Audience au Premier ministère : La nouvelle équipe de Coris Bank international-Burkina Faso officiellement présentée à Paul Kaba Thiéba

LEFASO.NET | Aïssata Laure G. SIDIBE • mercredi 10 janvier 2018 à 14h40min

Dans la matinée de ce mercredi 10 janvier 2018, une délégation de Coris Bank international-Burkina Faso conduite par Idrissa Nassa, le Président du conseil d’administration, a été reçue par le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Audience au Premier ministère : La nouvelle équipe de Coris Bank international-Burkina Faso officiellement présentée à Paul Kaba Thiéba

A l’issue de leur tête-à-tête, le président du conseil d’administration (PCA) de Coris bank du Burkina Faso, Idrissa Nassa, a livré aux hommes de médias l’objet de leur visite : " Nous sommes venus rendre une visite de courtoisie au Premier-ministre, d’abord, pour lui présenter une nouvelle équipe dirigeante de Coris bank international-Burkina Faso ". En effet, l’institution a créé une alternance au niveau de son équipe managériale. Désormais, Diakarya Ouattara occupe le fauteuil de directeur général. Alice Kaboré quant à elle, a été nommée au poste de directrice générale adjointe.

La délégation en a également profité pour porter à la connaissance du Premier ministre que l’institution a soufflé ses 10 bougies le 7 janvier dernier. 10 ans au cours desquels, elle a apporté « sa modeste » contribution au financement de l’économie nationale « de façon efficiente ». « Concrètement, Coris bank international-BF a financé des petites et moyennes entreprises, l’agriculture, des artisans. Des particuliers ont aussi bénéficié des concours de notre institution », foi du PCA.
En retour, le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba leur a prodigué des conseils pour la conduite de l’institution.

A en croire M. Nassa, Coris Bank international entend s’attaquer à de gros chantiers, au cours de cette année 2018. « Pour ses 10 années, notre objectif premier c’est de renforcer nos positions à travers le continent, travailler à améliorer la qualité des services, renforcer notre apport à l’économie nationale. Nous allons aussi poursuivre notre développement à l’international », a-t-il décliné en substance.

Hormis cela, l’institution a réitéré son engagement à accompagner l’Etat dans le financement du programme national de développement économique et social (PNDES). « Coris bank international contribue de façon dynamique au financement du PNDES à travers le financement des entreprises qui contractent avec l’Etat. Mais de façon directe, l’institution a apporté à travers une mobilisation d’épargne, 122 milliards au gouvernement du Burkina Faso pour le financement des chantiers du PNDES », a confié le PCA. « Et cela va se poursuivre ».

Interpellé sur l’accord de la holding, le chef de la délégation a assuré qu’un accord a été signé avec le gouvernement. « Cet accord est en cours à l’heure actuelle », insiste-t-il. Et sur le retrait de Coris bank de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM10), il a déclaré qu’ils n’ont plus une activité dynamique de vente et d’achat de leurs actions. « La BRVM 10, c’est une analyse dynamique du marché. Nous avons atteint un niveau de maturité ou ceux qui ont des actions Coris bank aujourd’hui se sentent en confiance et ne cherchent pas à vendre », a-t-il expliqué, précisant que sur le plan de la bourse, « l’institution est l’un des titres les plus constants au niveau de la bourse de la BRVM ».

En rappel, en plus d’avoir une représentation au Burkina Faso, Coris bank international est désormais implantée en Côte d’Ivoire, Mali, Togo, Bénin et Sénégal.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 janvier à 22:55, par Le Fair play citizen
    En réponse à : Audience au Premier ministère : La nouvelle équipe de Coris Banque international-Burkina Faso officiellement présentée à Paul Kaba Thiéba

    Bon vent à vous au moins qui comprenez et soutenez les petits de ce pays où des grands parfois ne veulent même pas voir les petits émerger. Donnez le crédit aux jeunes sans des garanties énormes et le chômage vas disparaitre

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 06:22, par Karfolo
    En réponse à : Audience au Premier ministère : La nouvelle équipe de Coris Banque international-Burkina Faso officiellement présentée à Paul Kaba Thiéba

    Ce qui est marant Dans ce pays , personne ne rappelle à l’ordre ces fossoyeurs des finances. Au lieu de faire de la Banque , nos banques et surtout Coris sont devenus des comptoirs de dépôt. Il faut réellement offrir des opportunités aux jeunes en leur offrant des ambitions de devenir de vrais promoteurs de développement. L’excès de Garanties demandés à ces jeunes est souvent irréaliste et compromet leurs ambitions d’opérateurs économiques de demain.
    Une autre chose très peu orthodoxe chez Coris Banque cest d’obliger ses clients à souscrire automatiquement à Coris Assurances pour des prêts contractés dans cette institution. Le client se voit ainsi sans moyen de Défense et Dans l’obligation d’entériner ces décisions des comités de crédits. Alors que souvent La concurrence est nécessaire.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 10:23, par Omer
    En réponse à : Audience au Premier ministère : La nouvelle équipe de Coris Bank international-Burkina Faso officiellement présentée à Paul Kaba Thiéba

    Il faut les encourager et les chouchouter même. C’est un patrimoine national. Aucun pays ne peut se développer sans la présence de grandes entreprises détenues par des nationaux. Quand je regarde l’organigramme, je suis fière de voir des burkinabés à la tête de cette structure. Les SGBB, UBA, BICIA etc. ce sont des étrangers de passages qui ne sont la que pour travailler et rapatrier les bénéficies. Moi j’aime Coris et j’aime Ebomaf, et j’aime Cogeb. Il en faut dans le domaine de l’agriculture et la transformation mais aussi dans les mines, services et télécommunication même si on a déjà Telecel mais qui n’a pas la même envergure que les étrangers. Je ne sais pas comment les propriétaires ont fait pour les créer, mais je préfère voir ceux-là plutôt que ceux qui envoient l’argent à l’extérieur pour le cacher.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 11:03, par sheiky
    En réponse à : Audience au Premier ministère : La nouvelle équipe de Coris Bank international-Burkina Faso officiellement présentée à Paul Kaba Thiéba

    Je ne suis pas très sûr que cette banque suive les règles. Mais, il faut noter que les grandes sociétés occidentales se sont développées ainsi avec un fort lobbying et une intégration des activités. A partir du moment ou les institutions de surveillance les donnent le quitus, ils peuvent fonctionner. On est dans un libéralisme pur qui ne dit pas son nom. Mais, ce type de groupe bancaire doit avoir une stratégie forte et savoir qu’il y a une période d’embellie qui sera obligatoirement être suivie d’une période de maturité qui sera déterminante pour sa survie. les professionnels le savent et se prépareront soit à les racheter dans quelques années ou à les supplanter.
    Il y a l’autre également qui veut se lancer dans le secteur bancaire pour pouvoir financer ses activités de téléphonie, d’assurance et autres.
    Bon vent à eux si cela apporte de l’emploi, de la valeur ajoutée et une certaine rayonnance régionale.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés