Insécurité dans l’Ouest du Burkina : Quatre réseaux de délinquants démantelés à Bobo-Dioulasso

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • mardi 20 février 2018 à 23h57min

Le commissariat central de police de la ville de Bobo-Dioulasso vient de démanteler deux réseaux de délinquants spécialisés dans les vols avec effraction et deux réseaux de trafiquants dont l’un excelle dans le trafic de produits prohibés et l’autre dans le trafic de la drogue. Ces supposés malfrats ont été présentés aux journalistes au cours d’une conférence de presse ce mardi 20 février 2018 à la direction régionale de la police nationale des Hauts-Bassins.

Insécurité dans l’Ouest du Burkina : Quatre réseaux de délinquants démantelés à Bobo-Dioulasso

Selon le commissaire central Oumarou Songné, les enquêtes ont permis de saisir des mains des malfaiteurs, huit (08) ordinateurs portables, vingt et un (21) téléphones portables, trois (03) tablettes, deux postes téléviseurs écran 19, trois (03) vélomoteurs, douze (12) kilogrammes de chanvre indien, deux (02) fusils de chasse, une somme de deux cent dix mille (210 000f) francs CFA pour tentative de corruption, et soixante seize (76) kilogrammes dont 30kg de CENTONE et 46kg de RONADOL, un substitut du TRAMADOL.

Pour ce qui est du premier réseau dont le cerveau est D.K., le commissaire a signifié que c’est suite à de nombreuses plaintes pour vols avec effraction enregistrés par ses services, que les enquêtes ont permis de mettre la main sur ce dernier. Le deuxième réseau est composé des nommés O.S. et S.D..

Ces deux étaient activement recherchés par la police pour vol de vélomoteurs.
S’agissant de la troisième affaire, un certain O.D., trafiquant de drogue a été interpelé par la Brigade Anti-Criminalité (BAC) dans le département de Karangasso-Vigué. Les investigations ont permis de saisir douze (12) plaquettes de cannabis (chanvre indien) soit douze kilogrammes. Quant au quatrième réseau, les investigations ont permis de saisir avec ce groupe une quantité importante de produits prohibés.

Leur mode opératoire

S’agissant du premier réseau spécialisé dans les vols avec effraction, comme mode opératoire « les présumés auteurs font le tour des boutiques de ventes de téléphones portables, ordinateurs et accessoires dans la journée. Ils repèrent la position du comptoir par rapport au toit. La nuit tombée, ils reviennent sur les lieux, montent sur le toit et à l’aide de ciseaux et de couteaux ils découpent le toit », a expliqué le commissaire central adjoint Moussa Ouattara.

Le deuxième groupe est également spécialisé dans le vol avec effraction. A la différence du group précédent, ces derniers forcent les portes ou les Cadenas et serrures avant de s’introduire dans les magasins et boutiques. « De même, ce groupe à un penchant pour les engins à deux roues et les postes téléviseurs », a souligné le commissaire central adjoint.

Pour ce qui est du trafiquant de chanvre indien, ce dernier se rendait sur le territoire ghanéen où se trouve son fournisseur pour se procurer de la marchandise qu’il écoule par la suite sur les sites d’orpaillage. « Interpelé par les agents de la BAC, ce dernier a essayé de soudoyer les agents de la BAC avec la somme de 210 000Fr CFA », a précisé le commandant de la BAC, Somnobgna Ouédraogo.

Quant au trafiquant des produits prohibés, lui se rendait sur le territoire ghanéen également avec sa bicyclette qui lui servait de moyen de transport pour sa marchandise. « A son retour, il emprunte les pistes rurales pour échapper aux contrôles. A l’entrée de la ville de Bobo-Dioulasso, il abandonne sa marchandise dans la brousse et trouve un moyen de transport (tricycle) pour amener le colis dans son magasin », a indiqué Moussa Ouattara, commissaire central adjoint. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 février à 10:33, par Alexio En réponse à : Insécurité dans l’Ouest du Burkina : Quatre réseaux de délinquants démantelés à Bobo-Dioulasso

    Le Canabis est une drogue douce qui ne devrait plus etre prohibee par rapport aux drogues dures et pharmaceuriques. Al heure actuelle, aux Etats unis le Canabis est devenue une marchandise legale et quotee en bourse. L Etat du Colorado,Oregon,Washinton ont legaliser cette plante ades fins recreative et medicinale.

    Et d autres etats son entrain de suivre le pas. La production a l echelle industrielle er performante, partant que le Canabis a des derives qui cree des emplois. Dans le batiment pour l isolement, son huile dans la theurapie, l habillement, les fibres transformees en cordes tres solides. Dans la medicine.

    Dans la gastronomie. En Europe le Nederland est le premier pays a introduire des quiosques de ventes. Et la criminalite est enrayrer sur cette drogue douce avec des plus-values inestimables. La police pourrait se consentrer sur d autres infractions si nos etats avaient instaurer la meme politique que ses pays cites.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 18:14, par traore yaya En réponse à : Insécurité dans l’Ouest du Burkina : Quatre réseaux de délinquants démantelés à Bobo-Dioulasso

    félicitation a la police d’avoir réussi ce cout mais je sugère la police et toutes les autorités de bobo qui ferme les yeux et font semblant de ne rien voir à accart ville .
    deux pylones de téléphonie qui plombe notre mosquée au milieu des habitations très peuplées et des écoles . pour se foudre des riverain on se permet d’alimenter ce 2è pylone avec un groupe électrogène diesel.
    imaginez vous quelqu’un gare sa voiture diesel derrière votre fénètre et la démarre à 01H ou 02h........ ceux qui ont ficélés ce projet dieux vous en payéra. nous sommes devenus leur esclave . c’est eux qui décide notre repos .
    Sa c’est ce qui est tangible ; je sais que ces pylones sont objet de polemique meme dans les pays occidentaux il ne faudra pas que sa concentration dans la cité de bobo affecte négativement la santé des citoyens

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 20:53, par Commandant Leger En réponse à : Insécurité dans l’Ouest du Burkina : Quatre réseaux de délinquants démantelés à Bobo-Dioulasso

    Felicitations au commissaire central Oumarou Songné et à son équipe.

    Répondre à ce message

  • Le 22 février à 20:30, par JABILI CANTAAGA En réponse à : Insécurité dans l’Ouest du Burkina : Quatre réseaux de délinquants démantelés à Bobo-Dioulasso

    C’est très louable. Cependant, ceux qui demandent de ne pas sévir pour certaines drogues doivent savoir que tout dépend des textes législatifs adoptés par chaque pays. Quand on est soucieux de la santé mentale de sa jeunesse, on interdit tout ce qui entraîne une dépendance, surtout celle mentale et une déchéance sociale. Les pays riches ont dépassé la lutte pour la survie et s’adonne au superflu, allant jusqu’à coucher avec les animaux et pire encore. N’ont-ils pas du même coup crée des centres de désintoxication qui coûtent chers aux contribuables, pour prendre en charge leur jeunesse qu’ils ont poussé dans le précipice ? Prévenons au lieu de chercher à guérir.
    Aux forces de défense et de sécurité, il faut éviter de mettre en péril la vie de nos jeunes agents en les présentant au vu et au su de tous alors qu’au même moment vous cachez l’identité des délinquants. Ou voit-on cela, quand on cherche à protéger la population et à dissuader tout éventuel candidat aux vices. Dans de nombreux pays voisins, les visages des malfrats sont montrés à tous.Cela prévient les honnêtes citoyens et met en déroute les bandits.De grâce chères SDF, apprenez à montrer au peuple la face de ses fossoyeurs,de ces délinquants, si vos actions ne sont pas des montages et si vous n’êtes pas complices de ces voyous, comme le prétendent les populations.
    Arrêtons de nous voiler la face : celui qui ne veut pas la honte doit s’abstenir des actions répréhensibles.
    Les structures de défense des droits des hommes s’y opposeront, me direz-vous ? Alors qu’ils sensibilisent tout le monde sur les devoirs des populations.
    Publiez s’il vous plait ce mot dans tous les médiats et transmettez-le à tout responsable de SDF.
    C’est juste les propos d’un pauvre rêveur.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés