Programme « Présimètre » : Les lauréats du hackathon sont connus

lundi 20 novembre 2017 à 18h27min

Organisé dans le cadre de son programme de redevabilité politique et socio-économique dénommé « Présimètre », le hackathon de l’ONG Diakonia a livré son verdict, le samedi 18 novembre 2017 à Ouagadougou. L’équipe de BeoogoLab » est arrivée en tête du classement avec sa solution « Moi, citoyen ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Programme « Présimètre » : Les lauréats du hackathon sont connus

Sur les douze groupes présélectionnés, deux ont jeté l’éponge seulement après cinq heures de travail. Ils ont été rejoints un peu plus tard par deux autres équipes qui ne se sentaient pas capables de relever le défi dans les délais. Il ne restait plus que huit groupes présents dans les starting-blocks. Ceux-ci devaient concevoir en 30 heures chrono des solutions innovantes capables d’être intégrées à la plateforme Présimètre, pour le suivi des politiques publiques notamment dans les domaines prioritaires à savoir l’éducation, la santé, l’eau-hygiène-assainissement, la sécurité alimentaire et la sécurité des personnes et des biens. Après des heures d’insomnie, les participants ont présenté leur trouvaux aux membres du jury pluridisciplinaire présidé par le Dr. Abdoul Karim Saidou.

Une solution vocale

Avec sa solution, « Moi, citoyen », l’équipe de BeoogoLab conduite par Mahamadi Rouamba a été sacrée grand vainqueur de ce hackathon. Elle a remporté la somme de deux millions de francs CFA, plus un trophée. La plateforme permet aux personnes vivant en milieu rural d’accéder au Présimètre de manière vocale dans les langues nationales. Si elle est implémentée, cette solution permettra au Présimètre de faire des sondages en envoyant des messages vocaux aux populations, ce qui lui permettra d’obtenir les informations en temps réel, foi de M. Rouamba.

Pister le volet santé du président du Faso

L’équipe H Team a été classée deuxième et s’en est tiré avec un million de franc CFA. Sa solution « Santé mètre » permet de suivre les engagements du président du Faso dans le domaine de la santé. Les indicateurs choisis par Anthony Bélem et ses camarades dont un médecin concernent la construction et la réhabilitation des centres de santé et la transformation des CHR en CHU. La solution présente une cartographie des centres de santé avec des informations sur le type de structures, l’année de création, etc. « La pression existait au cours du concours parce que la solution ambitionnait couvrir les 24 indicateurs », a expliqué M. Bélem.

Suivre les politiques des élus locaux

La troisième place est revenue à Geek Team qui a remporté la somme de 500 000 F CFA. En proposant la solution « le bon citoyen », elle entend suivre les politiques des élus locaux, ce qui permettra aux citoyens d’obtenir des informations sur les budgets votés, le programme du maire, les projets et activités, etc. « Nous avons remarqué que les gens s’intéressaient plus au programme du président qu’à celui des conseils municipaux. Dans notre plateforme, nous avons inclus des paramètres qui permettront aux citoyens de s’adresser directement au maire », a justifié Abdoulaye Ouédraogo, ingénieur à JodLab. Et de préciser que l’équipe est en discussion avec des partenaires qui promettent une collaboration avec les mairies pour qu’elles s’engagent à relier les bonnes informations.

Accompagner les huit projets

Même si tous les domaines prioritaires du Présimètre n’ont pas été explorés par les participants à ce hackathon, Luther Yaméogo, directeur pays de DIAKONIA, reste satisfait du déroulement du concours qui, pour lui, est une émulation qui a permis de générer les groupes les plus endurants. « Ce n’est parce qu’on est jeune qu’on doit immédiatement bénéficier d’un appui, il faut montrer qu’on a les compétences, du talent, de la vision et qu’on est prêt à implémenter l’idée qu’on porte », a précisé Luther Yaméogo. A l’en croire, les projets des huit équipes seront accompagnés jusqu’au bout. Par exemple, « le premier projet va formuler un budget d’exécution, mettre en place un dispositif pour l’intégration de la solution sur la plateforme et le Présimètre va financer à 100% », a-t-il expliqué.

De son côté les membres du jury ont formulé un certain nombre de recommandations à l’endroit de l’ONG Diakonia et des participants. Ils ont souhaité que les participants puissent bénéficier d’un coaching en développement personnel et s’ouvrir davantage aux mentors mis à leur disposition pour les orienter dans leurs projets. Le jury a enfin souhaité voir plus de candidatures féminines à cette compétition qui n’a enregistré la participation que d’une seule fille.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés