Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Salon des arts et des métiers de la communication : C’est parti pour la 2e édition

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo (Stagiaire) • mercredi 16 mai 2018 à 23h22min
Salon des arts et des métiers de la communication :  C’est parti pour la 2e édition

La 2e édition du Salon des arts et métiers de la communication a ouvert ses portes ce mercredi 16 mai 2018 au siège du Fespaco. Au programme, il y aura des expositions, des conférences, des formations et des projections cinématographiques. Ouvert ce mercredi 16 mai 2018, le salon refermera ses portes le dimanche 20 mai.

C’est parti pour la 2e édition du Salon des arts et des métiers de la communication. Ce mercredi 16 mai 2018 au siège du Fespaco, Mohamed Koutiebou, directeur commercial et marketing de la Société burkinabè de télédiffusion, en compagnie du comité d’organisation, a procédé à la coupure du ruban. Cet acte marque l’ouverture officielle du salon. Après, les invités ont visité les différents stands déjà opérationnels. Parmi les exposants, nous avons les éditions Le Pays, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le cabinet de recrutement Human Project, la Société burkinabè de télédiffusion, l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP)...

L’objectif du salon, selon Sylvie Ouédraogo, promotrice de l’événement, est de permettre une ouverture des entreprises du secteur. C’est donc une opportunité pour ses entreprises de s’ouvrir à leur public pour mieux se faire connaître. Cette deuxième édition ouverte ce matin refermera ses portes le dimanche prochain. Mais avant, les visiteurs auront au programme des conférences, des projections cinématographiques, des formations en plus des expositions de stands.
Pour le directeur commercial et marketing de la Société burkinabè de télédiffusion, ce salon est la bienvenue. C’est pourquoi il encourage et félicite la promotrice. Il voit en ce salon une aubaine qui montre une image d’un Burkina qui évolue. Néanmoins, l’organisation de cette 2e édition n’est pas une chose facile. Les moyens financiers font défaut, selon Sylvie Ouédraogo. C’est pourquoi elle demande l’accompagnement de tous pour donner plus d’éclat à l’événement.

Dimitri OUEDRAOGO
Bonaventure PARE
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Agence nationale de sécurité des systèmes d’information : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de cybersécurité
Nous a rendu visite : L’association « Publicitaires associés »
72 heures du communicateur : Une série d’activités pour mieux s’approprier les Objectifs du développement durable
Programme Burkina STARTUPS : Liste des projets innovants ou STARTUPS selectionnés
Médias catholiques : Le mensuel « Prions en Eglise » fait peau neuve
Journalisme sensible aux conflits : Waboué Bakouan, lauréat de la 2e édition du Prix PaxSahel
Promotion de la presse en langues nationales : Les rédacteurs renforcent leurs capacités
Publicitaires associés : La première rentrée publicitaire se tiendra du 28 au 30 novembre prochains
Conférence de l’UIT à Dubaï : Le Burkina réussit son maintien au sein du Conseil de l’institution
Société des éditeurs de la presse privée : Un plan stratégique 2019-2023, pour servir de boussole
L’Association des journalistes du Burkina lance le « Prix de la redevabilité citoyenne »
ISCOM Master class : Le journaliste Sayouba Traoré s’ouvre aux étudiants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés