Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • mercredi 8 août 2018 à 22h48min

Après un long suspense sur la probable candidature de Joseph Kabila, les Congolais sont désormais situés. Le candidat du Front commun pour le Congo (FCC), la plateforme électorale de Joseph Kabila, est Emmanuel Ramazani Shadary, le secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), le parti présidentiel. C’est ce qu’a annoncé à RFI un membre du gouvernement à l’issue d’une réunion de deux heures, information confirmée par Lambert Mende, porte-parole du gouvernement.

Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

Joseph Kabila, président de la République démocratie du Congo (RDC) depuis 17 ans. Va-t-il violer les textes pour être candidat à un troisième mandat consécutif ? C’était l’interrogation des Congolais depuis la fin de l’année 2016, moment où son mandat était à son terme.
Par son silence, le président sortant Joseph Kabila a fait planer le doute pendant tout ce temps. À quelques heures de la clôture du dépôt des dossiers pour la présidentielle, Joseph Kabila a enfin dévoilé, ce mercredi, le nom du candidat de sa plateforme électorale : Emmanuel Ramazani Shadary.
« Le président Kabila a tenu sa promesse et on vous l’avait bien dit », c’est en substance ce qu’a rappelé Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement, lors de l’annonce aux journalistes.

« L’oiseau rare » qui va représenter la majorité à la prochaine présidentielle était jusqu’ici secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, principale formation politique de la coalition au pouvoir), sera le candidat du Front commun pour le Congo (FCC).
Originaire de la province du Maniema, dans l’est de la RDC, Emmanuel Ramazani Shadary est un ancien vice-Premier ministre et ministre en charge de l’Intérieur. Il fait partie des personnalités congolaises frappées en 2017 par des sanctions de l’Union européenne pour « entraves au processus électoral et violation des droits de l’homme ».

Surnommé « Monsieur coup sur coup » au sein de sa famille politique, Emmanuel Ramazani Shadary a fait partie de ceux qui ont porté la dernière réforme électorale en RDC.
Il faut rappeler que l’élection présidentielle en RDC est prévue pour le 23 décembre prochain.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net
Source : RFI et Jeune Afrique

Vos commentaires

  • Le 8 août à 21:34, par time will tell En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

    J’ai eu honte quand j’ai entendu des gens dire que Kabila est un sage, qu’il a respecté sa parole, que l’Afrique évolue... La pauvreté mentale et spirituel. quelqu’un qui est en fin de mandat dépuis 2016, et qui refuse de partir. la pression vient de partout, il jette l’éponge et on dit qu’il est sage. Que faisons-nous de l’usurpation de pouvoir pendant les 2 ans ? que faisons-nous de nos texte établis alors qu’il était toujours président ? malgré tout meme il doit repondre pour violation de constitution.
    Les termes sont mal choisis. on peut dire qu’il est mieux par rapport aux autres qui s’y sont accrochés jusqu’à être tués ou chassés.
    si vous dite que Kabila est sage, que direz vous des présents ghanéens qui partent en fin de mandat sans tambours ni trompette ?
    Si kabila est sage, que dites-vous de Alfa Omar Konaré.
    vraiment choisissons les mots justes pour ne pas élever les tricheurs et oublier les justes.

    Répondre à ce message

    • Le 9 août à 08:51, par Très Intrigué En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

      Bonjour et merci à lefaso.net qui a écouté ma voix parmi tant d’autres en renvoyant la fonction répondre à ce message. Ceci dit, je pense qu’en dépits de tout ce que vous avez cité, Kabila a néanmoins fait preuve de sagesse. Combien sont ceux qui se sont entête dans une logique jusqu’au-boutiste et ont ainsi plongé leur pays dans le chaos. Certains ont subit toute sorte de pressions, d’autres des menaces mais n’ont pas eu la sagesse de dire ok, j’accepte de partir. Lui l’a fait.

      Répondre à ce message

      • Le 9 août à 14:11, par DANTON En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

        En réalité, le qualificatif "sage" n’est pas approprié ici. car c’est face à une intense pression venue de l’intérieur et de l’extérieur, de l’église et des mosquée, et après un report illicite qu’il a cédé. Que de répressions sanglantes dans les lieux meme de cultes, avant ce jour d’annonce. on ne peut pas dire qu’il est sage car il y a eu des morts, des blessés, des orphélins, des veuves, des prisonniers et des exilés. on ne peut pas dire sage car son intention originelle était de s’accrocher. un président sage il fait comme Koumba Yala en disant ’’si du sang doit couler pour moi, gardez votre pouvoir. même démocratique élu, je renonce pour la paix sociale".
        Une fois de plus le terme sagesse n’est pas adapter pour qualifier l’attitude de Kabila. Tous ces présidents qui s’accrochent contre vents et marées ne sont pas dans les grilles d’appréciation d’un démocrate sincère. On ne peut assimiler le vrai à l’avatar ou vice versa..
        On pourrait peut être dire qu’il est devenu raisonnable, mais jamais pas "sage".

        Répondre à ce message

  • Le 8 août à 22:34, par the upright En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

    Mieux vaut tard que jamais. Le jeune Kabila a été bien inspiré au grand dam de tous ceux qui prédisaient le chaos pour le Congo. L’entêtement a des limites, dirais-je.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 05:39, par Fils du Pays En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

    Chers Internautes, moi j´ai espoir pour notre Afrique. Des exemples qui montrent que le combat pour la Justice est payant :
    1. Le Burkina a renversé un pouvoir autocratique et inspire les autres Pays d´Afrique.
    2. Le Ghana, un Pays Frère est sur la voie de la Democratie depuis des années.
    3. Le Rwanda, un Pays avec un Président qui s´inspire de Tom Sank fait honneur aux Africains.
    4. Au Bénin, Patrice Talon démontre qu´il est possible de changer la façon de gouverner.
    5. Au Tchad, Idriss Déby parle dans le bon sens.
    6. En Côte d´Ivoire, ADO semble comprendre les signes du temps.
    7. Les Maghrebins (Tunisie et Maroc) se tournent vers leurs Frères au sud du Sahara après avoir fait leurs expériences avec les Européens qui d´ailleurs acceptent mieux les noirs que les Arabes. Les Arabes sont vus comme étant agressifs et pas facilement intégrables en Europe.
    Si l´Afrique se tourne vers ses propres talents et Capacités, si elle n´accepte plus la division, nous allons avancer. Ce sera bientôt le tour des Européens d´immigrer vers l´Afrique comme ils le font depuis des ciècles.
    Quand eux ils viennent chez nous, ils disent qu´ils sont des expatriés. Si nous allons chez eux, nous sommes des foules d´immigrés qu´il faut obligatoirement bloquer.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 08:43, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

    Le petit Joseph Kabila a été plus intelligent et lucide que son grand père Blaise Kouassi Compaoré le grand braqueur de la constitution. Il n’a pas tenté un passage en force comme notre champion national, par boulimie et par gourmandise, qui a été chassé par ses petits fils en plein midi dans sa belle famille. Chez nous c’est en tuant tout le monde on pense rester à vie au pouvoir et en définitive,on sort par le petit trou de la maison en pleurant comme un bébé avant d’être exfiltré par les forces françaises.

    Joseph Kabila a bien compris que naturellement il y a une vie après le pouvoir. Il a fait preuve de maturité et de sagesse en choisissant un dauphin aux élections du 23 décembre 2018. Nul n’est indispensable pour sa famille ni pour son pays. Nous saluons sincèrement ce geste patriotique de Joseph Kabila.Ainsi,il a su majestueusement et royalement éviter un bain de sang avec sa candidature de trop au Congo.

    Bravo et félicitations à Joseph Kabila(même dictateur) qui vient de donner un bon exemple à la JEUNESSE AFRICAINE.

    C’EST L’AFRIQUE QUI GAGNE.
    VIVE LA DÉMOCRATIE

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    Achille De TAPSOBA Le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 09:08, par Ce que je crois En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

    Voilà quelqu un qui a été bien inspiré de ne pas se representer et au lieu de le féliciter il ya quelques esprits retors qui regrette le qualitatif sage qui lui est donné. Moi je dirai même plus Kabila est un héros au niveau africain. Il a éviter le chaos à son pays. Même les obseervateurs européens spécialistes de la RDC ont été " feintassés".
    A l’internaute qui cite l Rwanda de P Kagamé comme une démocratie, il faut bien vous cultiver sur le Rwanda

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 16:55, par Polpote En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

    Fallait-il présenter, au non de l’alternance, un autre candidat et frauder aux prochaines élections pour garder toujours l’essentiel du pouvoir ? Je pense que c’est à ce jeu que Kabila veut se lancer en présentant un de ses proches et non des moindre. Cet ex-ministre de l’intérieur détient certainement beaucoup d’informations sur la gestion du pouvoir de son jeune mentor.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 17:06, par Polpote En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

    Avec la libération précipité de JP Bemba et le très prochain retour de Katumbi en RDC, Kabila a vite compris qu’il est dans la ligne de mire des occidentaux. Il faut vite filer de ce pouvoir pour se sauver la peau. Où est la sagesse dans ça ???
    La rencontre entre Macron et Kagamé et ensuite, avec le président Angolais peu avant la libération de Bemba a certainement été un signal fort pour Kabila.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 00:04, par KNZ En réponse à : Présidentielle en RDC : Joseph Kabila cède, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité

    Il n’y a rien d’extraordinaire dans ce renoncement de Kabila fils. C’est le peu d’humanité qui restait en lui qui lui a permis de prendre bonne décision in extremis. Mais comme quelqu’un l’a souligné plus haut, soyons vigilants et patients ; avec des assoiffés de pouvoir comme Kabila, tout peut changer. C’est le jour où le nouveau président prêtera serment que je serai convaincu qu’il a vraiment renoncer. Vive la démocratie et honneur à tous les peuples qui prennent leur destin en main en refusant la barbarie et la dictature.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés