Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Médias : De jeunes journalistes formés aux fondamentaux du métier

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • mercredi 29 mai 2019 à 13h50min
Médias : De jeunes journalistes formés aux fondamentaux du métier

Une vingtaine de journalistes de la radio, de la télévision, de la presse écrite et de la presse en ligne du Burkina seront formés aux fondamentaux de leur métier, du 28 mai au 1er juin 2019 à Ouagadougou. C’est une formation organisée par le Centre national de presse Norbert-Zongo (CNP-NZ) qui sera assurée par deux journalistes à la retraite, Sita Tarbagdo et Jean-Baptiste Ilboudo, qui comptabilisent chacun une trentaine d’années de carrière.

Chaque année, le Centre de presse Norbert-Zongo (CNP-NZ) organise, au profit des jeunes journalistes des différentes rédactions du Burkina, des formations afin de les aider à bien exercer leur métier. C’est donc dans le respect de cette tradition qu’il se tient, du 28 mai au 1er juin 2019 à Ouagadougou, une formation dont l’objectif est de renforcer les capacités des jeunes journalistes. Un renforcement de capacités qui, selon l’un des formateurs, Jean-Baptiste Ilboudo, passe d’abord par la maîtrise des fondamentaux du journalisme. « C’est-à-dire, connaître d’abord quels sont les principes et les valeurs du journalisme avant de l’exercer. Car, quand on est journaliste et qu’on ignore les principes fondamentaux, il y a quelque chose qui manque », a-t-il affirmé.

Jean-Baptiste Ilboudo, formateur

Et pour cette première journée, il a été question pour les journalistes de passer en revue les fondamentaux du métier à travers des travaux de groupes à l’issue desquels des corrections ont été apportées par les formateurs. Une occasion pour Sita Tarbagdo de revenir, entre autres, sur les définitions officielles du journalisme, du journaliste professionnel, les principes et valeurs du journaliste, l’éthique et la déontologie.

Pour monsieur Ilboudo, il s’agit de faire en sorte que le journaliste puisse connaître les principes du journalisme et les droits du journaliste, faire la différence entre communication et journalisme. Et comme conseil, il indique que le journaliste doit être beaucoup prudent par rapport à ce qu’il dit et à ce qu’il écrit, parce qu’il n’est pas là pour perturber ; au contraire, il est là pour faire en sorte qu’il y ait la paix afin d’assurer son développement personnel et celui de son pays.

Sita Tarbagdo, formateur

Outre cela, il doit éviter de donner des informations qui déstabilisent ou qui opposent des communautés, ou encore des confessions religieuses. « Et à chaque fois, le journaliste doit se poser la question, ‘‘est-ce que l’information que je vais donner arrange ou détruit la société ?’’. Et si c’est dans l’intérêt de la communauté, en ce moment-là, il peut divulguer l’information. Mais s’il s’agit de donner l’information pour perturber la cohésion sociale, la paix ou des individus, il doit se dire que l’on n’a pas le droit de prendre cette responsabilité. Bien que la déontologie vous dise de tout dire, la sagesse aussi nous apprend que toute vérité n’est pas bonne à dire », a-t-il conseillé.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Africa Digital Space : La 2e édition se penche sur la protection des données personnelles
Médias publics burkinabè : 3 heures d’arrêt de travail pour réclamer le passage à l’EPE
Carte de presse et laissez-passer : Le processus d’établissement expliqué aux journalistes à Dori
Béatrice Damiba au masterclass de l’ISCOM : « Sur le plan professionnel, être femme ne doit pas être considéré comme une faveur ou un inconvénient »
Numérique : Vers une connexion entre entrepreneurs sénégalais et burkinabè
Publication de messages publicitaires des produits pharmaceutiques, de la pharmacopée traditionnelle et des établissements sanitaires : Le CSC interpelle les médias
Journées Indabaxfaso : L’intelligence artificielle au cœur des échanges
Lutte contre le terrorisme : La partition des médias de l’espace UEMOA
Facebook : Lefaso.net, premier média en ligne certifié au Burkina
11e édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) : Le Conseil scientifique installé
"Faso Civic", une application mobile burkinabè pour lutter contre l’incivisme au Pays des Hommes intègres
Médias publics : Le SYNATIC accuse le gouvernement de « mépris » et de « roublardise »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés