Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

Santé : Mission accomplie pour l’équipe médicale chinoise

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • jeudi 27 décembre 2018 à 12h36min
Santé : Mission accomplie pour l’équipe médicale chinoise

En fin de séjour sur le sol burkinabè, la première mission médicale chinoise a eu droit à un dîner d’au revoir, dans la soirée le mercredi 26 décembre 2018 à Ouagadougou. Cette cérémonie a été également l’occasion pour les premières autorités en charge de la santé au Burkina Faso, de souhaiter la bienvenue à la deuxième équipe médicale.

Arrivée au Burkina Faso le 7 juillet 2018, soit un peu plus d’un mois après le rétablissement de l’axe Pékin-Ouagadougou, la première mission médicale chinoise est en fin de mission. Après avoir accompli leur devoir au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo et au Centre hospitalier régional de Koudougou, les membres de l’équipe ont eu droit à un pot d’au revoir offert par l’ambassade, en présence du secrétaire général du ministère de la santé, Robert Karama.

Bilan

Dans le rapport de travail présenté par Wang Yong, il ressort que plus de 500 consultations ont été effectuées au CHU de Tengandogo et 200 au CHR de Koudougou, notamment dans les services de cardiologie, de pneumologie et d’urologie. Des opérations chirurgicales ont été également effectuées dont une partie avec des équipements fabriqués en chine.

Outre ces soins, la coopération entre les deux pays s’est matérialisée par un don d’équipements médicaux dont un appareil ECG, un moniteur multiparamètre, des appareils et du matériel de chirurgie, des consommables médicaux et du matériel de protection individuelle. Le coût du don remis le 30 octobre 2018 au ministère de la santé s’élève à plus d’un million de RMB soit environ 82 millions de francs CFA.

En marge de cela, des dons de médicaments et de matériel chirurgical ont été remis aux structures de santé de la commune rurale de Saponé où la mission médicale a organisé une activité de vulgarisation des connaissances en matière de prévention des maladies.

Et bientôt 200 patients devraient bénéficier d’une opération de la cataracte.

De grands chantiers en vue

Les actions menées par la mission médicale sont la preuve, selon l’ambassadeur chinois, Li Jian, que la coopération entre la Chine et le Burkina Faso dans le domaine de la santé se porte bien et est porteuse d’espoir. Après avoir souhaité la bienvenue à la relève de la mission, composée également de dix membres, le diplomate a annoncé la fin des études de faisabilité pour la construction d’un hôpital de 500 lits à Bobo-Dioulasso dont le démarrage est attendu d’ici fin 2019.

Li Jian Ambassadeur de Chine au Burkina Faso

Il a également noté la rénovation prochaine du CHR de Koudougou et le renforcement du système informatique du CHU de Tengandogo. « Nous souhaitons que cette mission médicale soit pérenne et que l’amitié entre les deux peuples soit prospère de génération en génération », a déclaré l’ambassadeur Li Jian.

Attestations de remerciement

Quant au secrétaire général du ministère de la santé, il s’est réjoui des « effets immédiats » produits par cette coopération dynamique qui profite beaucoup à son département, aussi bien pour les malades que pour le personnel médical à travers le partage d’expériences et l’initiation à de nouvelles techniques chirurgicales.

Robert Karama, Secrétaire général du ministère de la santé

Pour cela, des attestations de remerciements ont été délivrés à la mission sortante et l’eau de bienvenue offerte à la deuxième mission qui séjournera pendant un an au Burkina Faso.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 décembre 2018 à 07:05, par Lol En réponse à : Santé : Mission accomplie pour l’équipe médicale chinoise

    En quoi consiste ‘’le Renforcement du système informatique ‘’ ??? Ehhh chinois est fort et africain est bête ! Cet hôpital ne dispose il pas du système informatique le plus avancé de tous les hôpitaux de ce pays ? Ou bien c’est parce qu’ils veulent remplacer les logiciels espions que les taïwanais avaient installé ? Faut dire la vérité en même temps lol !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Secteur de l’énergie et de la santé : L’USAID augmente son soutien au Burkina
Burkina-Iran : L’ambassadeur Souleymane Koné présente ses lettres de créance au président Hassan Rohani
« 5S Kaizen » : Une méthode japonaise pour développer les entreprises au Burkina
Visite du PCC au MPP : « L’objectif de développement de l’année 2020 a été fixé il y a 40 ans », confie Yezhou Guo du Parti communiste chinois
Partenariat mondial pour l’éducation : La directrice générale à l’écoute des acteurs du système éducatif burkinabè
Crise humanitaire : Les Nations unies au secours du Burkina
Coopération internationale : L’Union européenne fait le point de ses relations avec l’Afrique de l’Ouest
Coopération : Le Burkina signe trois conventions de financement avec la BAD
Coopération : L’Union européenne offre huit véhicules à la Commission de l’UEMOA
Coopération : Le Royaume d’Arabie saoudite réitère son appui à l’autonomisation de la femme
Assemblée nationale : Bala Sakandé attendu fin mars en Chine
Bobo-Dioulasso : Séjour fructueux pour l’ambassadeur de France
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés