Commission de l’informatique et des libertés : Coup de pédale féminin pour marquer le 10e anniversaire

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • jeudi 25 janvier 2018 à 15h27min

La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) fête son 10e anniversaire. Dans ce cadre, plusieurs activités sont en ligne de mire, dont la course cycliste féminine qui a connu son apothéose ce mercredi 24 janvier 2018, sur le Boulevard Mohamar Kadhafi à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commission de l’informatique et des libertés : Coup de pédale féminin pour marquer le 10e anniversaire

45 femmes ont pris d’assaut le Boulevard Mohamar Kadhafi (arrondissement 12) qui passe devant le siège de la Commission de l’informatique et des libertés (CIL). Il fallait boucler trois fois le circuit fermé de 2,2 kilomètres soit une distance de 6,6 kilomètres. Au top de départ donné par la présidente de l’institution et ses invités, c’est avec la fougue des professionnels du vélo que les cyclistes d’une matinée ont donné les coups de pédales. Groupées au départ, un peloton de tête s’est formé dès les premiers kilomètres avant de connaitre une échappée du dossard 12, Noëlie Kabré dès le second tour du circuit.

A la fin du parcours c’est elle qui franchit la première la ligne d’arrivée, remportant ainsi un vélo et la somme de 50 000 CFA. Celle classée deuxième, Fati Zoungrana, s’en tire également avec un vélo et la somme de 40 000 FCFA. La troisième, Yaogo Bintou, gagne 30 000 FCFA et la quatrième, Edwige Nana repart avec 20 000. Les autres participantes ont reçu des primes d’encouragement et des lots de consolation. Pour la présidente de la CIL, Margueritte Ouédraogo/Bonané, le cyclisme est un sport pour tout le monde car il permet de se mettre en forme. « Nous avons choisi la gente féminine pour encourager et inciter les femmes à faire le sport pour se maintenir », a-t-elle indiqué. D’où le thème : « Sensibiliser la gente féminine sur la protection des données personnelles ».

Séance tenante, des associations féminines ont reçu de la part de l’institution des CD contenant la loi portant protection des données personnelles traduits en langues nationales. La présidente pense que cela contribuera à mieux divulguer la loi et à assurer une bonne protection de la femme. Cette activité était sous le co-parrainage du ministre des Sports et loisirs et de la ministre de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille, tous représentés. Et a connu la présence de l’invité d’honneur de cette célébration, le président de l’Autorité de protection des données à caractère personnel du Mali.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés