Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On est bien ingénieux à accréditer des illusions de toute espèce pour organiser lе рillаgе еt lе mаssасrе, mаis οn n’еn imаginе аuсunе рοur lе bοnhеur du grаnd nombre» Charles Fourier

Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Christophe DABIRE, Premier ministre • LEFASO.NET | Par Oumar L. Ouédraogo • mardi 22 janvier 2019 à 01h38min
Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

Le nouveau Premier ministre est connu depuis l’après-midi de ce lundi, 21 janvier 2019. Christophe Marie Dabiré succède à Paul Kaba Thiéba qui a passé trois ans à ce poste. Pour en savoir davantage sur le désormais patron de la « maison blanche de Koulouba », nous avons joint au téléphone un de ses « ex-compagnons » politiques et professionnels, Achille Marie-Joseph Tapsoba. A chaud, le premier vice-président chargé des questions politiques de l’ex-parti au pouvoir, le CDP, se confie sur le nouveau Premier ministre.

« C’est une surprise de ma part, que monsieur Christophe Dabiré soit porté à la tête du nouveau gouvernement », confie Achille Tapsoba, dès l’entame de ses propos. « Mais c’est un homme que j’ai connu, que je connais ; parce que nous avons évolué dans le parti (CDP, ndlr) ensemble et c’est dans ce cadre d’ailleurs que nous nous sommes connus. Il a été d’abord ministre de la Santé, et c’est à cette époque qu’il a pris la carte du parti, avant d’être nommé ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique et à cette occasion, nous avons travaillé ensemble (puisque je suis du même ministère). Il m’a responsabilisé pour gérer le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) que j’ai dirigé pendant au moins trois ans », poursuit-il.

Pour M. Tapsoba, le nouveau Premier ministre peut être à la hauteur de la tâche, car ayant des compétences, des capacités, des valeurs intrinsèques et extrinsèques. « Pour tout dire, il en est capable », met-il en exergue.

« En même temps, pour nous, c’est encore, une fois de plus, de la considération, pour avoir fait appel à un des anciens ministres de Blaise Compaoré ; ce qui veut dire qu’il a quand même fait œuvre utile en permettant à beaucoup de cadres de haut niveau de se faire valoir et de s’épanouir et en même temps de faire valoir leurs compétences sur le plan de la gestion des structures de l’Etat », exprime le premier vice-président chargé des questions politiques du CDP, Achille Marie-Joseph Tapsoba.

Cependant, il se veut prudent car, de son avis, le problème majeur qui se posera et qui se pose, c’est le système dans lequel il va évoluer. « Et comme je le dis souvent, un homme peut avoir toutes les qualités et compétences, mais pris dans un système où il est complètement noyé, ça peut ne pas être des conditions propices pour un succès. Tout dépend donc du rôle qu’on veut lui faire jouer et du programme gouvernemental qu’on lui a assigné. Si c’est pour renforcer les positions du MPP dans la situation actuelle, il risque d’avoir plutôt enlisement. Mais si c’est pour ouvrir la gouvernance du pays à travers une réconciliation à tous les Burkinabè, quels que soient leur origine, leur bord politique, leur âge, là, je crois que ce sera exaltant pour lui et comme je le disais tantôt, il en a la capacité », analyse-t-il.

Pour lui donc, « ce qui est important, c’est qu’il a été nommé parce qu’on pressent en lui des qualités d’homme capable de mener à bien un processus de réconciliation, dont a besoin le Burkina, de manière urgente et dans l’immédiat. Si tel est le cas, et si c’est sur cette base et ce programme qu’on l’a nommé, je pense qu’il est l’homme qu’il faut. Maintenant, si c’est sur d’autres bases, je ne peux que lui souhaiter bon courage, car la tâche ne sera pas facile, et même que ça sera de toutes les difficultés pour lui. Mais je lui souhaite bon vent, en espérant qu’il mettra l’accent sur les difficultés, les problèmes qui touchent le Burkina Faso, et qu’il offrira tout de lui pour aider à résoudre ces problèmes qui se posent à notre pays ».

Un autre atout relevé par l’ancien ministre de la Jeunesse, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Achille Marie-Joseph Tapsoba, c’est son esprit d’ouverture. « Monsieur Dabiré est un homme à l’esprit ouvert, un homme qui est pondéré, et il est quelqu’un qui aime la rationalité et la rigueur. Ce sont des qualités qui font de lui un homme ouvert. Il est à mesure de concilier les tendances, de rapprocher les filles et fils de ce pays, et de se mettre au-dessus de la mêlée », jauge M. Tapsoba.

Propos recueillis via téléphone par Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 janvier à 06:25, par L’Autre En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Pour tout dire aussi, je ne suis d’aucun bord politique, mais s’il y a un homme politique de tous les temps que je respecte, c’est bel et bien Achille Tapsoba. J’apprécie vraiment ce monsieur qui est politiquement très intelligent, très pertinent, très convaincant, très modéré, *mais* qui a aussi la malcause quand il veut. Bravo pour votre analyse.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 06:33, par Verité numero 1 En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Quand bien même achille tapsoba essaye bien que mal a redoré le blason du mpp, il est claire que le pouvoir mpp a accouché d’une sourie. Espérons que l’environement de sans fois ni lois dans lequel governement vie aujourd’hui ne va pas tansformer ce nouveau t’agneau en un mechant lou

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 06:49, par Sanou En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Je tiens a rappeler a achille tapsoba que roch aussi sur papier lui aussi parressait bon mais helas qu’est ce que l’on constate aujourd’hui 800 morts. Il faut savoir regarder audela des amités et des cajoutage et se dire froidement la verité. Nous avons besoin d’un expert en securité en tant que PM pas d’un économiste. L’économie vas mal parce que les gens ne se sent pas securité et pas le contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 06:57, par Touré En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Le Président du Faso Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré a bien de s’ouvrir vers le CDP, c’est l’une des solutions efficaces et principales pour parvenir à bout des difficultés que le pays connaît. Je le dis et le répète, tant que la réconciliation entre le MPP et le CDP n’est pas réel, on se fatigue. Voilà pourquoi j’applaudis à rompre les doigts cette nomination. Nous ce qui nous intéresse, c’est la paix, la stabilité, la cohésion sociale et le vivre-ensemble pour le décollage économique et le développement vrai.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 07:05, par LE VILAIN En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Je suis d’accord avec Achille car le nouveau PM est un grand travailleur et plus il connait bien le pays contrairement à Paul Maïs. Seulement qu’on lui laisse libre à choisir les hommes qu’il veut pour travailler sinon si on lui impose les gens comme Alpha BARRY Ministre des Affaires Etrangères, là c’est grave car ce monsieur n’a rien à voir comme ministre. C’est un homme d’affaire qui croit qu’occuper un tel poste c’est pour faire ses propres business. En plus il y a ce brave magistrat qui est nul comme ministre. Je veux parler du Ministre de la justice bon il faut tout simplement tourner la page avec tous ceux qui ont eu à travailler avec Paul Maïs

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 07:33, par sidbala En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    L’analyse de Mr TAPSOBA est juste et sans embase, Rock a aussi fait ses calculs en appelant au secours Jean Christophe, je suis presque sur que cette nomination a surpris les griots du président qui ne pouvaient l’imaginer,
    Le nouveau premier ministère ne réussir sa tâche que seulement sous l’angle de la réconciliation comme l’a évoqué TAPSOBA et là aussi les defits sont énormes, le gouvernement de voyous, de bandits, et de voleurs que Roch avait mis en place ont travaillé pendant ces trois années à mettre le pays sens dessous dessus, ce qui fait que la tache ne sera pas facile pour Jean Christophe.

    A la limite Jean Christophe a joué au bon samaritain pour Roch, si non il a du le supplier très sérieusement pour qu’il accepte le repêcher dans sa noyade, mais Jean Christophe aussi sais que quand on se noie même au nénufar on s’accroche, je ne sais pas quelles sont ses ambitions a court termes en acceptant de sauver un naufragé ?, lui seule en ai le secret, en tous cas ce n’est pas un homme qui a des ambitions politiques et surtout ce n’est pas un bunker qu’il veut construire pendant ce temps.

    Mais en tout état de cause, vu les enjeux politiques qui dépassent actuellement tous les autres aspects que le pays traverse, parce que le régime Roch pense qu’il peut revenir encore à la tête du pays, la tache du nouveau premier ministre reste très très compliquée et ce n’est pas sûr que les conditions qu’il a du poser au président avant d’accepter cette nomination ne soient pas tenus pas par le président lui-même, mais par ceux là qui ne veulent pas que leurs sales dossiers se retrouvent sur la place publique.

    En plus avec des troubles faits comme Simon et Bala, ce n’est pas simple.
    En tout cas on Véra la couleur du gouvernement pour mieux étayer la réflexion , ce qui est sur les jeunes loups ont conduit Roch dans sa dernière retranche et c’est les vieux qui vont essayé de le sauver, comme quoi la jeunesse et faite travailler et exécuter et non diriger, mais malheureusement au nom de la démocratie tout est permit et c’est ça qu’on qualifie de désordre. QUE DIEU NOUS SAUVE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 07:33, par Flo En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Franchement, Achille Marie Joseph TAPSOBA est un grand, sans blague. A chaque fois j’ai du plaisir à lire et à l’écouter. Il en est de même pour le sieur Lassané SAVADOGO du MPP et DG de la CNSS. Longue vie à vous monsieur TAPSOBA et monsieur SAVADOGO

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 08:12, par Ka En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Achille, tu vois, souvent la vérité rougit les yeux, mais ne les casse pas. Et quand vous les revanchards vous voulez, vous pouviez êtres sincères dans vos propos comme dans cette interview pertinent d’Oumar L. Ouédroago, dont tu ne cherches pas à porter un masque comme moi, pour dire la vérité sur un homme nommé Christophe Dabiré que nous connaissons bien avec ses qualités d’ouverture panaché d’une culture politique limpide.

    Je confirme que cet homme de culture accompli qui est Christophe Dabiré, et doté d’une maîtrise fascinante de loyauté incontournable, essayera avec les qualités dont je sais de lui, de combler le vide de la soudure sociale qui a conduit le pays, que vous autres ont poussé l’introduit Blaise Compaoré de nous laisser. Pour une fois Achille, je suis d’accords avec toi, qu’il peut s’il veut, surtout s’il oublie les intérêts du parti pour s’attaquer aux intérêts du peuple sans les dictats du président et ses proches conseillers manipulateurs, il réussira sa mission. Là Achille, ta parole de conseiller politique a de sens, et tu devais les prodigués a Eddie avant ses sorties moribondes. Opposition majorité, Ensembles nous pouvons sauver le pays que nous aimons tous, a condition de ne plus porter des masques pour dire la vérité comme vient de faire notre Achille Tapsoba nationale.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 11:32, par Mafoi En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

      @Ka,salut !J’ai lu l’article et quand bien même Achille Tapsoba de ce Conglomérat De Punaises tresse des couronnes au nouveau PM avec certainement une dose de sincérité,il a aussi dit des choses que j’ai du mal à cerner.Pêle-mêle je vais sortir ces phrases de l’article pour que si possible tu me donnes ton appréciation en grand tonton.Merci d’avance
      Si c’est pour ouvrir la gouvernance du pays à travers une réconciliation à tous les Burkinabè,quels que soient leur origine,leur bord politique,leur âge,là,je crois que ce sera exaltant pour lui

      Ce qui est important,c’est qu’il a été nommé parce qu’on pressent en lui des qualités d’homme capable de mener à bien un processus de réconciliation,dont a besoin le Burkina,de manière urgente et dans l’immédiat

      Si tel est le cas,et si c’est sur cette base et ce programme qu’on l’a nommé,je pense qu’il est l’homme qu’il faut

      Maintenant,si c’est sur d’autres bases la tâche ne sera pas facile, et même que ça sera de toutes les difficultés pour lui

      Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 13:34, par Dedegueba Sanon En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

        Mafoi, moi je te réponds avant Ka.
        Achille, lorsqu’il était étudiant (en philo) fut l’un des principaux idéologues du NCOL ( Nouveau Courant Opportuniste Liquidateur alias M21), adversaire juré de l’UGEB. Il était avec Paré Émile (dit Souslov) les fers de lance de ce mouvement. Tu vois aujourd’hui lui est resté CDP, mais Émile a migré au MPP.
        Donc ils restent toujours copains, pas vraiment l’un contre l’autre.
        Donc les " Ncolards", ont l’opportunisme dans le sang, c’est leur quintessence même. Lorsque Yé Bongessan avait voulu créer le CDR des étudiants de Dakar, le M21 était réduit à une bande de copains, les Achille et les Émile furent ceux qui ont défendu la création de ce CDR, car le militaire n’étant pas habitué à la dialectique n’y arrivait pas. Et pour cause tu avais en face un farouche feu Salif Diallo, et d’autres qui se souviendront de cet AG. Donc le CDR phagocyta le M21, mais ils ne prirent le contrôle du CDR qu’un an après. Car le premier président du CDR fut un " non aligné " ( ni UGEB ni M21).
        Ce petit rappel juste pour te dire qu’Achille est et demeure un opportuniste originel très calculateur. Et il faut mettre son discours dans ce cadre. N’oublie pas qu’il avait été nommé directeur du CNOU ( son premier poste de responsabilité national), grâce à ce même Dabiré. C’eût été très ingrat de sa part de tirer sur Christophe. Tout le reste est politique, c’est à dire " du faire semblant"..

        Répondre à ce message

        • Le 22 janvier à 15:19, par Mafoi En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

          Merci @Dedegueba Sanon mais j’avais à peu près deviné qu’il faisait du cirage de pompes au nouveau PM.En fait quand j’ai lu l’article et qu’après j’ai parcouru les messages des internautes qui louangeaient par ailleurs achille tapsoba,je suis tombé des nues comme si on n’avait pas lu le même article.Clairement et selon ma compréhension de ses propos,la seule mission du nouveau PM pour que le pays redevienne tranquille,c’est la réconciliation urgemment et tout de suite sinon moi achille tapsoba avec mes amis voyous du cdp tout comme nos autres amis bandits,criminels tapis dans l’ombre à l’intérieur ou à l’extérieur du pays,continuerons à pourrir la vie des Burkinabè comme nous savions si bien le faire lorsque l’ex PM nous narguait.Peut-être que je suis parano mais c’est ce que j’ai compris des propos de ce sinistre du cdp qui avance très bien encagoulé

          Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 14:59, par Ka En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

        Merci Mafoi pour ta remarque qui sont les propos d’Achille Tapsoba que j’ai lu et relu avant de pondre ma critique, sans faire attention de ses intentions de la réconciliation nationale sans justice.

        Déjà Mafoi, s’il a eu le courage de sortir avec cet interview, c’est qu’il veut se racheter de la division au sein du parti, dont au début de son entêtement de vouloir à tout prix prendre la tête sans savoir qu’il n’avait pas les moyens financier comme Eddie et autres, surtout que la jeunesse du parti lui a fait savoir que ‘’rien ne sera plus comme avant dans le CDP nouveau.’’

        Aujourd’hui, Achille a compris qu’il faut faire attention au poids des mots, surtout prononcés devant un public Burkinabé qui prend à la lettre et au sens propre ce qu’il entend. S’il camoufle en douceur ce que toi et moi nous savons qu’il ne veut pas être l’Afi NGuessan de l’ancien parti au pouvoir, c’est qu’il tient a assuré a Eddie et a Blaise qu’il est toujours là, mais de faire attention du passé

        Tous les proches de Blaise Compaoré avant l’insurrection
        populaire de 2014 ont compris que ce dernier a été victime d’un mauvais entourage, un entourage dont ils sont la racine durant près de 27 ans ayant précédé sa perte du pouvoir en 2014 suite à l’insurrection populaire. Un entourage qui s’est essentiellement livré, à des querelles mesquines de succession, chacun croyant être le dauphin indiqué du président Compaoré. Achille a compris que pour sa crédibilité auprès d’un peuple averti par la bourde flagrant d’un parti sanguinaire, qu’il fallait dans cette sortie, dire que "l’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut. Ce que Eddie doit comprendre avec la sortie de son conseiller politique, dont ses maîtres politique étaient Roch Kaboré et Salif Diallo, c’est qu’en politique, il n’y a ni morale, ni éthique, ni vertu, ni devoir de reconnaissance, et tout pouvoir ne se donne plus, mais s’arrache aux urnes : Et Achille l’a compris, même quitter au dernier moment et rejoindre son maître. En lisant cette sortie d’un opposant farouche du parti de Salif Diallo qui était Achille Tapsoba, qui ne savait pas s’opposer, en mettant dans son esprit que s’opposer c’est mener des actions violentes et illégales, et rien de constructif, cette sortie montre qu’il est mûr pour son avenir de devenir un responsable parfait. Si je n’ai pas fait attention de ce qu’il camoufle a ces proches du parti le sujet de la réconciliation, c’est qu’Achille a compris que les élection sont proches, et le succès de la politique en période électorale, dépend largement de l’adhésion des populations au projet et au programme du candidat, au pragmatisme, au dynamisme et à l’innovation de celui-ci sur fond de vérité, c’est pourquoi il commence a se detacher.

        Oui mon ami Mafoi, Achille Tapsoba a compris en 2019 qu’avec son maître le président du Faso qui veut du neuf pour conquérir un deuxième mandat, dans un cadre concurrentiel et d’égalité de chance, la politique est l’art d’observer, d’analyser, de comprendre et d’interpréter les conditions, les tendances, les potentialités, les réactions et les réalités du terrain. Voilà pourquoi cette sortie et les louanges a un premier ministre dont nous connaissons ses qualités et sa transparence.

        Mafoi, pour ta question essentielle à l’épineuse question du pardon et de l’oubli pour une réconciliation nationale sans justice, je vois là ou Achille Tapsoba veut en venir : ‘’C’est de nous éclairer sur la constante sous-jacente de qui représente qui, qui parle au nom de qui ? Qui légitime qui ? Peut-être il veut nous dire les personnes qui représentent en réalité cette réconciliation sans justice ? Dans un Burkina non réconciliée, tout le monde doit attendre les jugements des crimes de sang gratuits, pour se prononcer de la réconciliation : Car aucune personne au pays des hommes intègres n’a la clé de la réconciliation sans la justice, en tout cas pas les revanchards du CDP. Car il n’y a pas à discuter sur la réconciliation comme-ci ou la réconciliation comme ça, la réconciliation ne se décrète pas, c’est une affaire qui est dans le cœur de chacun.

        La réconciliation est l’œuvre de tous, elle n’est pas l’apanage ni l’exclusivité du microcosme politique, qu’il soit ou non représentatif. S’il y a une volonté ferme et clairement revendiquée du peuple à se réconcilier, la réconciliation s’imposera d’emblée aux décideurs et il leur suffira d’en prendre acte. Merci de me lire mon ami Mafoi.

        Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 08:29, par Bd En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Merci pour la franchise et l’esprit de discernement dans votre analyse. Bon vent au nouveau premier Ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 09:13, par Ahmed En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Analyse très pertinente. C’est ce que l’on attend de vous. Construire. Vous êtes issus du même moule. Rock n’est pas un ennemi. Vous vous connaissez tous. Le Faso d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 10:37, par Tilaye En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    "si c’est pour ouvrir la gouvernance du pays ... à tous les Burkinabè, quels que soient leur origine, leur bord politique, leur âge, là, je crois que ce sera exaltant". Pour un appel au ralliement, on ne peut être plus clair. Que les irréductibles "Blaise ou rien se rendent bien à l’évidence maintenant ou jamais, que le changement d’hommes au sommet est irréversible. L’époque de Blaise est révolue...bientôt ce sera la fin de l’époque Roch, ainsi de suite...seul le Faso est éternel

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 10:57, par alexis En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Je ne porterai d’appréciations sur le PM mais sur l’analyse de monsieur TAPSOBA .C’est pertinent et objectif. Souhaitons bon vent au PM en espérant qu’il aurai la latitude de bien travailler

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 11:22, par Chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    HAîWA !!!! Les insurrescrocs commencent à se repentir. On est sur la bonne voie. Vous n’avez pas dit que vous pouviez ? Puisse Dieu apaiser tous les burkinabè avec des pensées positives et de bonnes résolutions pour 2019.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:23, par Sawad En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Les nombreux problèmes que connaissent ce pays, notamment l’ insécurité, résultent de la guéguerre entre le CDP et le MPP. En parlant du CDP, je ne parle pas de Eddy COMBOÏGO et cie mais des exilés. En plus simple, tant que Rock, leur ami et frère d’hier ne créera pas les conditions véritables du retour des exilés, en toute impunité au bercail et de la liberation sans conditions de DIENDERE et BASSOLE, le Burkina ne connaîtra pas la paix. Cela me rappelle la guerre civile imposée à MBAGBO pour l’empêcher de gouverner et le contraindre à la réconciliation nationale à l’ivoirienne qui permettait à OUATTARA, le burkinabé d’origine (Sindoux) de pouvoir être candidat à la présidentielle ivoirienne. C’est en substance, ce que je comprends des propos de Achille Tapsoba. Point de réconciliation nationale, synonyme d’amnistie totale pour les exilés et les généraux, point de paix durable au Burkina. En fait, les burkinabés sont otages d’d’une guerre fratricide MPP/CDP/NAFA. Sinon comment comprendre le lien entre la réconciliation nationale et le retour de la paix au Burkina ? Si quelqu’un a une autre compréhension des implications de la reconcialition nationale (amnistie totale pour les exilés et prisonniers de luxe) pou le Faso, qu’il m’m’enseigne.
    Puisse DIEU permettre qu’en 2020, l’UPC ou un parti autre que ces 2 mastodontes triomphe ! Amen...
    SAWADOGO

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:26, par Moi En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Bonjour à tous,

    j’ai voté pour la première fois à l’âge de 19 ans quand j’étais au lycée et à l’époque j’ai voté pour le PAREN puis après les embrouilles du PAREN avec un certain Paré je me suis abstenu de voter depuis et même parfois de m’inscrire sur les listes électorales car j’ai constaté que la politique n’est que découragement et source de découragement.

    Cependant je puis vous assurer quelque chose, le jour où Archille Tapsoba est porté à la tête du CDP pour être candidat, je vote CDP sans attendre. Ce type a une certaine constance et une certaine responsabilité dans sa personnalité je trouve.
    je ne sais pas si je me trompe mais j’ai du respect pour ce type.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:30, par Pathe Diallo En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Toutes mes félicitations au nouveau PM. Espérons que sa grande expérience de la gestion de l’Etat et la sagesse de son âge permettra de faire avancer la situation du Faso. Nous l’attendons donc au pied du mur tout en le souhaitant bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:42, par David somda En réponse à : Achille Tapsoba du CDP, au sujet du nouveau Premier ministre : « C’est un homme à l’esprit ouvert, pondéré, qui aime la rationalité et la rigueur »

    Pourquoi chaque fois quand sa va pas on appelle aux fils filles du Sud-Ouest et quand sa va on enlève

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie des institutions : En 2018, le Premier ministère a saisi le Conseil constitutionnel à 21 reprises
Mémorial Thomas-Sankara : Le comité international prend les conseils du Premier ministre Dabiré
Premier ministère : Christophe Dabiré sollicite la bénédiction des évêques
Burkina Faso : Le Premier ministre en visite chez le Mogho Naaba
Déclaration de politique générale du Premier ministre : « Le signe d’un profond patriotisme ? »
Déclaration de politique générale : Réactions des députés Bienvenue Ambroise Bakyono (MPP) et Moussa Zerbo (UPC)
Déclaration de politique générale : Les cinq engagements du Premier ministre Christophe Dabiré à l’Assemblée nationale
Burkina Faso : Déclaration de politique générale du Premier ministre Christophe Dabiré
Premier ministère : Le médiateur du Faso demande l’accompagnement de Christophe Dabiré
Premier ministère Le Haut-conseil du dialogue social présente ses activités au chef du gouvernement
Réconciliation nationale : Le Premier ministre reçoit une équipe du HCRUN
Gouvernement Dabiré I : Point de vue du porte-parole de la NAFA, Aziz Dabo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés