MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO • lundi 13 novembre 2017 à 01h10min

Deuxième secrétaire adjoint au secrétariat exécutif du MPP, député élu sur la liste de la circonscription électorale du Kadiogo, puis président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a échangé avec les membres du bureau politique national de son parti résidant dans le Kadiogo. Cette rencontre qui s’est tenue dans la soirée de samedi, 11 novembre 2017 sur le Plateau omnisports Simon Compaoré, à Ouagadougou, s’est caractérisée par une forte mobilisation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

« Ce sont des retrouvailles entre militants et leur député », a campé Alassane Bala Sakandé, précisant qu’avant d’être président de l’Assemblée nationale, il est d’abord député du Kadiogo. Position qui a précédé à son ascension au perchoir de la VIIe législature, suite au décès du président Dr Salifou Diallo. « Donc, je dois ma position à tous les militants du Kadiogo, qui ont bien voulu m’apporter leur suffrage lors des élections passées. (…). Il était de bon ton pour moi, de revenir auprès d’eux et de leur expliquer les conditions dans lesquelles les choses se sont déroulées … », a soutenu l’élu.

Cette rencontre qui s’est tenue dans une ambiance bon enfant a été teintée d’un langage de vérité aux relents de points sur des « i ». Pour Alassane Bala Sakandé, cette démarche de rencontrer les cadres MPP du Kadiogo n’a d’autres motivations que celles visant à consolider l’assise du parti dans le Kadiogo. « Je le précise, parce que nous avons entendu certaines choses sur cette rencontre que je serai gêné de ne pas évoquer ici avant de partir. Des gens ont dit qu’ils ne comprennent pas pourquoi Sakandé veut rencontrer les structures du Kadiogo, que c’est une récupération, une sorte de division, etc. Mais je voudrais que ces personnes sachent que pour tout ce qui peut contribuer à fortifier le MPP dans le Kadiogo, tout ce qui peut aider à accompagner le président du Faso, je m’engagerai. Nous allons travailler. Pour travailler, on n’a pas besoin d‘être responsabilisé. On peut travailler étant partout, quel que soit son niveau de positionnement … », a-t-il dévoilé. Il ne passera d’ailleurs pas par des mots voilés pour fustiger ce qu’il a qualifié de comportements nuisibles au parti et au pouvoir qu’il soutient.

« Si on veut aller loin, ayons le courage de nous asseoir et de nous dire les vérités. Laissons tomber les mesquineries. L’énergie que vous investissez dans le colportage de fausses informations, si vous la mettiez sur le terrain du travail, le MPP serait loin », a interpellé Alassane Bala Sakandé, un des leaders du parti dans cette province qui abrite la capitale, le Kadiogo.

Pour M. Sakandé, cette rencontre avec les militants est donc une obligation, un devoir de reconnaissance. « Dans ma position actuelle, si on peut aider quelqu’un, on aide. Etre responsable, ce n’est pas un titre de jouissance, c’est un sacrifice personnel, c’est s’arracher pour le bien de tous. Mais si vous prenez votre position de député pour en faire un titre de privilège, vous ne rendez service ni au Burkina ni au MPP. (…). Donc, laissons tomber ce genre de comportements et travaillons », a invité le principal intervenant à cette rencontre.

Obligation de resserrer les rangs !

Alassane Bala Sakandé s’insurge que ce soient des militants même du parti qui donnent de la matière aux adversaires politiques … « Si les gens critiquent aujourd’hui le MPP, c’est parce que nous-mêmes avons prêté le flanc », a déploré M. Sakandé, pour qui, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. « Le problème, c’est nous-mêmes et il faut qu’on corrige cela. C’est nous-mêmes qui donnons des fouets à l’opposition pour nous mâter, c’est mauvais ! S’il y a un problème entre nous, qu’on s’asseye, on se dit les vérités ; si des larmes doivent couler qu’elles coulent, si on doit se serrer des cols qu’il en soit ainsi… et on ressort publiquement plus soudés en disant : vive le MPP ! », a laissé entendre M. Sakandé.

Cette assemblée générale a aussi abordé des points cruciaux de l’actualité. Il s’agit de l’affaire de la vidéo du ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, par ailleurs président par intérim du MPP. Pour lui, il ne s’agit pas d’authentifier la vidéo, mais plutôt de pointer le comportement de certains militants du parti dans cette affaire. « Vous avez remarqué que ce sont nos propres camarades, qui ont passé tout le temps à partager ce fichier sur les réseaux sociaux et même à en faire des commentaires. (…). A travers Simon Compaoré, c’est le président du parti, notre parti, ce n’est pas lui en tant qu’individu qui est en cause. Même si vous n’aimez pas Simon (Compaoré), aimez quand même le MPP ! Donc, je souhaite, en ce qui nous concerne, qu’en cas de problèmes du genre, le linge sale se lave en famille », s’est-il attardé.

Le cas Albert Bamogo, suppléant du défunt président de l’Assemblée nationale, Dr Salifou Diallo, a été scruté au cours des échanges. Ayant fait valider son mandat à l’Assemblée nationale, le 31 août 2017, il est attendu de celui-ci qu’il cède sa place au Conseil municipal de l’arrondissement N°9 de Ouagadougou d’où il est le maire ; le cumul de mandats électifs n’étant pas admis au sein du parti. Mais, les choses semblent coincer à ce niveau, laissant ainsi une « situation confuse » qui n’est pas du goût de tous les militants. Selon le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, toute cette polémique est entretenue par des calculs d’intérêt.

D’une part, à la mairie, des gens qui veulent prendre sa place et d’autre part, une liste d’attente à l’Assemblée nationale qui gagnerait à ce que l’intéressé reste à la mairie. Chacun fait donc des pieds et des mains pour cela. « On n’a pas besoin d’aller sur les réseaux sociaux pour poser ce genre de problème, le parti n’a pas le choix que de régler ce problème. Bamogo sait qu’au MPP, c’est clair, il n’y a pas possibilité de cumul de postes. Ce n’est pas maintenant que ça va commencer. Il aura donc à faire un choix, c’est clair, c’est net. Je ne suis pas le président du parti, mais ça va se régler et dans de délais très brefs », a-t-il calmé.

Le renouvellement des structures du parti au Kadiogo a également été évoqué et à ce sujet, il a exhorté ses camarades à faire en sorte que le parti sorte encore plus fortifié de ces instants.

Alassane Bala Sakandé a en outre annoncé, en tant que Président d’Assemblée nationale, des tournées dans les arrondissements et communes rurales, surtout les zones périphériques, afin de mesurer les actions du gouvernement et des mairies au profit des populations. « Si les populations nous ont accordés leur confiance, ce n’est pas pour que nous dirigions le pays avec discrimination », a lancé le Président de l’Assemblée nationale, invitant par-là également, les députés à prendre des dispositions d’anticipation par rapport à la mauvaise campagne agricole, en venant en aide aux populations démunies.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 novembre à 07:30, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    - Une foire de plus ! Rien ne change !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 09:36, par ratou
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      Quel changement veux tu ? Kôrô, vous n’êtes pas au grand marché roodwoko pour exposer vos wasari.

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 09:48, par k
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      "S’il y a un problème entre nous, qu’on s’asseye, on se dit les vérités ; si des larmes doivent couler qu’elles coulent, si on doit se serrer des cols qu’il en soit ainsi…" Je ne comprends pas comment un élu national, un représentant du peuple peut s’exprimer de la sorte. "des élus qui se serrent les cols", c’est comme si la sagesse n’habitait pas beaucoup de leaders politiques. Kôro Yamyélé, vous qui êtes un ancien politicien que pensez - vous des politiciens qui se comportent comme de voyous, qui insultent (de gros mots) et qui se serrent les cols.

      Répondre à ce message

      • Le 13 novembre à 11:27, par Kôrô Yamyélé
        En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

        - Mes amis et petits-frères K et Ratou, voyez-moi Sakandé tout hilare dans toutes ces photos ! C’est ce qui a attiré mon attention pour que je dise que c’est une foire parce que pour moi quelqu’un qui veut cracher ses vérités n’est pas si joyeux et si rigolard. Qu’il invite Bassolma BAZIÉ pour venir dire la vérité aux militants du MPP et il verra comme se comporte quelqu’un qui veut cracher des vérités ! Ne faut pas amuser la galerie !

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

        • Le 13 novembre à 14:21, par ratou
          En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

          Mr Kôrô, je vous remercie de l’information car je ne savais pas que Bassolma BAZIE etait du MPP pour vénir à la rencontre des militants du MPP, c’est peut être une bonne idée de faire cette proposition aux responsables du MPP, je serai content de savoir la vérité politique de ce syndicaliste.

          Répondre à ce message

        • Le 13 novembre à 23:12, par mytibketa
          En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

          Celui qui veut cadenasser les tombes de ceux qui sont morts fussent ils des criminels ou des voleurs nous éloignent du jugement divin auquel sont soumis ceux qui nous ont devancé. En tout cas moins j’y crois. et, je ne pense que ni au Mpp ni à l’upc encore moins au RDA (ancienne version) ne voudraient de cette personne en son sain.Il viendra quelles vérités.Puisqu’il à enfreint aux règles d’ une éducation qu’auraient reçues ceux de plus de 50 ans. et qui les avait éloigné de l’incivisme moral . L’exemple est mal choisi Koro. Soit un peu regardant dans tes analyses que je lis d’ailleurs quand elles sont pertinentes ou pas.

          Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 10:18, par "LE VIEUX"
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      C’EST LE LINGE SALE QUI SE LAVE DANS LA RUE. CECI FAIT ENTREVOIR UNE SCISSION AU SEIN DU MPP :
      ▶UNE AILE PRO-ROCK MENÉE PAR SAKANDÉ ;
      ▶UNE AILE PRO-SIMON ANIMÉE PAR DES INDIVIDUS SOUS-TERRAINS.
      CE PARTI N’AURA PAS LONGUE VIE TANT LES INTERETS SONT DIVERGEANTS ET DIAMETRALEMENT OPPOSÉS.

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 10:26, par Hotel Yamba
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      Le cas Albert Bamogo, suppléant du défunt président de l’Assemblée nationale, Dr Salifou Diallo, a été scruté au cours des échanges. Ayant fait valider son mandat à l’Assemblée nationale, le 31 août 2017, il est attendu de celui-ci qu’il cède sa place au Conseil municipal de l’arrondissement N°9 de Ouagadougou d’où il est le maire ; le cumul de mandats électifs n’étant pas admis au sein du parti. Mais, les choses semblent coincer à ce niveau, laissant ainsi une « situation confuse » qui n’est pas du goût de tous les militants. Selon le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, toute cette polémique est entretenue par des calculs d’intérêt.
      D’une part, à la mairie, des gens qui veulent prendre sa place et d’autre part, une liste d’attente à l’Assemblée nationale qui gagnerait à ce que l’intéressé reste à la mairie. Chacun fait donc des pieds et des mains pour cela. « On n’a pas besoin d’aller sur les réseaux sociaux pour poser ce genre de problème, le parti n’a pas le choix que de régler ce problème. Bamogo sait qu’au MPP, c’est clair, il n’y a pas possibilité de cumul de postes. Ce n’est pas maintenant que ça va commencer. Il aura donc à faire un choix, c’est clair, c’est net. Je ne suis pas le président du parti, mais ça va se régler et dans de délais très brefs », a-t-il calmé.

      Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 07:35, par Savadogo Souhayouba
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    merci mon excellence pour votre langage de vérité. Le pays a besoin des gens comme vous pour se développer. Nous espérons qu’avec ce même langage, vous allez dire les m’beh à certains agitateurs yada yada de votre parti. Quoiqu’on dise, au MPP, il ya des gens dignes et integres sur qui la population peut compter comme vous. Comme vous l’aviez vous même souligné, même si vous allez vous serré les cols, qu’il en soit ainsi, s’il y’aura aussi des pleurs, qu’il en soit ainsi également, mais crachez la vérité. C’est ce que le peuple désire. Nous avons besoin des bosseurs et non des pilleurs, Nous avons besoin des hommes humbles et non des orgueilleux. Encore merci Excellence.Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 07:45, par Minute
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Bonne démarche. Il faudra resserrer les rangs pour une action dynamique et coordonnée pour d’une part, le bien du parti mais aussi, le bien être de nos vaillantes populations pour lesquelles des promesses ont été faites. Il faut que les comportements malsains soient bannis de nos habitudes pour le renforcement du parti et une adhésion encore soutenu des masses populaires

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 08:13, par Moctar Philippe
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    La polémique sur les réseaux sociaux relative au ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon Compaoré vise essentiellement à le provoquer. Le ministre estime que ses images ont été volées et déformées pour des exploitations visant à le traiter de ce qu’il n’est pas. Il ne reconnaît pas avoir tenu des propos déplacés, contrairement à ce que d’aucuns insinuent. Les gens doivent comprendre, que le ministre est libre de rassurer des citoyens en situation d’insécurité, qu’ils peuvent rester tranquilles. Peu importe qu’il utilise le français, l’anglais, l’espagnol ou toute autre langue pour exprimer cette assurance. Ce qui s’est passé, relève d’une violation de la vie privée, que la Commission de l’informatique et des libertés(CIL), le Conseil supérieur de la communication(CSC) ne cessent de dénoncer comme étant des abus de l’internet et des réseaux sociaux. La preuve de cette dérive est clairement établie dans une des images sur Facebook, où le ministre de la sécurité est présenté avec de gros muscles de lutteur, savamment montée avec 2 pistolets et un chapeau noir sur la tête. Tous ceux qui connaissent Simon Compaoré, savent que même pendant sa jeunesse, il n’a jamais eu des biceps aussi costauds comme présentés sur Facebook. Toute personnalité se rendant sur un lieu de conflit avec des risques d’affrontements, a le droit de se protéger avec des gilets pare -balles. Le ministre qui a eu de bons réflexes en faisant sécuriser les domiciles de députés frondeurs de l’UPC, a su ainsi parer à des drames de morts d’hommes, vue la violence des propos et actes de vandalisme qui ont été perpétrés contre certains de ces députés et leurs domiciles. Ceux qui qualifient le ministre de la sécurité de guerrier ,font un abus de langage par adversité politique et pure animosité ,qui ne sauraient tenir la route devant les réflexes sécuritaires du ministre pour protéger des citoyens qui auraient pu être victimes d’une vindicte populaire. Le président du Faso est également l’objet d’attaques malsaines sur les réseaux sociaux. Mais ces deux personnalités ne sauraient se laisser ébranler par ces adversités pour ne pas assumer pleinement leurs responsabilités partout et en tout temps quand cela s’avère nécessaire.

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 10:42, par DDCOOL
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      Moctar, ah bon !!!! Donc on peut faire des montages comme ça....???§ !!! wooooh. Ok ! On comprend maintenant que certaines images de l’insurrection avaient été montées dans certaines chapel à but commercial ou de destruction d’image de SEM Blaise COMPAORE ou de son frère François....On comprend aussi donc que l’afaire djibril bassolé est un montage du gal fuyard...ave bary dénis...Ok, donc tout était mointage ! donc on se demande pardon, on se reconcilie et la vie continue...Si non nous avons bien vue Simon avec son gilet de combat de djibo....et le langage était le sien...Pian tout comme la conversation de djibi et Soro....Rira bien, qui rira le dernier..

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 11:07, par k
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      quelle est la mission principale d’un tel responsable de l’état. La sécurité de collaborateurs politiques en conflit ou la sécurité du pays et des citoyens. Je pense que vous déplacer le débat, il y a combien de conflits entre partenaires sans que la sécurité ne soit mobilisée pour y intervenir. Des agents de sécurité auraient suffit mais delà à ce que le plus haut responsable se déplace, comme si ce conflit entre partenaire était un conflit entre l’état et un groupe d’individus. Voilà pourquoi, certaines attendent de voir de hauts de responsables en tenue de combat rassurer nos concitoyens du sahel.

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 16:07, par fasobiiga
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      Wo donc dans ce pays il y a plusieurs types de citoyens : ceux qui doivent être protégés (pourquoi ?) et les autres qui peuvent aller crever. Combien de personnes sont menacées de mort au Burkina Faso chaque jour et on n’a vu M. le ministre dans leurs habitations ? De plus M. Compaoré n’a pas refuté l’authenticité de la vidéo et il a juste parlé de mauvaise utilisation des réseaux sociaux. Ce qui prouve que c’est bien lui sur la vidéo car connaissant la capacité à sévir de M. Compaoré il aurait porté plainte pour diffamation contre tout ce monde. De même les images sur les réseaux sociaux sont éventuellement des montages pour montrer l’absurdité de la situation.
      Donc svp sachons dans ce Burkina là assumer nos responsabilités.

      Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 08:48, par Le Fair play citizen
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Ok, compris ! Tu es jeunes, reste impartiale et ta soif de justice au sein du parti va te faire grandir
    ALORS continue à dire la vérité, rien que la vérité et à tous ces responsables qui n"attendent que les avantages d’un parti au pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 08:49, par Wend song siida !!!
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Merci au PAN,moi étant a la place de Bamogo,je m’éloigne de tous les puces qui se sont collé à moi et qui ne peuvent pas me dirent la vérité rien qu’a cause de leur tube digestif,je préfère un ennemi qui me dit la vérité qu’un ami qui me ment.Vous avez fait et que le nom de Bamogo est sorti négativement partout.Connaissant bien Bamogo,je crois qu’il va réagir par rapport à ces sa-profites qui chantent toujours que je peux rester Députe-Maire,s’il veux en tout cas faire un bon mandat.Nous connaissons tous ces gens,on vous suit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 10:32, par Zangoté
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      Vous semblez prendre BAMOGO pour un ange alors que c’est lui-même le problème. Je propose que le parti MPP lui colle un avertissement dans le plus bref délai. Comment peut-on vouloir se soustraire aux règlements du parti grâce à qui vous avez eu vos mandats ? Même si le parti n’avait rien disposé de tel, BAMOGO devrait se presser de filer son poste de maire à quelqu’un d’autre et ce serait justice. Comme le dit un adage de chez nous, "la saveur de la sauce ne s’apprécie dans la bouche d’autrui". C’est de la gloutonnerie et ce n’est pas bien. Il faut laisser d’autres aussi gouter et apprécier. Des types comme les BAMOGO sont des dangers publics et des contre-exemple de démocratie. Le jour où il aura plus de marge de manœuvre, ce sera pour nous ramener à des années lumières et nous confisquer le peu de droits que nous avons chèrement acquis. Ce sont des individus à surveiller de très près.

      Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 09:03, par Sapience
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Sans défendre le Député Maire Bamogo, il faut revenir à la raison. Les textes du parti ne sont pas au-dessus des Loi et règlement du pays. Mieux, vous même Sakandé affirmez que c’est un jeu d’intérêt. Intérêt de qui ? du Parti ou de vos copains ?

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 10:12, par ALASSANE CONGO SG SECT MPP NIGER
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      La section MPP Niger,ladji Alassane CONGO,
      Merci honorable PAN !
      Que Dieu t’entende !

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 10:22, par Zangoté
      En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

      Je pense que M. Balla SAKANDE n’a pas voulu dire que les textes du MPP devraient s’imposer aux textes du pays. Comme vous le savez, dans toute organisation, il y a des règles et ces règles sont faites pour être respectées. Si M. BAMOGO ne veut pas se soumettre aux règles du MPP, il sera purement et simplement exclu du parti. Il pourra donc conserver ses mandats de député-maire jusqu’en 2020. Après, on verra ce qu’il deviendra. C’est aussi simple que ça. Je ne suis pas du parti au pouvoir mais je trouve que pour une des rares fois, le MPP a vu juste avec son texte de non cumul des mandats. Vouloir cumuler les mandats, c’est en effet faire preuve de gloutonnerie et d’inconséquence en pensant qu’on est indispensable.

      Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 09:16, par kwiliga
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    "Pour travailler, on n’a pas besoin d‘être responsabilisé" Monsieur Sakandé, vous n’avez pas besoin d’insister sur ce point, maintenant qu’on a vu la vidéo de Simon, on est certain qu’on peut travailler dans les plus hautes instances du pays, tout en étant un irresponsable.
    Votre langage de "vérité" semble se résumer à : si tu es déçu du MPP, si notre ligne politique (en à-t-on une seulement) ne correspond pas à tes attentes, si les comportements, les discours de certains cadres du parti, ne te semblent pas en adéquation avec les valeurs qui t’on fait rejoindre nos rangs,... sois un bon petit militant et ferme ta bouche.
    A trop prendre les gens pour des moutons, vous allez perdre une partie de vos militants et de vos intellectuels.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 09:49, par Mathey
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Merci oumar pour ce compte rendu fidèle et intéressant. Je suis militant qui n’avait pas de sentiment particulier pour Bala Alassane SAKANDE mais je parie qu’à l’issue de le rencontre, j’ai eu plus d’admiration pour lui. C’est vraiment un langage de vérité qu’il a livré ce jour là. C’est un homme sincère et objectif. Félicitations au PAN Bala Alassane SAKANDE.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 10:00, par Noraogo
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Monsieur Moctar Philippe, quel verbiage. A travers votre langage assez soutenu, vous devez être un intellectuel qui ne devait pas raison de la sorte. Ce sont ces mêmes réseaux sociaux qui ont permis de mobiliser en grande partie le peuple en 2014 pour chasser les COMPAORE. C’est à travers encore ces mêmes réseaux sociaux que campagne a été battue pour porter le MPP au pouvoir et pour terminer ces mêmes réseaux sociaux sont là pour que le peuple juge les actions de ceux qu’ils ont voté ou qui les dirigent. Dire que « le Président est effacé, dormeur,etc.. », où est le mal, c’est son tempérament. Pourtant c’est le Président le plus médiatisé de tous nos présidents. Ceux que les réseaux sociaux critiquent ou attaquent comprennent plus que quiconque et il ne faut pas se comporter en ridicule avocat.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 10:39, par WARADIOFETT FATI
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    merci mon excellence pour votre langage de vérité. Le pays a besoin des gens comme vous pour se développer. Nous espérons qu’avec ce même langage, vous allez dire les m’beh à certains agitateurs de votre parti. Quoiqu’on dise, au MPP, il ya des gens dignes et integres sur qui la population peut compter comme vous. Comme vous l’aviez vous même souligné, même si vous allez vous serré les cols, qu’il en soit ainsi, s’il y’aura aussi des pleurs, qu’il en soit ainsi également, mais crachez la vérité. C’est ce que le peuple désire. Nous avons besoin des bosseurs et non des pilleurs, Nous avons besoin des hommes humbles et non des orgueilleux. Et n’oublier surtout pas que la province de l’oudalan à n’a besoin
    Encore merci Excellence.
    Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 12:42, par k
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Monsieur le shérif, voilà un cas de conflit entre hommes d’un même parti, vite un tour chez BAMOGO de sorte qu’il soit tranquilos, et que les yada yada reste calmos !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 13:25, par Maurice 883
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Je dit " respect et considération " au P.A.N monsieur Alassane Bala Sakandé.

    Je suis sûr d’une chose : ce monsieur a un avenir brillant dans la politique. Pourvu qu’il demeure dans " ses vérités" sans fléchir genou ;pourvu que des camarades mal intentionnés ne mettent pas des bâtons dans ses roues ;pourvu que DIEU lui accorde une longue vie.

    Un adage dit ceci : quelles que soient vos qualités, vous ne serez jamais aimé par tout le monde. Que le P.A.N tienne compte de ce adage dans toutes ses actions, car ainsi va la vie.

    Monsieur le P.A.N,l’important, pour ne pas dire le plus important, c’est de vous mettre toujours au dessus de la mêlée si mêlée il y a, et d’être toujours à l’écoute des populations pour un véritable ancrage de la démocratie.

    Courage et bonne suite à vous.

    Maurice 883

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 15:37, par moi meme
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Bonsoir, je voulais très modestement encourager le Président de l Assemblée qui fait une rentrée très encourageante, de part toutes ses sorties il est revenue la tête haute, maintenant que des personnes qui ne le croyaient capable n essaient de le casser. il est a encourager et a soutenir peu importe son bord. car prendre une telle place et se trouver dans son élément c’est il est un acteur confirmé. J invite qui de droit a ramener le maire BAMOGO a la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 15:46, par Vraiment
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Salut SEM le PAN. C’est propre. Je pense qu’il faut qu’on multiplie ce genre de rencontres au Kadiogo pour dépassionner les débats d’intérêts au profit des débats politico-politiciennes. Je m’engage à vous préparer des thèmes de communication si nécessaires. C’est capitale avant même le renouvellement des instances. Sinon, on va chasser des diablotins et mettre des diables par endroit.
    Encore BIG UP

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 15:49, par moi meme
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Bonsoir, je voulais très modestement encourager le Président de l Assemblée qui fait une rentrée très encourageante, de part toutes ses sorties il est revenue la tête haute, maintenant que des personnes qui ne le croyaient capable n essaient de le casser. il est a encourager et a soutenir peu importe son bord. car prendre une telle place et se trouver dans son élément c’est il est un acteur confirmé. J invite qui de droit a ramener le maire BAMOGO a la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 17:38, par Ka
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    En politique la vérité ressemble à une peau de caméléon dont la couleur change de seconde en seconde. Mr. Sankandé le peuple Burkinabé est très mûri des vérités sans fondement de ses dirigeants à commencer par le feu Salif Diallo dont vous aviez pris sa place. Quel politicien de nos jours surtout vous tous qui étiez les anciens de l’anciens régime peut prétendre dire la vérité au peuple Burkinabé ? Lorsqu’on se rappelle ce que les ténors de l’ancien régime dont vous êtes comptables du mal qui était plus le bien qui va au peuple, une gouvernance faite sur la base de mensonges et paradigmes foncièrement imaginaires pour des intérêts particuliers, la seule conclusion est que vos vérités qui ne passent pas pour un peuple meurtri, est que tout ce qui arrive maintenant n’est que la récolte naturelle des semences d’hier qui était vos mensonges, vos crimes, la corruption à ciel ouvert, l’impunité et l’injustice. Que ça le MPP ou le CDP d’hier, ce qui caractérise la politique Burkinabé, c’est le vide idéologique, qui laisse place aux pratiques les plus douteuses : tribalisme, banditisme, exclusion, mafieux, autocélébration, autosatisfaction et l’impunité totale organisée. Sortir vos vérités a berner le peuple ne serve a rien : Ce que le peuple vous demande aujourd’hui, c’est la sécurité, la justice équitable et l’émergence du pays. Et en parlant de l’émergence, elle ne sera au rendez-vous que dans les paroles lénifiantes de politiques qui ne quittent jamais leurs bureaux climatisés et ne voient jamais les réalités sur le terrain, c’est ça la vérité qu’il faut dire au peuple. En regardant cette rencontre théâtrale a la façon CDP de François Compaoré, je confirme la première critique fondée de mon ami et promo Kôrô Yamyélé : Car c’est toujours la même chose, ‘’’’quand il s’agit de faire des déclarations ou prendre des résolutions grandioses et généreuses, notamment devant les membres ou les sympathisants d’un parti qui ne soutiennent qu’un individu au lieu des actions concrètes de ce parti, tout le monde est là et y va de sa petite phrase choc comme nos PAN ancien et nouveau. Mais quand il est question de mettre les moyens pour l’émergence du pays, il n’y a plus personne. Voilà la vérité des politiciens du pays des hommes intègres de 2017.’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 20:29, par ARMEL
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Mr Sakande,le langage de vérité,c est que vous devez respecter le choix de la base.Que vous n essayiez plus de changer les résultats issues d une élection a la base au profit de vos amis.Souvenez vous de ce que vous avez tente de faire après les primaires des municipales.La vérité est que vous devez travailler avec ceux qui font gagner le parti même s ils sont pas vos amis.Comment expliquer que vous puissiez soutenir un SG ,battu par le délégué du secteur au primaire,battu par son SGA au choix du candidat maire,battu par l upc aux municipales dans son secteur,et qui soutient le maire upc,contre son parti ? Ce d autant que ce maire est un repris de justice condamné a 12 mois fermes pour fraudes aux concours .Camarade Sakande,c est a vous ,les responsables du parti,de donner d abort le bon exemple

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 11:10, par Wend song siida !!!
    En réponse à : MPP : Le langage de vérité d’Alassane Bala Sakandé aux siens !

    Que tous ceux qui disaient que la directive n’est pas d’actualité parlent encore.On veux juste vous dire la vérité pour le bon fonctionnement de la mairie et ça devient (ratouss,ratakéééééééé). Vous allez me dire que le PAN aussi ne comprend français ?Albert BAMAGO,un conseil:si tu veux bien travailler et sortir grand dans tout ça,il faut bien collaborer avec tous les conseillers sans exception et t’éloigner de tous ceux qui te collent et qui soutenaient ton article 37 (double mandats).

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés