Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Première assemblée générale du ministère de l’Information : Problèmes-causes-solutions

Accueil > Actualités > Multimédia • • lundi 29 décembre 2003 à 10h33min

Le ministre

Raymond Edouard Ouédraogo a convoqué la première assemblée générale du personnel. Vendredi dernier dans l’enceinte du

ministère. Ordre du jour : problèmes des agents et quête de solutions.

Pour une première, c’en est une. On n’a pas souvent

vu au Faso un ministre entouré de l’ensemble de son personnel, écoutant les préoccupations de chacun, librement exprimées. Pour

le ministre Raymond Edouard Ouédraogo, il s’agissait de donner la primauté à la communication entre personnes de même

profession, en lieu et place des bavardages de cabaret, où tout se dit en état d’ébriété, sans aucun souci de vérification.

Pour un département ministériel qui tient les faits pour sacrés, ce serait un crime professionnel de laisser perdurer

une telle situation de non communication véritable. Notre ministre de tutelle a donc pris les devants, espérant ainsi faire

taire certaines rumeurs, connaître et discuter des divers problèmes rencontrés par les agents dans les différents secteurs du

ministère de l’Information, afin que des esquisses de solutions soient trouvées et approfondies.

Tous étaient présents ;

personnel administratif et de soutien, journalistes des éditions Sidwaya et de la Radiodiffusion-Télévision (RTB), et tout autre

service technique annexe relevant du ministère.

Pendant plus de deux heures d’horloge, les échanges ont été d’une

franchise de communicateurs professionnels, d’un ton parfois étonnant, les cris de cœur avoisinant presque le coup de gueule.

C’est que les problèmes ne manquent pas, malgré le patriotisme, la bonne volonté et l’ingéniosité du personnel, qui suppléent

au manque de logistique et de matériel. Problèmes de carrière aussi, d’avancement, de recyclage, de formation, de reclassement.

Le ministre Raymond Edouard Ouédraogo qui s’est prêté à toutes les questions a promis : il n’est pas venu écouter pour

oublier.

L’assemblée générale ainsi inaugurée est annuelle et à la prochaine (en 2004), toutes les préoccupations auront

trouvé une réponse : sinon une solution complète, ou au moins un début de solutionnement. Certains dossiers déjà introduits en

conseil de ministre sont d’ailleurs bien avancés. L’ensemble du personnel souhaite vivement que le ministère dont il dépend ne

soit pas parent pauvre en matière de bon fonctionnement et de bon rendement. Pour ce faire, l’amélioration des conditions de

travail n’est pas seulement un souhait, c’est une nécessité. Et manifestement, M. le ministre en a pris bonne

note.

Sibiri SANOU
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La Fédération des associations du numérique du Faso dresse un bilan après cinq ans d’existence
Votre journal "L’Evénement" du 25 septembre 2021 est disponible !
Médias : Mathias Tankoano démissionne du Conseil Supérieur de la Communication
Promotion des droits de l’enfant : Le journaliste Abdel-Aziz Nabaloum remporte le prix international Ulrich-Wickert
30 ans du Pays : Le programme des festivités
Prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits : Les œuvres sont attendues jusqu’au 22 octobre 2021
Burkina Faso : Un projet de connectivité urbaine pour améliorer l’accès à internet
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés