Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur.» Nelson Mandela

Tentative d’escroquerie du Maire Armand Beouindé : Le juge Narcisse Sawadogo et de son complice Alassane Baguian reconnus coupables

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 16 août 2020 à 21h05min
Tentative d’escroquerie du Maire Armand Beouindé : Le juge Narcisse Sawadogo et de son complice Alassane Baguian reconnus coupables

Le procès du juge Narcisse Sawadogo et de son co-accusé Alassane Baguian a connu son épilogue ce vendredi 14 août 2020 au tribunal de grande instance de Diébougou (Bougouriba). Reconnus coupables ils écopent de vingt-quatre mois de prison fermes, douze mois avec sursis et un million de francs d’amende. Les avocats des accusés refusent de reconnaitre le verdict et comptent faire appel.

Les deux accusés ont été reconnus coupables pour avoir tenter d’escroquer le maire de Ouagadougou Armand Beouindé. La charge de diffamation a été levée, ils écopent d’une peine de vingt-quatre mois fermes, douze mois avec sursis et un million de francs CFA d’amende. Au cours de ce procès les avocats ont tout tentés pour déstabiliser la procédure et demander son annulation sans succès. Leurs clients le magistrat Narcisse Sawadogo et Alassane Baguian ont été tour à tour entendus par le tribunal, ainsi que le maire de Ouagadougou et les témoins.

Maître Séraphin somé avocat de Narcisse Sawadogo et Baguian

A l’issue des auditions ils ont été reconnus coupables de tentative d’escroquerie sur la personne de Armand Beouindé et non coupables concernant la diffamation. L’avocat de Narcisse Sawadogo, Me Séraphin Somé dit ne pas comprendre le verdit. « C’est une grande surprise pour moi, tout au plus on peut reprocher à mon client des mensonges, pas de manœuvres frauduleuses ayant pu conduire le tribunal à reconnaitre sa culpabilité pour ce qui concerne ce délit. Et immédiatement nous allons faire appel contre cette décision ».

Maître Dieudonné ouili avocat di maire Armand Beouindé

Quant à l’avocat de Armand Beouindé, Me Dieudonné Ouili, le simple fait de tenir ce procès est une victoire. Car « quand le problème s’est posé, nous sommes allés à toute les portes. Toutes les fois que nous avions posé le problème et toutes les fois que notre interlocuteur (autorité de police judiciaire, autorité de poursuite) s’est rendu compte qu’un magistrat était en cause, tout le monde s’est retracté en nous affirmant de laisser tomber cette affaire qui n’aboutirait jamais parce que nous allions nous brûler les ailes » ajoute Me Dieudonné Ouili.
La défense a quinze jours pour contester cette décision à compter de la date du verdict.

Boubacar TARNAGUIDA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Comparution de Bassolma Bazié : Six personnes autorisées à suivre l’audition de ce lundi 21 septembre 2020
Education : L’ENEP de Tenkodogo officiellement inaugurée
Rencontre Premier ministre/Forces vives de l’Est : Des propositions pour sortir la région de la zone de turbulences
Rencontre Premier ministre/Forces vives du Centre-Est : Satisfecit à l’issue des échanges
Route nationale N°4 : Bientôt la fin du calvaire pour les usagers
Boucle du Mouhoun : L’Ocades caritas Burkina, ‘‘ l’ange gardien’’ des personnes déplacées internes
Boucle du Mouhoun : 158 millions de FCFA pour améliorer les taux d’accès à l’eau potable et les conditions de vie des populations
Hygiène bucco-dentaire : Argile santé lance une campagne de lutte contre la mauvaise haleine en milieu scolaire
Koupela : Une ville exemplaire
Deuxième promotion de Cluster Shalom : 154 enfants formés pour être des responsables et citoyens dignes de ce nom !
Sécurité routière : Quand la sensibilisation quitte le virtuel pour le réel
Concours directs session 2020 : Dans la région de l’Est, 53 520 candidats frappent à la porte de la Fonction publique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés