Transition énergétique au Burkina : Des journalistes et communicateurs s’engagent à apporter leur contribution

LEFASO.NET | Moussa DIALLO • vendredi 10 novembre 2017 à 23h33min

L’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) a organisé son « 1er workshop médias », le 10 novembre 2017 à Ouagadougou. Cet atelier rencontre a réuni une cinquantaine de journalistes et communicateurs venus des 13 régions du Burkina, avec pour objectif de les impliquer davantage dans l’accomplissement des missions de l’ANEREE en les dotant de compétences théoriques nécessaires au traitement de l’information et à la sensibilisation sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. A l’issue de l’atelier, ils ont décidé de créer un Réseau de journalistes et communicateurs pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (REJEREE) afin d’apporter leur contribution dans la transition énergétique au Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Transition énergétique au Burkina : Des journalistes et communicateurs s’engagent à apporter leur contribution

La demande d’électricité atteint aujourd’hui des pics jamais égalés dans l’histoire du Burkina. Pour répondre à ces besoins énergétiques, le gouvernement a engagé des actions en vue de faire face à la demande croissante de consommation énergétique et soutenir ainsi le décollage de notre pays. Dans ce cadre, le Burkina s’est résolument engagée dans une transition énergétique et le mix énergétique. La création de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de cette vision politique.

La communication se place comme un point névralgique de l’action stratégique de l’ANEREE dans l’accomplissement de ses missions. Dans cette optique, journalistes, communicateurs et autres travailleurs des médias se révèlent comme des vecteurs essentiels, voire des partenaires incontournables de l’ANEREE. Il était donc nécessaire d’outiller ces acteurs afin d’optimiser leur contribution. C’est ce qui a motivé la tenue de ce premier atelier médias dénommé « 1er workshop medias en Energies renouvelables et efficacité énergétique ». Une cinquantaine de journalistes et communicateurs venus des 13 régions du Burkina ont pris part à cette rencontre.

JPEG - 65 ko
Le bureau du REJENEREE

« Etant donné que vous êtes des vecteurs essentiels de diffusion de l’information efficace auprès des consommateurs, il est important que vous soyez outillés, que vous ayez la bonne compréhension des mots clés, la bonne compréhension de la rhétorique nécessaire pour le marketing et la promotion pour une meilleure transition énergétique au Burkina », a souligné le directeur général de l’ANEREE, Dr Jean-Marc Palm.

REJENEREE, une association pour contribuer au succès de la transition énergétique

L’atelier s’est déroulé en deux phases. La première consacrée à trois communications sur l’ANEREE, sur l’efficacité énergétique et sur les énergies renouvelables. La seconde phase a consisté en une Assemblée générale des participants pour la création d’un Réseau de journalistes et communicateurs pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (REJEREE) et la mise en place d’un bureau dont le mandat est de deux ans. Le bureau de sept membres est présidé par Aimé Nabaloum du bimensuel Le Reporter.

JPEG - 57.5 ko
Le DG de l’ANEREE remet une attestation de participation au président du REJENEREE

Cette initiative est saluée par les responsables de l’agence. « L’idée, c’est de pouvoir fédérer un champ de réflexion commun et de s’assurer qu’on va garder un fil conducteur pour véhiculer les meilleurs concepts possibles et faire un transfert de meilleures pratiques de communication pour la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Le réseau devient ainsi un vecteur de succès pour la transition énergétique au Burkina. L’ANEREE se réjouit de la création de ce réseau et est disposée à travailler avec lui », a confié le directeur général de l’ANEREE.

L’ANEREE est une structure stratégique et ses missions le sont tout autant dans la politique nationale de l’énergie de notre pays ainsi que dans l’accomplissement du programme présidentiel en ce qui concerne le secteur de l’énergie. L’une des principales raisons d’être de l’agence est la promotion des énergies renouvelables et la sensibilisation pour l’efficacité énergétique. Et les journalistes et communicateurs, de par leur posture de vecteur essentiel d’information et de communication pour le changement positif de comportement, sont pour nous des partenaires privilégiés et incontournables de l’agence.

JPEG - 63.2 ko
Le présidium, le Directeur général à gauche (en lunettes)

Après cette première édition, le workshop medias ANEREE se veut un cadre de concertation régulier (au moins une fois par an) afin de permettre d’actualiser les connaissances, discuter des préoccupations et perspectives sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et en faire la promotion. Car, « le traitement de l’information relative aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique doit exposer un aperçu des problématiques, des enjeux et des réponses que les médias peuvent apporter aux préoccupations des populations », a rappelé Bourahima Nabi, représentant du ministre de l’Energie à la cérémonie d’ouverture de l’atelier.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés