Accueil > Actualités > Politique

Dernier ajout : 11 décembre.

Octobre 1983 : Thomas Sankara parle des relations franco-voltaïques, des ennemis de la révolution, du SNEAV, de la question de la femme, etc.

 dimanche 15 octobre 2017

Dans ce document inédit réalisé en octobre 1983 lors du sommet franco-africain, le capitaine Thomas Sankara donne sa vision des relations plus ou moins houleuses entre la France et la Haute-Volta révolutionnaire, parle des ennemis de la révolution, des mouvements de contestation du SNEAV, de la place de la femme dans la société, etc. Des analyses qui, pour certaines, restent d’une brûlante actualité 29 ans, jour pour jour, après l’assassinat du père de la révolution du 4-août (...)

Ambassadeur Hippolyte Ouédraogo, ancien collaborateur de Thomas Sankara : « Sa grande naïveté et sa foi en l’amitié et à la parole donnée ont été fatales à Thomas Sankara »

 dimanche 15 octobre 2017

En matière d’informations sur la révolution burkinabè et de son leader charismatique Thomas Sankara, Hippolyte Ouédraogo est incontestablement une mine d’or inexploitée que nous venons de découvrir. Pour le devoir de mémoire, l’Histoire et la postérité, cet autre travailleur de la présidence du Faso sous la révolution nous feuillette à travers cette interview les pages de son expérience professionnelle et relationnelle avec celui qui a été assassiné le 15 octobre 1987, il y a 30 ans.
Lefaso.net : (...)

Déclaration de l’Alliance des Démocrates Révolutionnaires (ADR) à l’ occasion du trentième anniversaire de l’assassinat du président Thomas Sankara

 dimanche 15 octobre 2017

Peuple du Burkina Faso Militantes et militants de l’Alliance des démocrates révolutionnaires Chers camarades et sympathisants
Cela fait trente ans que des politiciens platement ambitieux appuyés par l’impérialisme mettaient fin au Burkina Faso à la révolution démocratique et populaire dirigée par le capitaine visionnaire Thomas SANKARA ! En effet, ce sont trente ans de douleur et de peine consécutives à la félonie du clan réactionnaire qui avait infiltré la révolution et qui, quatre années durant a eu (...)

Thomas Sankara : Gnindé Bonzi raconte Dix petites histoires d’une légende

 dimanche 15 octobre 2017

30 ans après son assassinat, le capitaine Thomas Sankara continue de rendre fertile la plume des écrivains. Ils sont toujours aussi prolixes, à l’image de Gnindé Bonzi qui vient de dédicacer son œuvre de 97 pages, Dix petites histoires de “La Légende Sankara”. C’était dans la soirée du 12 octobre 2017 à Ouagadougou.
Après “Souvenir de la Révolution”, Gnindé Bonzi revient avec, Dix petites histoires de “La Légende Sankara”. Il note que ce n’est pas un livre d’histoire, mais un livre qui raconte des histoires. (...)

Léonce Koné, Premier vice-président du CDP : « Le CDP va retrouver la force de mobilisation d’un parti de masses »

 dimanche 15 octobre 2017

Convaincus d’avoir un rôle à jouer dans la relance du parti et à son maintien sur l’échiquier politique, des anciens de l’ex-parti au pouvoir le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)-section du Kadiogo-se sont réunis ce 14 octobre 2017 à Ouagadougou. L’occasion d’apprécier la remise sur pied du parti et d’appeler à la réconciliation nationale.
Intervenue le 30 septembre 2017 sous le thème : « relance du parti dans la cohésion et la solidarité », la rentrée politique du CDP avait pour objectifs de (...)

Crise à l’UPC : Les militants du Poni réclament leurs mandats

 dimanche 15 octobre 2017

Des militants de l’union pour le progrès et le changement (UPC) du Poni ont initié une marche de protestation à l’encontre des treize (13) députés frondeurs. Cette marche est intervenue le jeudi 12 octobre 2017.
Les militants de l’UPC section du poni ne sont pas contents de leur Député Kodjo Jacques Palenfo. Ils l’ont fait savoir à travers une marche qui a débuté à la place des funérailles de Gaoua au Haut-commissariat du Poni. Au cours de leur marche, ils ont à travers des slogans et des chants exprimé (...)

Crise à l’UPC : Et si l’on se passait de ces visites aux domiciles des députés dissidents ?

 samedi 14 octobre 2017

Depuis quelques jours, la scène politique est marquée par cette crise ouverte à l’Union pour le progrès et le Changement (UPC). Treize députés sont entrés en dissidence en lançant ce qu’ils ont convenu d’appeler « Groupe parlementaire UPC Renouveau démocratique, UPC-RD). Les uns justifient leur option, les autres battent en brèches. Le linge salle est déporté sur la place publique pour être lavé. Piques et dérapages langagiers apparaissent parfois dans ce duel. C’est à priori une cuisine interne au parti du (...)

Burkina : Une OSC réclame le retour des ‘’exilés politiques’’

 samedi 14 octobre 2017

« Le retour des exilés politiques est un droit. Il n’y a pas de loi dans la constitution qui empêche les exilés de rentrer », a laissé entendre le Mouvement citoyen pour le retour des exilés politiques et la réconciliation nationale (MCREP-RN) au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce matin. Le mouvement de Richard Ouédraogo réclame ainsi le retour des anciens dignitaires du pouvoir.
Initialement Mouvement citoyen pour le retour de Blaise Compaoré en terre natale, le mouvement rebaptisé (...)

UPC : Des militants réclament leurs mandats aux députés frondeurs

 jeudi 12 octobre 2017

Depuis la démission de 13 députés membres de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de leur ancien groupe parlementaire pour créer un 2e groupe parlementaire dénommé UPC-RD, à l’Assemblée nationale, la tension est à son comble au sein de ce parti. Les frondeurs sont taxés de « traitres » qui veulent se « vendre à la majorité ». C’est pourquoi, des militants qui se disent floués exigent la démission de ces derniers du parti. Ainsi, ils organisent des manifestations pour réclamer les mandats qu’ils ont (...)

Burkina : Le CDP demande l’accélération des procès du gouvernement TIAO et du coup d’Etat de septembre 2015

 jeudi 12 octobre 2017

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a tenu le samedi 30 août 2016 à partir de 09 heures, la 60ème session ordinaire de son Bureau Politique National, à Ouagadougou, au siège du Parti sis sur Kwamé N’kurumah, sous la présidence du camarade Achille Marie Joseph TAPSOBA, président par intérim du parti.
La 60ème session avait à son ordre du jour les points ci-après : 1. Examen du rapport d’étape de la Commission ad’ hoc chargée de la réorganisation des structures et de la relance des (...)

« Le pays va très mal et jamais, le Burkina n’est descendu aussi bas qu’aujourd’hui »,affirme le responsable des jeunes du CDP, Mathias Ouédraogo

 jeudi 12 octobre 2017

La Coordination nationale des organisations des jeunes du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a animé une conférence de presse ce mercredi, 11 octobre 2017 au siège national du parti, à Ouagadougou. Au menu : la situation nationale.
« Dans un Etat de droit, la liberté d’expression et d’opinion a toujours été le fil conducteur de la démocratie. Elle permet de conserver les acquis démocratiques du peuple et donne l’opportunité d’apporter son opinion sur les grandes questions de la vie politique (...)

Crise à l’UPC : Le MPP demande à Diabré de laisser Salif Diallo reposer en paix

 jeudi 12 octobre 2017

C’est avec étonnement que le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a appris dans la presse les graves accusations fallacieuses et infondées de l’UPC. En effet, le Président de l’UPC Zéphirin DIABRE affirmait dans une conférence de presse le 09 octobre 2017, que la situation de crise que vit son parti est l’œuvre du MPP notamment de son défunt président Salifou DIALLO qui aurait manœuvré à la dislocation de l’UPC en vue des élections de 2020.
Le MPP ne se reconnait pas dans ses graves accusations et (...)

Crise à l’UPC : Zéphirin DIABRE appelle ses militants à "éviter toute violence"

 mercredi 11 octobre 2017

Militants et sympathisants de l’UPC, Citoyens burkinabè,
Depuis le début de la crise au sein du Groupe parlementaire UPC, il m’a été donné de constater que des militants de notre parti, très remontés contre les députés démissionnaires, rendent visite à ces derniers à leurs domiciles, pour leur signifier leur mécontentement.
Je comprends parfaitement cette colère des militants qui, par leur engagement, leur travail de mobilisation et leurs contributions financières, sont à la base de la promotion des (...)

Opposition burkinabè : Les partis membres du CFOP condamnent la dissidence des députés UPC

 mercredi 11 octobre 2017

Dans cette déclaration, les partis membres du Cadre de concertation du Chef de file de l’opposition condamnent l’acte de dissidence des 13 députés UPC qui ont décidé de créer un nouveau groupe parlementaire. Ils dénoncent aussi les vieilles méthodes de déstabilisation des partis d’opposition dont les ténors actuels du MPP étaient déjà les champions sous l’ancien régime.
Les partis politiques membres du Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition ont tenu une rencontre régulière, ce mardi 10 (...)

Crise à l’UPC : Les militants entendent « intensifier les visites inopinées aux députés traîtres » pour récupérer leurs mandats

 mercredi 11 octobre 2017

Des militants de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) entendent s’investir pour récupérer leurs mandats, volés selon eux par des députés traitres. Ceux-là mêmes qui, il y a quelques jours, ont créé un groupe parlementaire parallèle, sans l’accord de la direction du parti. Pour y parvenir, une série de mesures est prévue comme cette marche pacifique à l’Assemblée nationale le jeudi 12 octobre pour livrer un message au président de l’hémicycle. L’annonce a été faite au siège du parti, au cours d’une (...)

Démission des députés du groupe parlementaire UPC : Les militants de base du parti annoncent des mesures pour récupérer leurs sièges « vendus »

 mercredi 11 octobre 2017

Ceci est une déclaration liminaire lue par M. Jean-Leonard Bouda, militant de base de l’UPC sur la situation qui prévaut au sein du parti et marquée par la démission, la semaine dernière, de treize députés du groupe parlementaire UPC.
Chers journalistes,
Merci d’avoir répondu, une fois de plus, à notre invitation. Ceci est une conférence de presse des militantes et militants de l’UPC à la base, pour donner leur lecture sur la situation du parti.
D’ores et déjà, nous soulignons que nous ne recevons (...)

Fronde au sein du parti du lion : Les Fédérations UPC de l’Union européenne invitent les « démissionnaires » à remettre leur mandats aux suppléants

 mercredi 11 octobre 2017

Ceci est une déclaration des fédérations de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de l’espace Union européenne, sur la fronde au sein de leur parti.
Ami(e)s, sympathisant(e)s et militant(e)s de L’UPC-Burkina,
L’UPC-EU voudrait, par la présente déclaration, renouveler son soutien solennel et indéfectible au parti (ses militant(e)s et son Président), suite à « l’auto-démasquage » prématuré de taupes qui, pour des intérêts et ambitions personnels, ont sacrifié contre toutes éthique et convictions, le (...)

UPC : Les militants conviés à une manifestation pacifique ce jeudi 12 octobre 2017

 mardi 10 octobre 2017

Concitoyennes et concitoyens épris (es) de justice, chers camarades,
Les militants de l’UPC vous convient à une manifestation pacifique ce jeudi 12 octobre 2017 devant l’Assemblée nationale pour remettre un message au Président de l’Assemblée nationale.
Le rassemblement est prévu pour ce jeudi 12 octobre dès 07 heures au côté Nord du pont Kadiogo, route de l’Assemblée nationale.
Nous, militants de base de l’UPC, lançons un appel solennel aux Burkinabè.
Disons NON à la trahison ! NON au vagabondage (...)

Démission des députés du groupe parlementaire UPC : « Le MPP a dégainé un peu trop tôt », selon Zéphirin Diabré

 mardi 10 octobre 2017

Le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré, est sorti de sa tanière, ce lundi 9 octobre 2017. Entouré de ses plus proches collaborateurs, il a réuni les journalistes pour leur porter l’information « juste » sur la situation qui prévaut au sein du parti et marquée par la démission, la semaine dernière, de treize députés du groupe parlementaire UPC.
« Usurpation de titre ». Ce sont les termes utilisés par Zéphirin Diabré pour qualifier la création d’un « groupe (...)

« Le premier bénéficiaire de l’action que nous menons aujourd’hui est bel et bien Zéphirin Diabré », député Daouda Simboro, nouveau président du groupe parlementaire UPC-RD

 mardi 10 octobre 2017

Les treize députés démissionnaires du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), ont animé une conférence de presse, ce dimanche 8 octobre 2017, à l’Assemblée nationale. Ce premier rendez-vous du nouveau groupe parlementaire de l’UPC - Renouveau démocratique(GP/UPC-RD), présidé par Daouda Simboro, a permis aux « frondeurs » de justifier leur acte et de réaffirmer leur engagement à rester dans le parti du lion pour insuffler un nouveau souffle démocratique en son sein. (...)

Pages : 0 | ... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | ... | 9220

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 10/12/2017

ARR : 16-17-6-10-13 NP : 00
ORD : 13 747 000
DES : 31 500
BONUS : 1 500

C G : 7 500
C P A : 2 000
C P B : 12 500
C P C : 3 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés