Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Sommet du G5 Sahel : Les ministres de la défense balisent le terrain

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • dimanche 3 février 2019 à 02h00min
Sommet du G5 Sahel : Les ministres de la défense balisent le terrain

En prélude au Vème Sommet du G5 Sahel, prévu pour le 5 février, et à la suite des experts, les ministres de la défense des pays concernés ont tenu une réunion en fin de soirée, ce samedi, 2 février 2019, à Ouagadougou. Cette rencontre préparatoire se veut un cadre de bilan de mandat de la présidence du Niger dans ce secteur précis et annonce le passage du témoin au Burkina dans quelques jours.

« L’année 2018 a été particulièrement difficile pour notre espace sur le plan sécuritaire, avec l’évolution des modes d’action des groupes armés terroristes et leur impact sur le développement économique et social de nos nations. Sous la présidence de Son Excellence Mahamadou Issoufou, président de la République du Niger, et la direction collégiale de nos Chefs d’Etat, notre organisation commune a renforcé ses actions de développement pour assurer le bonheur de nos peuples. Dans le domaine de la défense et de la sécurité, des actions fortes ont été mises en œuvre », a relevé le ministre d’Etat, ministre de la défense nationale et des anciens combattants du Burkina, Chériff Sy.

C’est dans un esprit de suite qu’il a félicité la tenue de ce cadre, qui se veut aussi pour son homologue nigérien, président en exercice du Conseil des ministres de la défense des pays du G5 Sahel, une rencontre de « redevabilité pour faire le bilan de son mandat » à la présidence de l’organisation et permettre au Burkina de mieux assurer la continuité. Occasion pour lui donc de magnifier le travail abattu par celui-ci et témoigner sa reconnaissance à tous les ministres de la défense du G5 Sahel pour les efforts déployés pour l’organisation commune.

De l’avis de l’ancien Président du Conseil national de la transition (CNT), Chériff Sy, la coopération entre les pays reste la meilleure alternative pour vaincre le terrorisme, et le Burkina entend inscrire son mandat dans la continuité et le renforcement des actions entreprises par le G5 Sahel.

« Depuis l’intervention internationale en Libye et l’assassinat du guide libyen, nos pays sont confrontés à des défis majeurs, notamment en matière de sécurité », a rappelé le président en exercice du Conseil des ministres de la défense du G5 Sahel, le ministre nigérien de la défense nationale, Kalla Moutari. Ce qui, selon lui, met de plus en plus en péril la stabilité des pays de l’espace concerné.

« La présidence en exercice de mon pays qui s’achève dans quelques jours a été marquée par plusieurs avancées significatives dans le domaine qui nous concerne », affirme le ministre nigérien de la défense nationale, saluant au passage l’implication des acteurs à tous les niveaux, y compris les partenaires.

Permettre d’orienter au mieux la marche de l’organisation

Ces acquis sont, entre autres, le déploiement des personnels au niveau des postes de commandement, la validation de documents-cadres, l’organisation de rencontres, la mise en place de mécanismes visant à garantir le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire en partenariat avec le Haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme, le démarrage des activités du Collège de défense du G5 Sahel et l’achèvement d’une session de formation des formateurs.

Pour le ministre nigérien, cela prouve que l’organisation est sur la bonne voie, même si de nombreux défis restent encore à relever, notamment en ce qui concerne l’urgence de la montée en puissance de la Force conjointe (la mobilisation des ressources pour son fonctionnement adéquat et pérenne).

Le ministre d’État, Chériff Sy (à droite) prendra, dans quelques jours, la présidence en exercice du Conseil des ministres de la défense du G5 Sahel

« C’est avec satisfaction donc, que mon pays transmettra le témoin la semaine prochaine au Burkina Faso, en lui garantissant notre pleine disponibilité ainsi que celle de tous les autres pays du G5 Sahel à l’accompagner résolument, en vue de la réussite de cette présidence en exercice », a promis le président en exercice du Conseil des ministres de la défense du G5 Sahel, Kalla Moutari .

Les travaux ont ainsi permis de prendre connaissances et d’échanger sur le compte-rendu de la réunion du Comité de défense tenue le 28 janvier 2019 à Niamey, de scruter le compte-rendu de la réunion du deuxième Comité de pilotage de l’Union européenne sur le soutien financier de la Force conjointe du G5 Sahel, et d’examiner bien d’autres rapports d’activités.

Les conclusions devront permettre aux Chefs d’Etat de pouvoir orienter au mieux la marche de l’organisation dans son ensemble sécuritaire, dans ce contexte particulièrement préoccupant pour les pays.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Crédit Photo : Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 3 février à 09:40, par Moi En réponse à : Sommet du G5 Sahel : Les ministres de la défense balisent le terrain

    Braves hommes, nous populations vous remercions infiniment.
    Mais si nos pays vivent ce cauchemar, A QUI CELA PROFITE ?
    Il faut nous nous tensions à l’évidence que une entité, organisation, pays ou groupe de pays qui CONFIE TOUS CES UN POINTS NEVRALGIQUES A UNE AUTRE OU D’AUTRES NE POURRA JAMAIS S’EN SORTIR QUAND CE(S) AUTRE (S) SONT POTENTIELLEMENT PROFITEUR(S) DU MALHEUR.
    Depuis la Libye, c’est les mêmes ( France USA) et le troisième vient s’ajouter Ne suivons nous pas les information ?
    Comme disait Thomas SANKARA, NOUS NE POUVONS PAS ETRES SAUVES DE DEHORS. Alors, changeons de partenaire pour notre sécurité. Levons nous ensemble sans consulter leurs attaches militaire, refusant avant les décollages de leurs appareils et nettoyons nos pays. En un mois, nous aurons fini.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 11:41, par le marteau En réponse à : Sommet du G5 Sahel : Les ministres de la défense balisent le terrain

    je ne suit pas dans les secret de Dieu,mai je dirai que le temp imparti pour la mis en œuvre de cette force a bien et belle epuisé.pourquoi ?parce que dans la sous region,les soldats on subit des perte dans les trois dernier mois,faute de mandat claire. (Mali,Nigèr,Burkina)arreté les renion que je qualifie de trop,et allez tout droit au but.cet a dire livré les armes au force armer pour qu’ils delogent ses bandits et recuperé les armes de ses meme bandits et on en parle plut.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 16:22, par JABILI CANTAAGA En réponse à : Sommet du G5 Sahel : Les ministres de la défense balisent le terrain

    Bonsoir
    C’est bien beau. Félicitations. Mais le problème est que les travaux et les décisions de telles rencontres, mêmes ceux tenus en huit clos, c’est à dire en secret sont connus avant même la sortie des salles. Et pour causes ? Tous utilisent facebook qui permet d’obtenir ou de livrer et les sons et les images de n’importe qui, partout où l’on se trouve sur le globe. Pour éviter cet espionnage à grande échelle que nous ignorons tous, il faut désactiver en cas d’actions confidentielles, le parametre Facebook ou avoir un 2ème appareil qui reste à la maison et éteint après chaque usage, pour vos activités sur Facebook. A defaut, à partir de votre téléphone Androïd, rentrer dans ’’Parametre’’ puis dans "" Application"" puis dans "" Facebook "" et aller à ""Autorisation"" et désactiver "" Microphone"" ou "" Enregistrement"" ainsi que l "WebCam"". Sinon tout ce que vous dites et faites seront vu et connu de tous, même dans le local le plus isolé et vous vous demanderez comment vos faits et gestes sont mis sur la place publique. Portez, svp, cette information à tous nos SDF, sans exclusion et à tous responsables tenant des rencontres secretes ou manipulant des donnees a caractères secrets ou sensibles. Je compte sur vous pour une large vulgarisation de ces conseils, en commençant par vous, auprès de tous vos proches collaborateurs, parents et ami(e)s. Merci. CANTAAGA JABILI

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 16:29, par Raso En réponse à : Sommet du G5 Sahel : Les ministres de la défense balisent le terrain

    Laissez tomber ces réunions et sommets. Prennez l’argent que vous gaspillez pour leur organisation achetez plutôt des munitions pour nos braves soldats au front.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 18:10, par GUIRO En réponse à : Sommet du G5 Sahel : Les ministres de la défense balisent le terrain

    Salut,

    Je pense que le G5 SAHEL aurait à gagner en décortiquant au mieux la politique internationale de la France et d’en trouver un contre plan comme moyen pour vaincre ce fléaux. Bien sûre il perdra de soutient financier mais c’est pas l’argent qui compte !! Ou bien ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 20:46, par Substance Grise En réponse à : Sommet du G5 Sahel : Les ministres de la défense balisent le terrain

    Si on reconnait que l’intervention de la communauté internationale en lybie est la cause en majeur partie de cette insecurité dans le sahel ;ayez le courrage de leur dire de reparer ce mal.
    Autrement dit tournez vous vers d’autres partenaires qui vont vous aider à limiter les dégats si non impossible pour les populations de vous faire confiance. Nous voulons les resultats
    Ce sont les resultats qui ameneront les populations à collaborer avec les FDS.
    Et tous les complices doivent être traités comme des terroristes.
    Soyons pragmatiques et moins bureaucrates pour plus de sécurité et de developpement.
    Ça ne se trouve pas dans un livre ou un cahier d’une université.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Angela Merkel en visite à Ouagadougou les 1er et 2 mai 2019
Bobo-Dioulasso : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés africaines
Union européenne- Burkina : Deux conventions pour renforcer la coopération et le climat des affaires
Communautés vivant au Burkina : Bientôt la 3e édition du Forum national de l’intégration
Assemble nationale : Vers un renforcement de la coopération avec le sénat français
Maladies parasitaires et pharmacopée traditionnelle : Des idées de collaboration entre l’IRSS et des instituts chinois
Société Générale Burkina Faso : le pont entre la Chine et le Burkina Faso
USAID-Burkina : La deuxième phase du programme « Résilience accrue au Sahel » lancée
Coopération parlementaire : L’UPA et le Conseil d’Alshura s’engagent
Accroissement de l’offre énergétique : Le Burkina signe six conventions avec la CEDEAO
Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) : Le Burkina veut mieux amorcer la transition énergétique
Suède-UNICEF : Environ 10 milliards de F CFA pour améliorer le bien-être des enfants burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés