Conseil constitutionnel : Larba Yarga, Idrissa Kéré et Balamine Ouattara ont prêté serment

jeudi 28 décembre 2017 à 23h37min

Nommés le 30 novembre 2017, Larba Yarga, Idrissa Kéré et Balamine Ouattara ont prêté serment dans la matinée de ce jeudi, 28 décembre 2017 au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le président du Faso, Roch Kaboré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil constitutionnel : Larba Yarga, Idrissa Kéré et Balamine Ouattara ont prêté serment

Ces trois "sages" prennent ainsi fonction pour un mandat de neuf ans. Idrissa Kéré (30 ans d’expériences professionnelles à travers plusieurs hautes fonctions au plan national et intérenational), Yarga Larba (enseignant de droit public à la retraite, il a soutenu une des meilleures thèses en 1983 à l’Université de Nice en France avec la mention très honorable, il fut entre autre ministre de la défense et ministre de la justice) et Balamine Ouattara (il a occupé plusieurs postes de responsabilité sur l’échiquier international et au plan national, il fut entre autre conseiller juridique à la présidence du Faso et directeur général du bureau burkinabè des droits d’auteur, BBDA) ont juré de remplir fidèlement leurs fonctions.

Si les deux premiers cités ont été nommés par le président du Faso, le dernier a été promu par le Président de l’Assemblée nationales et ce, conformément aux dispositions légales en matière de nomination au sein de cette haute institution, gardienne de la loi fondamentale.

« Je jure, de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution, de garder les secrets des délibérations et des votes, de ne prendre aucune position publique et de ne donner aucune consultation sur des questions relevant des compétences du Conseil ». C’est le serment auquel a sacrifié chacun et ce, en présence de plusiuers personnalités dont les membres du Conseil constitiutionnel, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba , et le Président de l’Assemblée nationale, Bala Alassane Sakandé.

Occasion pour le premier responsable du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, d’adresser des félicitations aux nouveaux membres de son institution et les exhorter dans leur nouvelle responsabilité : veiller au respect de la Constitution et tout ce que cela implique.

« L’exigence d’impartialité commande qu’aucune décision du Conseil constitutionnel ne puisse être suspectée d’avoir été rendue pour des raisons autres que juridiques. Certes, juger et bien juger n’est pas une tâche aisée. Et sans doute, il n’y a pas de juridiction infaillible. Mais vous devez avoir pour boussole la Constituition, rien que la Constitution. C’est le sens du serment que vous venez de prêter ce matin. Chaque fois que vous devez décider de la solution à donner à une saisine, que vous vous posiez la question suivante : le droit doit-il être au service du citoyen ou c’est le citoyen qui doit être au service du droit ? C’est dire qu’au-delà de faire respecter notre loi fondamentale, nous avons aussi et surtout le devoir de faire évoluer le droit pour une société juste et équitable au profit de notre peuple », a dit le président du Conseil constitutionnel.

Cette prestation de serment de nouveaux membres du Conseil constitutionnel est une exigence légale qui veut qu’il y ait un renouvellement partiel par tiers des membres tous les trois ans.

OL
Lefaso.net

Crédit photos : Direction de la communication de la présidence du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés