Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Ministère de la Culture : Des agents reçoivent des distinctions honorifiques

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par Mariam OUEDRAOGO (stagiaire) • mardi 18 décembre 2018 à 00h04min
Ministère de la Culture : Des agents reçoivent des distinctions honorifiques

Ambiance particulière ce lundi 17 décembre 2018 dans la cour du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). C’était l’acte 2 de la décoration de ceux qui évoluent dans le domaine de la culture au Burkina Faso. Les agents du ministère de la Culture, des arts et du tourisme ont reçu la reconnaissance de l’Etat burkinabè à travers des décorations.

Une trentaine de personnes ont reçu les distinctions honorifiques du ministère de la Culture. Parmi eux, des agents du public et du privé et des personnes admises à la retraite. Des distinctions de chevalier de l’Ordre de mérite des arts et des lettres et celles des officiers de l’Ordre de mérite des arts, des lettres et de la communication ont été décernées.

Cette cérémonie est une tradition au sein du ministère. Elle marque surtout la reconnaissance de l’Etat envers ceux qui « s’échinent à porter haut le rayonnement culturel du Burkina Faso », a justifié le ministre de tutelle, Abdoul Karim Sango. Du côté des récipiendaires, ils sont unanimes à répondre à l’appel à eux lancé pour la poursuite de la mission déjà entamée.

« Il faut penser à la relève ». Pour le journaliste Alassane Kéré, (chevalier de l’Ordre de mérite, agrafe littérature écrite et orale), la distinction marque le couronnement de quinze années de travail dans la promotion de l’information culturelle burkinabè. Il a œuvré au rayonnement de « L’Observateur du dimanche » avant de déposer ses valises aux éditions Sidwaya. Il est l’heure donc de penser à la relève en formant les plus jeunes, comme il le suggère. « Je m’investis déjà dans la formation des jeunes à l’exercice du métier », conclut-il.

Trois agrafes ont déterminé les différents types de médailles. L’agrafe Art culinaire, Musique et danse et l’agrafe Littérature écrite et orale. Olivia Bayala a été décorée à la médaille de chevalier de l’Ordre de mérite avec agrafe Art culinaire. Au bout de quinze années de service, la nation lui témoigne sa reconnaissance. Ce, après avoir participé à de nombreuses compétitions d’art culinaire au Burkina Faso.

La Garde nationale, à travers la fanfare, a été décorée. Elle a reçu la distinction de chevalier portant l’agrafe Musique et danse. Elle a aussi assuré la prestance de la cérémonie. A sa suite, des personnes telles que Abdoulaye Cissé, Damien Thiombiano dit Saint Dame, l’enseignant-chercheur en archéologie et préhistoire Lassina Koté.
L’acte 1 de la séance de décoration des récipiendaires du ministère avait eu lieu au palais de Kosyam.

Mariam Ouédraogo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Humour : « Je vous salue maris », le nouveau spectacle de Philomène Nanema dite Philo
Kundé d’or 2019 : Floby, Maï Lingani et Nabalum sont les nominés
Slam : « Non loti jeune », le nouvel album de Dabross
Femmes artistes musiciennes : Maï Lingani prend la tête de l’ABFAM
Prestations d’artistes lors des cérémonies : Et si on faisait appel à des porteurs de messages ?
1e édition du BIFA : 26 acteurs de la mode et du textile distingués
Musique : Salif Widiga, la coqueluche des commerçantes
Culture, sports et loisirs : Le cadre sectoriel fait son introspection
Cinéma : La salle de Pissy rebaptisée « Canal Olympia Idrissa Ouédraogo »
Langues maternelles : « On ne peut rien construire de durable en empruntant l’outil langagier à une autre culture », Pr Albert Ouédraogo
Religion et culture : L’archidiocèse de Ouagadougou va se doter d’un musée
FESTICO 2019 à Bobo-Dioulasso : Pari gagné pour les organisateurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés