée funèbre.
L’enterrement est intervenu le 17 avril 2005 dans l’après-midi dans sa cour située au secteur 2 de Yako. C’était en présence du représentant du ministre de la Défense nationale, du représentant du ministre des Sports et (...)

Ousmane Ouédraogo dit "Dinozoff" n’est plus

 vendredi 22 avril 2005

Les Editions Sidwaya sont en deuil. Son chef de production, Ousmane Ouédraogo dit Dinozoff, s’est éteint mardi 19 avril 2005 à 21h30 à Ouagadougou, emporté par la maladie. Il avait 43 ans et laisse une veuve, trois (3) enfants, des parents, amis et collègues inconsolables.
"Dino", comme on l’appelait affectueusement, repose, depuis mercredi 20 avril 2005 à 13h30, au cimetière, route de Saponé.
C’est en 1981 que "Dino" arrive à Sidwaya. C’est cependant en 1984 qu’il est intégré officiellement dans la (...)

La nation dit ses adieux à Jean-Baptiste Kafando

 mardi 12 avril 2005

Le Médiateur du Faso, Jean-Baptiste Kafando, qui s’est éteint le 12 mars 2005 à l’hôpital du Val de Grâce en France, a été inhumé hier, lundi 21 mars 2005. Oraison funèbre, défilé militaire, célébration eucharistique...
Le Médiateur du Faso, Jean-Baptiste Kafando, qui s’est éteint le 12 mars 2005 à l’hôpital du Val de Grâce en France, a été inhumé hier, lundi 21 mars 2005. Oraison funèbre, défilé militaire, célébration eucharistique... C’est par un cérémonial, présidé par le président du Faso que l’homme a été (...)

Pages : 0 | ... | 900 | 920 | 940 | 960 | 980 | 1000 | 1020 | 1040 | 1060 | 1080

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 16/10/2017

ARR : 1-2-14-3 NP : 00
ORD : 163 500
DES : 2 500
QUARTE V :
BONUS :

C G : 9 000
C P A : 3 000
C P B : 8 500
C P C : 2 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés