Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Infrastructures : La rue Wemba Poko aura son bitume

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Soumana Loura (Stagiaire) • mardi 31 octobre 2017 à 00h23min
Infrastructures : La rue Wemba Poko aura son bitume

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba et son ministre des infrastructures Éric Bougouma, ont procédé le 30 octobre 2017 au lancement des travaux de bitumage de la Rue Wemba Poko dans l’Arrondissement 5 de la ville de Ouagadougou. Les populations n’ont pas marchandé leur participation pour l’occasion.

Ce sont des populations toutes réjouies qui sont sorties en cette matinée du 30 Octobre 2017 pour assister au lancement des travaux de bitumage d’une rue qui leur tient visiblement à cœur. La joie qu’ont traduite aussi bien le maire de l’Arrondissement 5 que le chef coutumier de Wemtenga, se constatait aussi dans les applaudissements des badauds sortis nombreux pour l’occasion.

D’un cout total de près de trois milliards et demi (3 500 000 000FCFA), la construction de la rue- longue de plus d’un kilomètre et demi-sera caractérisée par un revêtement en béton bitumineux aussi bien sur la chaussée que pour les accotements, aura une épaisseur de 20 centimètres et bénéficiera aussi bien d’un éclairage public que de feux tricolores. Sans oublier les feux de signalisation et les ralentisseurs. « Cette route va désenclaver le quartier Wemtenga, améliorer la mobilité dans la ville à travers le décongestionnement de la circulation sur l’avenue Babanguida. » s’est réjoui le maire de Ouagadougou, Armand Béouindé. Le délai d’exécution est de huit (08) mois et le Ministre des Infrastructures, Éric Bougouma, a appelé les entreprises retenues à leur respect et rappelé que les services de son ministère veilleront à la qualité de la voie.

« Le choix du 30 octobre est tout un symbole… »

« La construction de cette route s’inscrit dans un vaste programme de construction et de réhabilitation de voiries urbaines aussi bien à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. Elle vise une croissance forte durable et inclusive telle que prévue par le PNDES » indique le Premier ministre qui a précisé que pour la ville de Ouagadougou, ce sont 21 kilomètres de routes qui seront construits et 29 autres réhabilités. Le Chef du gouvernement a aussi tenu à souligner la symbolique du 30 octobre. « Le choix d’aujourd’hui [30 Octobre] n’est pas fortuit car si les jeunes sont sortis en 2014, c’est pour dénoncer l’immobilisme, la léthargie économique…la construction de la voie est une matière de continuer l’insurrection sur le plan économique et social » a confié le Chef du gouvernement.

Soumana Loura
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle
Province du Bam : L’ONG World Agroforesty Centre visite ses réalisations
Ecole nationale de police : Les élèves de la 48e promotion effectuent une sortie d’études dans les Hauts-Bassins
Revue annuelle du programme de coopération 2018-2020 entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF : jauger le niveau de progrès réalisé
Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) : Des réflexions pour son opérationnalisation
Sécurité alimentaire : L’ORCADE encourage les orpailleurs à la pratique de la culture familiale
Energies renouvelables : Un atelier national pour se pencher sur la régulation du secteur
Commune de Ouagadougou : La mairie et ses partenaires préparent l’atelier international d’urbanisme de 2019
Salon du livre africain de Koudougou : La littérature burkinabè à l’honneur
Etude sur l’insécurité au Burkina : Des citoyens accusent l’ancien régime
2iE : Un colloque pour réfléchir à l’interaction entre eau, énergie, alimentation et habitat
Commune de Ouagadougou : Des espaces de vente d’aliments dans les écoles pour garantir l’hygiène
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés