Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

mercredi 25 octobre 2017 à 16h25min

Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, ancien maire de la ville de Ouahigouya et ancien député, est décédé ce mercredi 25 octobre 2017 à Ouagadougou des suites de maladie, à l’âge de 87 ans.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

En attendant d’y revenir, nous proposons sa biographie telle que publiée sur le site des Groupements Naam

« Développer sans abimer »

Bernard Lédéa Ouédraogo est né en 1930 à Gourcy, petite ville du Yatenga. Après de solides études primaires et secondaires à Ouahigouya, il entreprend un doctorat en Sorbonne qu’il soutient brillamment en 1977.

Ses études terminées, en 1949, il devient instituteur puis directeur d’école où ses talents de leader et d’entraîneur l’amènent aux échelons supérieurs de la fonction publique.

Il se tourne enfin vers l’agriculture mais rapidement découvre qu’il ne pouvait pas aider les agriculteurs et les groupes de villages comme il l’aurait voulu et cherche à comprendre pourquoi.

Après avoir, très tôt dans sa carrière, remarqué que les coopératives étaient mal acceptées des masses paysannes, Bernard Lédéa Ouedraogo recherche la meilleure manière de stimuler la participation des paysans à leur propre développement. Il prend conscience que, dans sa propre société Mossi, a existé un groupe traditionnel appelé "KombiNaam", qui rassemblait des jeunes gens et des jeunes femmes du village pour différentes activités agricoles, culturelles et sociales. Au cours des années, et en collaboration étroite avec les villageois, la structure traditionnelle du "KombiNaam" a été modernisée en sorte que les groupes s’ouvrent à tous et à toutes. C’est un exemple pilote de transformation réussie des structures traditionnelles de village dans une perspective dynamique de développement.

Sa première interrogation : quelque chose a-t-il existé dans la société traditionnelle Mossi qui rassemblait les habitants des villages. "Nous avons entrepris une étude complète de l’organisation sociale des villages,de leurs structures économiques, les leaders, les structures sociales, et nous avons découvert le KombiNaam, un regroupement traditionnel des jeunes des village ayant des caractéristiques coopératives très fortement développées. Nous avons décidé que nous essayerions de travailler selon les structures des Naam."

Le résultat : une initiative unique en Afrique. En dépit de nombreuses difficultés, les groupements Naam ont prospérés. En 1978 on dénombrait plus de deux mille cinq cents groupes dans la province de Yatenga comprenant cent soixante mille membres. Vingt ans plus tard on atteint six mille quatre cent quatre vingt groupes et trois cent mille adhérents sur l’ensemble du Burkina Faso dont une moitié de groupements de femmes.

La reprise, par Bernard Lédéa, des groupements traditionnels KombiNaam dans les structures sociales modernes était un brillant exercice pratique de sociologie . Il donne quatre raisons de leur succès :
- conduite et activité locales dynamiques ;
- respect des valeurs traditionnelles ;
- proscription de toute discrimination sociale, ethnique, politique ou religieuse ;
- le groupe est générateur de motivation.

En 1976 Bernard Lédéa fonde, avec le français Bernard Lecomte, expert en développement, l’association Six S (Se Servir de la Saison Sèche en Savane et au Sahel), devenant deux ans plus tard son directeur exécutif. Tandis que le Naam est un mouvement populaire, les Six S est une organisation non gouvernementale ayant pour vocation de lever les trois principaux obstacles à la mobilisation paysanne :

- le manque de savoir-faire technique pour faire face à la sécheresse et à la désertification ;
- le manque de qualifications pour traiter et négocier avec les agences gouvernementales d’aide au développement ;
- le manque de fonds pour mettre en application les petits projets.

Au milieu des années 1990, Bernard Lédéa est élu maire de Ouahigouya puis député, en 2003.

Source : http://naam.free.fr/ADSL/Bernard.html

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 octobre à 10:06, par SOME
    En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements

    Le Burkina vient de perdre l’un des rares individus qu’on peut appeler un intellectuel utile. Voila quelqu’un qui a aimé son pays, ses populations et sa culture. Il s’est fondé sur sa propre culture malgré sa formation occidentale pour impulser quelque chose de positif dans son milieu de vie, mieux que des soi-disants docteurs en sociologie, etc. Il a collaboré avec Pierre Rabi,cet autre humaniste.
    Bref voila quelqu’un qui a vecu utile et il peut partir heureux et reposer en paix : il continuera de nourrir le sol de sa terre avec son sang et son corps et la tete de son peuple avec ses idees.
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 17:41, par Touré
      En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements

      Contrairement à ce que vous dites C’ÉTAIT POURTANT UN DOCTEUR EN SOCIOLOGIE pas un "soi-disant".

      Répondre à ce message

    • Le 26 octobre à 06:49, par TY
      En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements

      Paix à l’âme de l’illustre disparu, que la terre de ses ancêtres lui soit légère.
      J’aurais aimé ne pas vous répondre mais si je vous laisse continuer dans vos délires et votre phobie envers les sociologue Mr ou Mme SOME, cela me reviendrais à vous donner raison. D’abord, quelle est votre formation d’origine ? dit moi, qu’est ce que vous avez fait d’utile pour la société burkinabé ? ensuite, avant de te jeter sur les sociologues que tu qualifies de soit disant, as tu pris connaissance de leurs productions scientifiques ? N’as tu pas trouvé une utilité pratique dans leurs productions ? les étudiants et les enseignants produisent énormément sur la société burkinabé, mais sont elles utilisées ? Ces documents sont gratuits, accessible pour des esprits tordus et malveillant comme toi. Un exemple banal, connais l’ouvrage le parfun de jasmin souffle sur le Burkina de Dr Boureima OUEDRAOGO (MC) ? Connais tu les différentes publications sur le foncier de Dr Zongo Mahamadou(MC) ou encore les publications du Pr Maiga Alkassoum sur l’éducation ? Ne vient pas étaler des inepties si vous n’avez rien à dire. Enfin, demande à tes collègues esprits tordus qui ont une vision erroné du rôle du sociologue dans l’administration publique, combien sont ils ces agents de la fonction publique à accepter que le sociologue fasse son travail, chacun s’improvise sociologue. Mr ou Mme SOME, il faut aller lire, sinon ton ignorance et ta haine gratuite va te tuer cadeau.

      Répondre à ce message

    • Le 26 octobre à 10:21, par Lumière
      En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements

      Mes condoléances à tous ses proches. Cet homme a vraiment cherché et trouvé les voies originales de développement social et économique. Hommage à lui

      Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:06, par sekou
    En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Toute ma sympathie et mes sinceres condoleances aux parents.Que son ame repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:13, par RV
    En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à son âme !
    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Union de prières

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:15, par bod
    En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à son âme. Ouahigouya encore durement frappée : perdre deux fils "soldats du développement" en trois mois. Mais je reste persuadé que leur exemple sera suivi et bien suivi. Reposez en paix, dignes fils du Yatenga !

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 14:04, par John
      En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

      Ne mélange pas les choux et les carottes ou encore les chèvres et les moutons. Ou encore ne confond pas tubercules et testicules.
      Bernard Ledéa Ouédrago a été un vrai soldat du développement au Burkina Faso et en Afrique. La seule erreur que l’ont peut lui reprocher est le saut en politique. Mais nul n’est infaillible. Quant au premier soldat dont vous voulez parler (certaanement Salif Diallo), le retard du développement du Burkina lui incombe en grande partie durant les 30 dernières années (crimes de sang, crimes économiques, corruption, malgouvernance, division et haine au sein de la classe politique, trafic d’armes et d’or et de diamants,etc.)

      Répondre à ce message

      • Le 29 octobre à 11:52, par Mère
        En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

        Mr John pour l’amour de Dieu laissons tomber ces genres de commentaires qui ne servent à rien encore. Nous sommes tous humain , eux ils ont fait de leurs mieux dans leurs parcout terrestre , prions pour leurs repos et leurs familles eprouvées par le deuil. Moi personellement je ne connais pas ces dits regrètés sauf a travers les medias mais c’est un conseil en tant que mère, RIP.

        Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:16, par Isco de Tiama
    En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à l’âme de combattant de développement. Que la terre lui soit légère.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:21, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Hommage à un grand combattant acteur de développement Paix à ton âme que la terre du Burkina Faso te soit légère

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:31, par ZOUGOURI Arnaud
    En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    A Dieu très cher grand père.
    Tu as été la force du développement endogène dans le nord du Burkina. Puisse le Tout Puissant t’accueillir et surtout bénir tes œuvres pour la prospérité. Enfin, espérons que les politiques te rendent un fervent hommage en matérialisant ton image à travers une statut dans la cité de Naaba Kango.
    Repose en paix papi Lédéa !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:31, par Sayouba Traoré
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Une très très grosse perte ! Condoléances à Joël, ses frères et soeurs, à tous les acteurs et bénéficiaires des Groupements Naam dans les recoins des villages et hameaux ! Une immense perte pour le Burkina Faso ! Vraiment ! On est tous inconsolables.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 10:33, par KAMBOU M.
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à son âme.
    Mes condoléances aux familles éplorées

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 11:12, par Franc
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    REPOSE EN PAIX, TU AS VÉCU UTILEMENT. QUE LE SEIGNEUR TE REÇOIVE AUPRÈS DE LUI !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 11:14, par Boureima de Bobo
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Que la terre de ses ancêtres l’accueil, et paix à votre âmes le Papa de tout les paysans du Burkina FASO. Amène

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 11:23, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Hommage à un grand combattant acteur de développement Paix à ton âme que la terre du Burkina Faso te soit légère

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 11:24, par SAWADOGO Kougoubila
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Toutes mes condoléances à la famille, au Yatenga, au Burkina Faso et tout le monde rurale. Voilà un homme qui a marqué son temps, qui a rendu sa vie utile par l’impact de son oeuvre sur la vie de milliers de personnes. Voilà un exemple de vie qui doit être imité !
    Repose en paix Papa !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 12:08, par Hamidou OUEDRAOGO
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Internaute N° 1 Monsieur SOME, s’il vous plait, prêtez moi vos mots pour que je les répète car je n’en ai pas de mieux pour parler du vieux Bernard Ledéa celui là même qui vient de nous quitter pour de bon.

    Le Burkina vient de perdre l’un des rares individus qu’on peut appeler un intellectuel utile. Voila quelqu’un qui a aimé son pays, ses populations et sa culture. Il s’est fondé sur sa propre culture malgré sa formation occidentale pour impulser quelque chose de positif dans son milieu de vie, mieux que des soi-disant docteurs en sociologie, etc. Il a collaboré avec Pierre Rabi, cet autre humaniste. Bref voila quelqu’un qui a vécu utile et il peut partir heureux et reposer en paix : il continuera de nourrir le sol de sa terre avec son sang et son corps et la tête de son peuple avec ses idées.
    PAIX A SON ÂME

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 12:12, par Jacqueline MILESI, association JEREMI
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Hommage au fondateur des SIX S. Qu’il repose en paix, il le mérite grandement après tout le travail effectué dans l’intérêt des villageois du Yatenga. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 12:30, par Disons-nous La Vérité
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à son âme et toutes mes condoléances à la famille éplorée.Valeureux cadre burkinabè qui a fait la fierté de Yatenga et du BURKINA.A L’instar de Feu SANKARA,cet Grand Homme a servi son peuple,sa communauté,son pays et non se servir.Il s’est battu pour le développement du monde rural à travers son ONG les six(6) S.Tout notre hommage à lui.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 12:33, par Panga
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Grand baobab, dors en paix. Tu as vécu utile. Les burkinabè en général et ceux du Nord en particulier te sont reconnaissants.Que la terre libre du Burkina Faso te soit légère.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 12:44, par BELEM Bassirou
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à l’âme de notre papa Bernard Lédéa
    Nous avons perdu un homme qui a contribué à sauver la vie de milliers de personnes dans les années de sècheresses surtout dans la Région du Nord (Yatenga, Lorum, Passoré) à travers l’association Six S (Se Servir de la Saison Sèche en Savane et au Sahel).
    Cette Région a vécu une famine féroce dans les années 70. Parce que les récoltes étaient quasiment nulles, les producteurs cueillaient les feuilles comestibles dans les champs, dans les jachères et dans les forêts pour nourrir leurs familles ; j’ai personnellement vécu cette expérience (famine) dans mon village natal qui est Séguénéga dans le Yatenga en 1972 et 1973 et je me rappelle de comment les producteurs vivaient dans le désespoir par ce que « les pluies ne viennent pas ».
    L’organisation des producteurs (inspirée de la tradition locale) par le papa Bernard Lédéa, pour entreprendre les travaux agricoles en vue d’une meilleure adaptation aux conditions difficiles (sècheresses) a permis à plusieurs ménages de rester dans leurs terroirs au lieu de migrer dans l’Ouest du pays ou hors.
    La promotion (a) de la récupération des terres dégradées par la pratique du zaï, (b) du maraichage, (c) de l’élevage de ruminants (embouche), (d) des cultures fourragères, (e) des plantations d’arbres, (f) du système des banques traditionnelles d’épargne et de crédit, (g) de l’alphabétisation, (h) de la prise en compte du genre dans le développement etc. sont à mettre dans les acquis de la grande œuvre de Bernard Lédéa.
    Cet homme est une référence pour ceux qui œuvrent pour le développement car il a contribué à tracer la voie (de l’action positive) pour les Hommes et pour plusieurs organisations du monde rural au Burkina Faso, en Afrique et dans le monde.

    BELEM Bassirou
    CNSF

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 12:47, par Ida
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Reposez en paix papa LEDEA !.
    Vous avez vraiment travaillé et sans relâche pour le développement du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 13:01, par Adama Comptable
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Notre papa s’en est alle. Infatigable travailleur, perpetuel innovateur.
    Ta contribution pour le developpement du Yatenga/Burkina faso est incommensurable.
    Tu a ete inepuisable en terme d’idees et de forces de propositions pour l’amelioration des conditions de vie du monde paysans.
    Tu as inspire des milliers de personnes a travers le monde qui, j’espere de tous mes voeux ne laisseront pas eteindre la flamme que tu as allumee avec beaucoup de sacrifice.
    Des millions de familles ont pu beneficier des retombees de tes oeuvres/actions et cela se poursuivra encore longtemps.
    Nous te citons parmis les heros de ce pays et nous nous engageons pour continuer ton combat et, pour dire non a la faim, a l’ignorance, a l’analphabetisme, a l’exclusion de la femme....bref du sous developpement.
    Mes condoleances attristees a tous et en particulier a ma chere maman Maria a qui je prie que le Seigneur console le coeur. Courage Joel,....... courage les NAAM,
    Que Dieu benisse tous.
    Adama OUEDRAOGO

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 13:10, par Ka
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    En Afrique, un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle, disait l’écrivain malien Amadou Hampâté Bâ. Le Dr. Bernard Lédéa Ouédraogo était un homme de conviction et un idéologue approndi, un homme de culture avec des racines profondes. J’ai côtoyé ce personne humble à travers sa fondation des ‘’’’groupéments Naam’’’’ qui a fait la femme du Nord à travers le soutien de la nouvelle Planète qui restera un objectif concrets pour ce groupement qui ont tant réalisées des projets pour améliorer les conditions de vie de la femme Burkinabé. Je me souviens de nos longues discutions avec Mr. Willy Randin de la Nouvelle Planète et son groupe à Lausanne en Suisse, ou à Gourcy. Que Dieu tout puissant t’accueille dans son royaume. Toutes mes condoléances à la famille endeuillée.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 13:33, par OUEDRAOGO THOMAS
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    J’adresse mes sincères condoléances à sa famille , à l’ensemble du Yatenga et enfin au Burkina Faso tout entier .
    Que la terre lui soit légère .

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:27, par djamana tigui
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Toutes mes condoléances à l’égard de la famille du Docteur.

    Que son âme repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:40, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    - Heeeeeeeeeeyiiiii !!!! Ayons paur ! Tous nos anciens sont entrain de tomber. Prions que ce calvaire prenne fin immédiatement !

    Que Dieu accueille l’âme de ce grand travailleur dans son royaume et puisse le Seigneur consoler et protéger ceux qu’il laisse après lui, y compris sont oeuvre les Groupements NAAM. Paix à l’âme de Bernard Lédea OUEDRAOGO.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:44, par HORUDIAOM
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à l’âme de l’illustre disparu. Il a vécu utile en s’investissant pour le bien être d’autrui. On gardera de lui l’image d’un homme qui a mené une vie utile pour le Burkina. Que la terre libre du Burkina Faso te soit légère.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:44, par lakasséré
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Hommage à ce combattant intrépide contre la pauvreté et le sous-développement. Je l’ai connu pendant ma carrière professionnelle à Ouahigouya. C’est quelqu’un qui a aimé l’agriculture et la paysannerie. Que la paix du Burkina Faso lui soit légère.
    Voila un intellectuel africain qui a compris comment il faut développer sans abimer.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 15:15, par Caillaud
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Il est évident que je partage les avis des Burkinabé qui ont dit le rôle que Bernard Lédéa Ouédraogo avait joué dans le développement et notamment des paysans de son pays, qu’il me soit permis comme ancien président de l’association Agriculteurs Français et Développement International des Pays de la Loire de rajouter qu’il nous a aidé également dans les orientations que nous avons eu à prendre pour participer, à notre façon, à l’aide au développement, je n’oublierai pas ce qu’il me disait dans la voiture qui nous ramenait de Bobo à Ouagadougou " ne vous tuez pas à faire ce que les autres peuvent faire mais faites ce que vous êtes les seuls à pouvoir faire : accueillir dans vos exploitations agricoles des hommes et des femmes de ma fédération" depuis des centaines de Burkinabé, hommes et femmes, sont venus pour plusieurs semaines dans notre région de l’Ouest de la France, des liens se sont créés qui n’auraient jamais existé sans son initiative et sa persévérance à nous motiver, nous nous demandions ce que les Burkinabé pouvaient bien apprendre de ce qu’ils voyaient en France, il y a tellement de différence
    Merci Bernard Lédéa pour ce que vous avez apporté au Burkina mais aussi aux paysans de notre région
    Gérard Caillaud

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 15:16, par BEN KIENDRE
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Il a été unique en son genre au pays des hommes intègres et même au delà. Que Dieu veille sur sa descendance et accorde à notre cher pays des grands hommes de son rang. Paix à son âme

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 15:18, par OUEDRAOGO Adama
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Papa Lédéa c’est juste Dieu qui a besoin de vous à ses cotés pour une décoration en récompense du travail abattu. vous aviez ajouté quelque chose à l’humanité et partant de cela votre nom restera gravé dans les mémoires. paix et paradis seront votre récompense.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 16:40, par TIENFO
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Que cette terre du Faso que tu as tant aimée et servie te soit légère

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 16:52, par ABDOU SALAM
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    ARBA HAMA DIALLO , AMADE BOUGRAOUA OUEDRAOG,THOMAS SANKARA, AMIROU A THOMBIANO, PAUL T OUEDRAOGO, AUGUSTIN S COULBALY ---etc sont des gens du développement

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 16:56, par mw
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Toutes mes condoléances à la famille éplorée. Que son âme repose en paix. C’était un grand homme du développement et un verger qui savait conduire son troupeau.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 17:52, par Clairevoyant
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Toutes mes condoléances !
    Grâce à toi et à tes amis blancs (qui n’étaient pas politiciens, mais aimaient l’Afrique et la Haute-Volta/Burkina Faso), jusqu’à nos jours, les organisations des différentes régions du Faso effectuent des voyages d’études au Yatenga pour apprendre. Si j’étais poète, j’allais composer pour te rendre hommage. Tu as sauvé des familles et des vies, tu es humaniste et je l’ai vécu quand, à une fête de tabaski, les musulmans (secteur 9 de Ouahigouya surtout) sont allés te rendre visite. Cela parait contradictoire, dans la mesure où c’est un jour où c’était toi qui devrait leur rendre visite. Cela montre tout simplement que tu as conquis les coeurs de tous.
    Ce sont les gens comme toi qu’on doit décorer de la plus haute reconnaissance du pays.
    Good bye Papa !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 20:25, par Lumière
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Toutes mes condoléances à la famille du disparu. C’est bien de venter les mérites du defunt, mais n’oublions pas que "à lui ce qu’il a acquis, à nous ce que nous avons acquis". En Afrique on aime beaucoup parler du résultat obtenu, mais peu de gens osent emprunter le chemin menant à ce resultat. Ainsi disait l’autre "tout le monde veut le paradi mais personne ne veut payer le prix". C’est encore mieux que chacun se pose la question suivante : "qu’est ce que j’aurai apporter à ma communauté à mon décès ?" au lieu de jouer au griot.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 20:27, par Sebogo
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Que la terre du Burkina vous soit légère Papa

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 21:32, par Abas
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Repose en paix papa Bernard Lédéa. Ton œuvre te survivra. Ta vie a été bien remplie et tu resteras pour nous un exemple de courage, de persévérance, d’honnêteté et d’abnégation. Cher papa, tu es une leçon de vie pour ta descendance et pour les générations futures. Merci, merci, merci pour tout. Tu nous laisses tous orphelins de ta droiture, de ta bonté, de ton humanisme et de ton immense investissement contre la fatalité de la pauvreté dans notre pays. A Armande et à toute la famille, mes vives condoléances. Nul doute que papa repose désormais dans la paix du Seigneur.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 23:24, par Nobga
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Toutes mes condoléances au personnel et à tous les partenaires de Hunget Projection qui après Dicko, perd Bernard Média un grand de la structuré mais que les burkinabé ignorent. Sa signature y valait de l’or.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 08:07, par animata de markoye
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    au nom de la population de l’oudalan nous vous presentation mes condeliences a sa famille que son ame repose en paix tu as fais un beau travail a ton peuple

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 09:26, par ADAS
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Que ce vaillant acteur du développement repose en paix. Mes condoléances à toute la famille et plus particulièrement à sa fille qui a longtemps défendu la cause de l’enfant au sein de l’UNICEF. COURAGE .

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 10:50, par Kaïto
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à son âme.
    Qu’il repose en paix après un parcours utile sur cette terre. Les populations rurales du Burkina et du monde retiendront de toi, le refus de la misère, de la fatalité.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 14:06, par WendGuudi
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    toutes mes condoléances. Que la terre libre du Burkina lui soit légère. Cet homme a beaucoup fait pour le Burkina. Que Dieu l’accueille dans son royaume.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 15:32, par Clerc président de Solidarité Afrique Sahel
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    La disparition du grand Bernard Lédéa m’attriste , le Burkina perd ainsi un homme de référence, qui a su proposer au peuple paysans des solutions intelligentes adaptées et compréhensives. J’ai fait la connaissance à Boussé ,par les 6S ,de ce monde attachant et courageux qui malheureusement ne semble toujours pas bénéficier des soutiens auxquels il a pourtant droit. Pour notre part tant que nous en aurons la force notre petite association continuera de soutenir cette population paysanne en ayant toujours le souvenir de cet homme d’importance.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 15:40, par Louis BESSON, Ancien Maire de CHAMBERY
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Affecté par le décès de Bernard Lédéa OUEDRAOGO, je voudrais saluer en lui son humanité exceptionnelle et la merveilleuse contribution de sa conception du développement rural à l’espoir que peuvent avoir les populations des pays du SAHEL et du SAHARA.

    Pour cette dimension d’universalité à laquelle est parvenue son action, je veux lui dire ma profonde admiration et assurer son épouse et tous ses proches de ma proximité amicale et douloureuse dans l’épreuve du deuil qu’ils connaissent : le souvenir d’une personnalité aussi attachante que celle de Bernard Lédéa OUEDRAOGO ne s’effacera jamais dans le cœur de ceux qui, comme moi, ont eu le privilège de le rencontrer et de l’aimer fraternellement...

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 20:00, par Michel Roux.Chambery/Ouahigouya.Ancien adjoint au maire de Chambery
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Au revoir Bernard Lédéa
    Comment vous oublier,vous qui m’avez tant appris pendant toutes ces années où nous avons travaillé ensemble pour cette coopération entre nos deux villes Ouahigouya et Chambéry,entre nos deux Mairies,entre nos habitants... Je n’oublierai jamais nos discussions et nos débats à Chambéry,Paris,Ouagadougou,Ouahigouya...Vous avez marqué beaucoup d’habitants de Chambéry par vos connaissances et l’approche que vous avez toujours eu sur le développement et la place des Hommes et des Femmes dans ce processus.Vous êtes pour beaucoup dans ce que je suis aujourd’hui.
    J’ai une pensée affectueuse pour tous ceux que vous laissez orphelins dans les groupements Naam,au Six S,ect,mais qui continuent à porter les valeurs que vous avez toujours défendues.
    Je partage la douleur de Maria,votre épouse,de vos enfants et de toute votre famille.Je suis de tout coeur avec eux et avec les habitants de Ouahigouya

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 20:02, par Big
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Paix à son âme.un vrai homme de valeur qui a beaucoup fait pour son pays et surtout le nord

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 22:28, par Yak
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Mes condoléances à toute la famille et à ses proches. Papa Lédéa est un exemple de courage et de travail pour nous tous ici a Burkina et même au-delà.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre à 00:31, par Richa
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Papa Lédéa dormez en paix. Votre vie sur terre a été bien remplie. Les valeurs que vous nous léguez au travers de vos œuvres sont inestimables. Mes sincères condoléances à toute votre famille, aux six S, au groupement Naam, à vos amis et connaissances qui vous pleurent. Mes pensées vont particulièrement à toi Armande. Du courage à vous tous dans cette épreuve.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 08:56, par Bernard LECOMTE
    En réponse à : Dr Bernard Lédéa Ouédraogo, fondateur des Groupements Naam, est décédé

    Hommage à toi, Lédea .
    De France, nous souhaitons - mon épouse, Renée, notre fils, Benoît, et moi - partager notre fierté et notre joie d’avoir travaillé à tes cotés.
    Nos souvenirs les plus forts datent des années 1974 -1992.

    Aujourd’hui, nous nous disons ceci de toi :
    Si tu n’avais pas transpiré dans le jardin de l’école de Gourcy,
    - verrait-on enfants et anciens déguster tant de frites à Noèl ?
    - admirerait-on les bas-fonds couverts de plants de pomme de terre ?
    Si tu n’avais pas guidé d’une main ferme les groupements Naam,
    - les jeunes ne seraient-ils pas partis "à l’’exode" ?
    - les femmes rurales exprimeraient-elles leurs colères en public ?
    Si tu n’avais pas innové et lutté sans cesse,
    - bien des sols ne seraient-ils pas aujourd’hui stériles ?
    - parlerions-nous du "Yatenga vert" ?

    Repose en paix, Bernard

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés