Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Prix de lutte anti-corruption : Les journalistes Aimé Nabaloum et Boniface Zagré sacrés

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • vendredi 29 mai 2020 à 22h35min
Prix de lutte anti-corruption : Les journalistes Aimé Nabaloum et Boniface Zagré sacrés

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a clos sa 20e Assemblée générale ordinaire dans la soirée du 28 mai 2020 à Ouagadougou. Cette rencontre s’est tenue au lendemain de l’arrestation de l’ancien ministre en charge de la défense, Jean-Claude Bouda. Une victoire d’étape saluée par le Réseau qui est à l’origine de cette action. A l’occasion, le palmarès de la 18e édition du Prix de lutte de lutte anti-corruption a été dévoilé.

Trois événements en une soirée. D’abord, la clôture des travaux de la 20e assemblée générale ordinaire du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC). Moment de redevabilité, cette instance s’est tenue dans un contexte marqué par la pandémie du Coronavirus, en plus de la crise sécuritaire et sociale que vivait déjà le pays.

A cette Assemblée générale, c’est sans nul doute, l’affaire Jean-Claude Bouda qui était dans les esprits. En effet, a rappelé Sagado Nacanabo, Secrétaire exécutif du REN-LAC, c’est le Réseau qui avait posé plainte contre l’ancien ministre en charge de la défense pour des faits de délit d’apparence, d’enrichissement illicite, de fausse déclaration d’intérêts et de patrimoine, et de délit d’acceptation de cadeaux indus. Tout en se réjouissant des premiers bons signaux, le REN-LAC dit attendre un traitement diligent du dossier par la justice.

Dans un contexte marqué par la dégradation continue de la crise sécuritaire, le Réseau soutient que les exigences de bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion de la chose publique devraient être plus que jamais d’actualité. Mais en lieu et place, « nous assistons régulièrement à des scandales de malversation ou de détournement de deniers publics », a regretté Sagado Nacanabo, Secrétaire exécutif du REN-LAC. En tout cas, a-t-il poursuivi, à quelques mois de la fin du premier mandant du président Roch Kaboré, c’est une « profonde déception en matière d’assainissement des finances publiques, de bonne gouvernance et d’exemplarité au sommet de l’Etat.

Le livre vert du REN-LAC

Ensuite, la soirée a été marquée par le lancement du livre sur les 20 ans du REN-LAC. C’est un document qui capitalise 20 années de vie et de lutte pour une société burkinabè débarrassée de la corruption. Intitulé « 20 ans d’existence : Le réseau vous compte sa vie », l’ouvrage de 144 pages divisé en trois parties de 10 chapitres, passe en revue les différentes péripéties de la vie de l’organisation en deux décennies.

Ecrit par deux personnes ressources du Réseau, Lézin Didier Zongo journaliste et Salif Yago inspecteur de l’enseignement secondaire, « 20 ans d’existence : Le réseau vous compte sa vie » est préfacé par le Contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga.

Les plumes anti-corruption primées

Enfin, le dernier acte de la soirée a été la proclamation des résultats de la 18e édition du Prix de lutte anti-corruption. Pour cette année, le jury présidé par Arsène Evariste Kaboré a enregistré 90 articles de presse écrite et trois reportages radiophoniques. Le jury a déploré l’absence de participation des journalistes femmes cette année, contrairement à l’année dernière où les premiers prix radio et presse écrite ont été remportés par des journalistes femmes. Par contre, il a apprécié les œuvres de belles factures soumis à son appréciation.

Ainsi, en presse écrite, c’est Aimé Nabaloum du journal Le Reporter qui remporte le 1er prix avec son article intitulé « Affaire Charbon fin de Essakane : Mais qu’est-ce qui fait tant courir le ministre ? » paru dans Le Reporter N°264 du 30 juin 2019. Le deuxième prix est revenu à Lamoussa Bazoum du Courrier Confidentiel pour son article : « ONEA : Grand tripatouillage dans un marché de plus d’un milliard de Francs CFA » paru dans le Courrier Confidentiel N°174 du 25 février 2019. C’est encore le Courrier Confidentiel qui rafle le troisième prix avec Hervé d’Afrik et Abraham Touré pour leur œuvre intitulée : « Affaire Exploitation frauduleuse d’or » par IAMGOLD ESSAKANE : Les experts aboutissent à des conclusions terrifiantes » paru dans le N°179 du 10 mai 2019.

Par contre, en radio un seul prix a été décerné. C’est Boniface Zagré de Radio UNITAS de Diébougou avec son œuvre intitulée : « Cantines scolaires, un deal au MENA, cas du Sud-Ouest », diffusée le 26 décembre 2019 qui a convaincu le collège de notation. Les autres œuvres n’ont pas été jugées à la hauteur.
Pour les prochaines éditions le jury a formulé des recommandations. A l’endroit du Réseau national de lutte anti-corruption, il a recommandé de lancer officiellement le prix afin que les journalistes en soient informés et d’inviter les journalistes à déposer leurs œuvres.

Aux différentes rédactions, surtout audiovisuelles, le jury a souhaité un encouragement et du soutien des initiatives des journalistes visant à dénoncer les cas de corruption et de la mal gouvernance, à travers le genre enquête. Aux premiers concernés, c’est-à-dire les journalistes, le jury leur a suggéré de faire preuve de professionnalisme dans le traitement de l’information à travers la diversification des sources et le recoupement de l’information.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
A la Une de L’Evénement
Burkina Golden Blogs Awards : L’ABB annonce l’ouverture des candidatures pour le Prix du Meilleur Blogueur du Burkina
Accès à l’information publique : La loi 051 cherche opérationnalisation au profit du citoyen
Implantation des infrastructures de télécommunication : L’ARCEP éclaire la lanterne des élus locaux
Facebook annonce l’ouverture d’un bureau à Lagos, au Nigéria
Commerce en ligne : Bestmade Burkina met une plateforme à la disposition des vendeurs et des acheteurs
Inclusion numérique : L’ANPTIC offre du matériel informatique pour la formation des aveugles et malvoyants
BF1 Freestyle 2020 : Campbell Jules Yigo de la Patte d’Oie sacré vainqueur
Journalisme sensible aux conflits : La 4e édition du Prix PaxSahel est ouverte
Couverture médiatique de la précampagne électorale : "La confusion du CSC", selon Me Prosper Farama
Lefaso.net : Une nouvelle organisation pour de nouveaux challenges
Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) : Optez pour des formations dans les métiers du numérique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés