Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Le Prytanée militaire du Kadiogo (PMK) recrute 60 élèves pour la rentrée 2018-2019

Accueil > Petites annonces > Stages, bourses, formation • Communiqué • mercredi 31 janvier 2018 à 12h31min
Le Prytanée militaire du Kadiogo (PMK) recrute 60 élèves pour la rentrée 2018-2019

Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants a l’honneur d’informer les parents d’élèves et les élèves des classes de CM2, qu’il sera organisé pour la rentrée scolaire 2018-2019 un concours d’entrée en classe de sixième (6ème) au Prytanée Militaire de Kadiogo pour le recrutement de quarante-cinq (45) garçons et quinze (15) filles soit un total de soixante (60) élèves.

I. CONDITIONS DE CANDIDATURE

-  être de nationalité burkinabé ;
-  être âgé de onze (11) ans au minimum et treize (13) ans au maximum au 31 décembre 2018 c’est à dire être né(e) entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2007 ;
-  n’avoir pas déjà fait la classe de sixième (6ème) des lycées et collèges ;
-  n’avoir pas fait l’objet d’une condamnation pénale.

II. COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature doit comprendre :
1. une (01) demande manuscrite timbrée à 200 FCFA, adressée à Monsieur le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants ;

2. un (01) extrait d’acte de naissance ou un jugement déclaratif en tenant lieu et établi au plus tard en 2013, (les photocopies légalisées ne sont pas acceptées) ;
3. un (01) certificat de nationalité burkinabé ;

4. un (01) certificat de scolarité de la classe de CM2 des années scolaires 2016-2017 et 2017-2018 attestant que le candidat est régulièrement inscrit dans la région depuis au moins deux (02) ans (Pour les enfants des agents nouvellement mutés dans la région la décision d’affectation fait foi, ceux de la diaspora et ceux hors du pays le certificat de nationalité fait foi) ;

5. une (01) photocopie de la carte d’identité scolaire de l’année 2017-2018 ;
6. une (01) photocopie légalisée du CEPE ou une attestation de réussite de la session de juin 2018 à déposer au plus tard le 14 juillet 2018 en cas de réussite au concours.

III. DEPOT DES DOSSIERS

Les dossiers de candidature seront reçus du 05 février 2018 à 07 heures 30 minutes au 07 mars 2018 à 16 heures 00 minute aux lieux suivants :
• à l’Etat-Major du Groupement Central des Armées (Direction des Ressources Humaines), aux Postes de Commandement de la 1ère Région Aérienne (Armée de l’Air), de la 3ème Région Militaire (Camp Général Baba SY) et du Groupement de Commandement d’Appui et de Soutien (Camp Général Aboubacar Sangoulé Lamizana) basés à Ouagadougou pour la Région du Centre.

• au Poste de Commandement de la 1ère Région Militaire pour la Région du Centre-Nord à Kaya ;

• au Poste de Commandement de la 2ème Région Militaire pour la Région des Hauts-Bassins à Bobo-Dioulasso ;

• au Poste de Commandement du 23ème Régiment d’Infanterie Commando basé à Dédougou pour la Région de la boucle du Mouhoun ;

• au Poste de Commandement du 11ème Régiment d’Infanterie Commando basé à Dori pour la Région du Sahel ;

• au Poste de Commandement du 12ème Régiment d’Infanterie Commando basé à Ouahigouya pour la Région du Nord ;

• au Poste de Commandement du 22ème Régiment d’Infanterie Commando basé à Gaoua pour la Région du Sud-Ouest ;

• au Poste de Commandement du Détachement de la 2ème Compagnie d’Infanterie du 24ème Régiment Interarmes basé à Banfora pour la Région des Cascades ;

• au Poste de Commandement de la Compagnie de Gendarmerie Nationale de Manga, pour la Région du Centre-Sud ;

• au Poste de Commandement du 34ème Régiment Interarmes basé à Fada N’Gourma pour la Région de l’Est ;

• au Poste de Commandement de la 3ème Compagnie de la Brigade Nationale de Sapeurs Pompiers basé à Koudougou pour la Région du Centre-Ouest ;
• au Poste de Commandement du 31ème Régiment d’Infanterie Commando basé à Tenkodogo pour la Région du Centre-Est ;
• au Poste de Commandement de la Compagnie de Gendarmerie Nationale de Ziniaré pour la Région du Plateau Central.

La clôture des inscriptions est fixée au 07 mars 2018 à 16 heures 00 minute

IV. CENTRES D’EXAMEN

Les garnisons suivantes sont retenues comme centres d’examen :

Banfora, Bobo-Dioulasso, Dédougou, Dori, Fada N’Gourma, Gaoua, Kaya, Koudougou, Manga, Ouagadougou, Ouahigouya, Tenkodogo, Ziniaré.

V. EPREUVES DU CONCOURS

Le concours comportera les épreuves suivantes :

1. une épreuve de dictée notée sur 10 ;
2. une épreuve d’étude de texte notée sur 20, elle consiste en des questions relatives au texte et portant sur le vocabulaire, la conjugaison, la grammaire et l’intelligence du texte ;
3. l’écriture et la présentation de l’étude de texte sont notées sur 10 ;
4. une épreuve de calcul comprenant :
- des opérations notées sur 20 ;
- un problème noté sur 20.

Les épreuves, toutes écrites se dérouleront dans la seule matinée du dimanche 06 mai 2018.
L’appel des candidats aura lieu le même jour à 06 heures 00 minute dans tous les centres.
Les candidats se présenteront munis du récépissé ayant servi à l’inscription et de la carte d’identité scolaire.

VI. ADMISSION

La répartition des quotas par région pour le concours 2018 se présente comme suit :

L’admission définitive ne sera prononcée qu’à l’issue d’une visite médicale d’aptitude, d’une épreuve sportive et d’une enquête de moralité.

VII. Pupilles de la Nation

Les dossiers de candidature des pupilles de la Nation devront comporter la mention "Candidat pupille de la Nation". Ces dossiers seront reçus dans les mêmes lieux que ceux énumérés plus haut. Le Commandement se réserve le droit de vérifier le statut de ces candidats. Ceux dont les dossiers seront retenus composeront dans les mêmes centres que les autres candidats. Une moyenne de référence sera utilisée pour déterminer le garçon et la fille admis au titre de cette catégorie, dont le classement se fera par ordre de mérite selon une liste nationale sans distinction de la région d’origine.

VIII. Elèves Burkinabé de la Diaspora

Les élèves Burkinabé de la Diaspora et ceux ne résidant pas au Burkina Faso remplissant les conditions ci-dessus mentionnées, sont autorisées à déposer leurs dossiers dans les centres de dépôts de la ville de Ouagadougou et donc à prendre part au concours au compte de la Région du Centre.

Tous les frais inhérents à la participation de ces élèves sont à la charge de leurs parents.

IX. ORIENTATION

L’orientation des élèves Burkinabé dans les Prytanées des pays amis est du ressort du commandement.

Ouagadougou, le 25 janvier 2018

Jean Claude BOUDA
Commandeur de l’Ordre National

Messages

  • Et si on transformait le PMK en un college d’excellence pour nos futurs petits genies Burkinabe appeles plus tard a diriger et non a commander, a creer d’enterprises au lieu des futurs super- employes.En un mot, des createurs de la prosperite pour financer et la defense et le bien-etre ! .ca s’appelle investissement productif.

    • Excellente idée, mais sans changement de mentalité et de l’amour du travail et du sacrifice (au lieu de gueuler à tout moment pour quémander de l’aide), zéro ! Si chacun veut devenir tout de suite richissime et sans raison ni fondement, tout le monde devient pauvre au même moment. N’est-ce pas ce qui est d’actualité ?

  • Au lieu de transformer le prytanée, et si tu te lançais dans la création de ton école d’excellence ! On aurais ainsi 2 structures qui nous seront ainsi bénéfiques

  • Qui peut ns éclairer sur les critères de répartition par région ? surtout quand les HB ( Boobo) dépassent le Sahel (Doori). expliquez

    • Je crois que c ’est la taille de la population qui compte ou le nombre d’élèves par région. Les peuls sont en voie de disparition. y en a plus beaucoup pour nous servir.

    • Le Peulh, le sahel n’est pas une region plus peuplée que les Hauts-Bassins , renseigne toi.

    • PAR RAPPORT AU NOMBRE DE LA POPULATION(POURCENTAGE) PAR REGION

    • le sahel(Dori) est-il plus peuplé que le haut bassin(Bobo) ?

    • Aziz mon serviteur
      la répartition des places doit être égale pour toutes les régions, à défaut de la discrimination positive qui veut qu’on favorise les régions qui sont peu représentées dans l’armée. Ici ce n’est pas l’assemblée nationale. Il y’a trop de bobos dans l’armée et très peu pour creuser les puits / abreuvoirs pour nos troupeaux. En passant tu es invité pour une partie de godets.

    • Si c’est en terme de taille de la population, la région du Sahel passe avant le Plateau Central, le Centre-Sud, le Sud-Ouest et les Cascade. Je crois plateau au critère du taux de scolarisation. Et même ça, il y a quelque chose à vérifier...

    • Votre question porte sur quoi exactement ? A bas le régionalisme !

    • Parce que les bobo sont supérieurs aux peulh. Donc ce sont les boss des peulh.

  • Nous rejoignons l’intervenant 2 pour la création d’école d’excellence pour un meilleur encadrement académique de la future élite. Le Président Houphet Boigny avait mis en oeuvre un lycée d’excellence à Yamoussoukro dont le niveau des pensionnaires étaient en phase avec les besoins de la Côte d’Ivoire, mais surtout à la pointe de l’évolution au plan mondial. Une école d’excellence pour accueillir enfants de familles modestes et des ménages aisés produiront un potentiel d’une élite de partage et de cohésion pour de meilleurs gouvernances du Faso. L’égoïsme des décideurs passés et présents refusent d’appréhender cette philosophie du développement des potentialités humaines d’hommes et de femmes aux têtes bien faites.

    • Une école d’excellence pour que les meme décideurs se les accaparent pour former leurs enfants. qui garantira la transparence dans les critères du recrutement. ce sera plutôt un nid de petits bourgeois en formation pour venir perpétuer ce dont leurs parents sont en train de faire subir au peuple.

  • Possibilité donnée à la Diaspora de participer au concours ==> Belle initiative
    Prise en charge de la participation des élèves par les parents ==> Normal
    Cependant, qu’en est-il du CEPE ? Là où nous sommes, il n’ y a pas de CEPE ; j’imagine qu’on ne va pas demander à nos enfants de venir passer le CEPE en tant que candidat libre

  • La possibilite donnee a la diaspora n’est pas nouvelle. Le concours fut organise a Abidjan en 1982 ou 1983 sous le president JBO. Les epreuves ont eu lieu au Camp Galieni. C’est un recul de ne pouvoir reediter cela !!

  • Vous sous-estimez l’intelligence des enfants Burkinabè de demain. Il faudra ouvrir des écoles d’excellence capables de former des ingénieurs dans tous les ordres de métiers. Si cette école est convoitée, c’est bien à cause de la qualité de ses enseignements. Et la discipline est un pilier fondamental. Sinon, les enfants de demain ne voudront pas devenir militaires, moins encore enseignants. Ils seront plus portés à l’expertise et à l’entreprenariat que de simples bureaucrates, commandants et politiciens éhontés.

  • salut mes frères et sœurs:: : "le serpent a un ventre lisse" mais se déplace souvent rapidement grâce a ses torsades et mieux que certains paresseux a quatre pattes , c’est pas mieux de plaider pour la création de plusieurs écoles à la carrure du " "PMK." " par région ? encadrées par ces hommes intègres, disciplinés, ordonnés, et avertis . qui s’investissent sans calcul et qui pérennisent l’excellence au Faso ; au lieu de chercher à grouiller des places par région. Des exemples de réussite existent au Faso, mais aussi et encore c’est les mêmes qui disent ; nous voulons ceux qui diriges et non ceux qui commandes ;l’histoire nous donneras raison quand à choisir en Afrique entre celui qui dirige et celui qui commande merci et bonne compréhension. CEUX QUI ONT CRÉER LE PMK SAVAIENT BIEN QUELLE EST LA MENTALITÉ DE CE PEUPLE. (SAHEL OU CENTRE. OUEST OU SUD) que faire de cela ? Merci a ceux qui ont opérés cette répartition ,c’est très louable.

  • il faut bien former des hommes prêts à commander pour redresser. Ceux qui pensent qu’ils ont besoin d’hommes qui dirige et non ceux qui commande .je reviens sur le serpent qui : pour avancer, a besoin de commander par des torsades de sa queue à la tête et avance avec tout le corps, mais s’il voulait diriger avec la tête le reste du corps restera sur place et la tête seule bouge,les philosophes peuvent bien vous éclairer.voilà pourquoi les grands hommes de la planète réussissent en commandant.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ordre national des pharmaciens : formation des auxiliaires en pharmacie
COURS DE CONVERSATION : Améliorez votre expression orale en anglais
Séminaire de formation en rédaction administrative à cout réduit
Université ouaga 1 : le test de recrutement d’étudiants en première année licence au département communication et journalisme est ouvert
Cours d’anglais au Centre de Langues de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO (CLUO)
Formation : L’Institut Des Sciences (IDS) recrute, sur titre, cent (100) élèves-professeurs auditeurs libres
Businesswomen/men working with Anglophone partners : Come and improve your Business English skills !!!
Présentation du Master Logistique ISM Paris délocalisé à Ouaga ce mardi 2 octobre
Cours d’anglais au Centre Américain de Langue : Tous les samedis
Séminaire de formation en rédaction administrative
Tableau des séminaires de formation du Centre Parlementaire Panafricain et du cabinet Africa Consult & Performances
Prolongation du délai de dépôt des dossiers pour le recrutement d’étudiants en formation ouverte a distance (FOAD)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés