Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Présidentielle ivoirienne : Faut-il compter avec une alliance Soro-Bédié- Gbagbo ?

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • lundi 18 février 2019 à 20h25min
Présidentielle ivoirienne : Faut-il compter avec une alliance Soro-Bédié- Gbagbo ?

Quelques jours après la démission du président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, le 8 février dernier, le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), mouvement politique en faveur de l’ex-chef rebelle, s’est constitué en parti politique le 16 février 2019. Que faut-il attendre de ce parti social-démocrate qui se réclame de l’opposition ?

Le dernier né de l’univers politique ivoirien se réclame déjà de l’opposition et entend promouvoir la candidature de l’ex-président de l’Assemblée nationale à l’élection présidentielle de 2020. Guillaume Soro aurait-il des ambitions présidentielles ? Pour l’instant, s’il n’a pas dévoilé ses ambitions, ni assisté à l’assemblée générale de création du RACI le 16 février dernier, il a néanmoins annoncé la veille, la création d’un comité politique lui permettant de prendre part au débat national.

Ce comité national politique, selon l’ex-chef de la rébellion ivoirienne, se présente comme un outil pour mener des réflexions sur les grandes questions d’intérêt national. En tout cas, si l’orientation du comité politique n’est pas encore définie, le RACI totaliserait lui près de 20 000 adhérents sur l’ensemble du territoire ivoirien. Avec la termitière comme emblème, le RACI a pour devise : « Solidarité, justice, travail ».

Alliés d’hier, adversaires d’aujourd’hui

Si le député de Ferkessédougou a démissionné de son poste de président de l’Assemblée nationale, refusant d’intégrer le nouveau parti présidentiel, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), il est probablement prêt à affronter Alassane Ouattara en 2020, si ce dernier décidait de se représenter. Dans la même veine, on s’interroge sur ses futurs alliés.

Faut-il s’attendre à une coalition avec le plus vieux parti politique de la Côte d’ivoire, le Parti démocratique de Côte d’ivoire (PDCI) ? Cela, d’autant plus qu’Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ont décidé de rompre, après sept années à partager le pouvoir, conduisant ainsi à la naissance du RHDP le 26 janvier 2018 ?.

D’autre part, une alliance avec le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo ne serait pas non plus exclue, quand on sait que l’objectif de tous ces partis est d’éjecter le RHDP du pouvoir en 2020. En rappel, l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, a repris pleinement les rênes de son parti après le décès du président intérimaire et vice-président du parti, Abdoudramane Sangaré, en novembre 2018.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 février à 19:19, par Ka En réponse à : Présidentielle ivoirienne : Faut-il compter avec une alliance Soro-Bédié- Gbagbo ?

    Nicole Vous aussi : La question de compter sur SORO n’est pas à poser à l’heure actuelle. Oui un rebelle a eu la chance d’occuper le perchoir Ivoirien grâce a ADO qui lui a remercier pour la main tendue avec les armes donné par Blaise Compaoré pour le sauver de sa prison qui était à l’hôtel de Golf pendant la crise. Mais dire aujourd’hui qu’il faut craindre SORO, c’est de n’est pas connaître qu’un rebelle reste un rebelle et qu’un criminel reste un criminel.

    Dès qu’ADO a demandé a son fils rebelle de démissionner, c’est que Le canari du chef rebelle SORO est cassé. Impossible de le reconstituer en l’état actuel. Et SORO même a peur pour son avenir. Car, il est condamner à payer un jour ou l’autre de ses bêtises et il est conscient que Laurent GBAGBO et Blé Goudé l’attendent de pied ferme comme la dame de fer Simone GBAGBO qu’ADO garde comme arme fatale pour se défendre en cas où. Nicole, les Ivoiriens ne sont pas assez bêtes comme on le croit, et moi qui croit à la justice divine, je vous dit ici que les cris des milliers de morts sont entendus par Dieu. Il vaut mieux de ne pas avoir à subir le courroux de Dieu. Et je crois que ce qui préoccupe SORO en ce moment, c’est, s’il faut qu’il paye sa dette a la société Ivoirienne comme a fait Simone GBABGBO, Blé Goudé, Laurent GBAGBO, avant de poursuivre une carrière politique, ou se lancer dedans en prenant le pouvoir par la force qui se terminera comme le coup d’état à la maternelle de ses amis Djibril Bassolé et Gilbert Diendéré : Et là c’est fini pour lui comme son père adoptif Blaise Compaoré qui commence à être un passé pour le peuple Burkinabé. Le bouillant SORO a eu quelques années de jouissance et d’honneur. Mais dans son esprit comme Gilbert Diendéré ou Djibril Bassolé, il se pose la question, s’il n’a pas toute une éternité pour payer ses dettes a la société Ivoirienne ? Comme on dit, ‘’la fin d’une chose vaut mieux que son début. Cependant comme nous dit un grand prêcheur de la parole de Dieu, ‘’’’après avoir jouit des délices du paradis du pouvoir sur terre, vous apprécierez mieux ce qui vous est réserve.’’’

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 19:26, par Yako En réponse à : Présidentielle ivoirienne : Faut-il compter avec une alliance Soro-Bédié- Gbagbo ?

    Voila un grand ami du Burkina Faso que la mafia Ouagalaise a transforme en ennemi du pays ! L’executif au Faso a tout a gagner a se reconcilier avec l’honorable Soro car 2020 c’est demain et avec Soro au pouvoir c’est la fin de la gerontocratie.Une nouvelle generation arrive saisissons l’occasion.Puis,ne l’oublions jamais l’homme de part sa lutte il a redonne dignite a la colonie Burkinabe Oh combien elle est importante en RCI.Pour l’instant il semblerait que l’executif Burkinabe fait cause commune avec Mr Bagayogo par commodite ou manque de vision ? En tout cas l’honorable Soro incarne le panafricanisme solidaire encourageons-le c’est l’interet du Faso qui l’exige.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 22:46, par Nabiiga En réponse à : Présidentielle ivoirienne : Faut-il compter avec une alliance Soro-Bédié- Gbagbo ?

    ....un grand ami du Burkina. Qu’est-ce ça prend pour qu’un individu devienne l’ami d’un pays. La question est de savoir ce qu’il a fait pour pour avoir été désigné ’un grand ami’ des Burkinabe. Ce qu’on sait de Soro est est un voyou, un opportuniste cum manipulateur avec qui Blaise, un autre opportuniste, sangunaire et génocidaire, s’accoquinait pour voler, purement et carrément, de la CI. Je serai d’accord avec toi si tu me disais qu’il est un grand ami de Blaise mais pas le Burkina. Raison pour laquelle il a voulu faire un coup d’état pour ramener Blaise au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 00:58, par Africa En réponse à : Présidentielle ivoirienne : Faut-il compter avec une alliance Soro-Bédié- Gbagbo ?

    De mon point de vue, Guillaume Soro, tout comme le Président Henri Konan Bedié, devraient maintenant méditer la pensée ci-après de Nicolas Machiavel : " Lorsque tu es cause que quelqu’un devient grand, tu courts à ta perte". Soro a joué au fantassin au sens propre et figuré pour Alassane Ouattara et Bédié a joué au VRP pour placer Ouattara là où il est. Aujourd’hui, ils découvrent qu’ils sont les dindons d’une farce minutieusement conçue depuis la fameuse réunion de Marcoussis en France qui dépouillait le Président en exercice de ses pouvoirs constitutionnels. La RCI venait ainsi d’être mise sous tutelle avec le consentement de tous.
    Alors, le Président Bédié commit l’erreur de phagociter le PDCI/RDA dans le RHDP qui permit à Ouattara de se repositionner au même niveau que Bédié, Gbagbo et Soro. Il obtint une dérogation à la loi fondamentale pour être éligible à la magistrature suprême de la RCI.
    Soro commit à son tour l’erreur de dissoudre son mouvement les "Forces Nouvelles" au RDR dans l’euphorie de la defaite des Forces Armées Nationales de Côte d’Ivoire (FANCI) par les forces rebelles, appuyées par les forces françaises et Onusiennes. Puis, s’en suit sa nommination comme le Premier Ministre de Ouattara alors que celui-ci était cloitré à l’hotel du Golf. Une manière de charger Soro pour finir la guerre en ratissant les poches de resistance et en désarmant les FANCI restées loyales aux institutions de la République jusqu’à leur défaite.
    Après avoir accompli la sale besogne, Soro est aujourd’hui un homme seul et méprisé par Ouattara qui l’appelle "jeune homme rebelle marxiste". Ouattara reconnait seulement avoir juste partagé avec lui, le combat contre l’ivoirité, autrement dit, il reconnait implicitement être l’un des parrains de la rebellion sanglante de 2002 à 2010, Soro n’étant qu’une marionnette. Guillaume Soro s’est égaré dans une tortuosité politique et idéologique. Après être nommé premier ministre pour matter les pro-Gbagbo, Ouattara le rejette aujourd’hui sous prétexte qu’il est un Marxiste alors que lui Ouattara est libéral ! Quelle humiliation pour Soro ! Son avenir politique me semble être derrière lui ; il a atteint son "plus haut degré d’incompétence en politique" comme l’énonce Peter dans son ouvrage le "principe de Peter". Il peut s’estimer heureux puisqu’il finit mieux que Jonas Sawimbi, John Garang ou IB, tous abattus au seuil de la fin des hostilités.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 10:38, par Panga En réponse à : Présidentielle ivoirienne : Faut-il compter avec une alliance Soro-Bédié- Gbagbo ?

    Une telle fusion serait la bienvenue ! Vivement que sa arrive ! L’objectif commun est de chasser le traitre à l’œil de bouque du pouvoir en CI.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 18:07, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Présidentielle ivoirienne : Faut-il compter avec une alliance Soro-Bédié- Gbagbo ?

    Soro marxiste ? Lui-même n’ose pas s’arroger cet honneur ! Le marxisme ce n’est pas du n’importe quoi, nom d’un Duc !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés