Projet « Une lampe pour l’Afrique » : La 4e phase officiellement lancée

LEFASO.NET | Haoua Touré • lundi 16 octobre 2017 à 20h56min

Démarré le 1er janvier 2017, le projet « Une lampe pour l’Afrique » 4e phase 2017-2018 a été officiellement lancé le samedi 14 octobre 2017 à la chambre de commerce, en présence de l’ambassadeur de la chine Taiwan Shen-Cheng-Hong et la présence des représentants du Ministre de l’Education, du gouverneur et du maire de la commune de Bobo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Projet « Une lampe pour l’Afrique » : La 4e phase officiellement lancée

L’éducation constitue l’un des axes majeurs du Plan national de développement économique et social (PNDES). Pour accompagner le programme, il a été créé en 2011 le projet « Une lampe pour l’Afrique » aujourd’hui à sa 4e phase (2017-2018). Ce projet a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement de base dans les zones rurales grâce à l’éclairage photovoltaïque. Adopté lors de la 8e session de la commission mixte entre le Burkina et Taipei, le projet a bénéficié d’un financement de cinq milliards deux cent quarante-sept millions de FCFA de 2011 à 2016.

En 2012, une enquête du QIBB (questionnaire des indicateurs de base de bien-être) avait montré qu’il existe une lampe par ménage de 6 personnes. Dans ces conditions, la priorité d’éclairage n’est pas accordée aux élèves pour étudier dans ces ménages.
Grace à ces lampes, les élèves seront autonomes dans la possession de la ressource en éclairage, un gage d’amélioration des apprentissages.

De 2011 à 2016, le projet a permis l’acquisition et la distribution de 296 000 lampes solaires reparties à environ 1600 établissements primaires et post primaires et l’acquisition de 143 kits collectifs pour l’alphabétisation et leur installation dans 143 centres avec environ 4290 apprenants bénéficiaires.

Pour l’année 2017, la république de chine Taiwan renouvelle son appui de 1 milliard huit cent soixante millions de FCFA.

Cette phase 4 prévoit également l’acquisition et la distribution d’environ 78000 lampes solaires pour 2017.

L’ambassadeur de Chine Taiwan s’estime satisfait du résultat de 2011-2016 avec l’amélioration des résultats scolaires. Il a demandé à tous les acteurs de l’éducation, y compris les parents, surtout au niveau des écoles bénéficiaires, de prendre bien soin de ces lampes solaires afin qu’elles soient durables et profitables aux enfants.
Pour 2017, le projet a pour ambition de renforcer les capacités de près de 1000 acteurs à tous les niveaux précisément sur les maires des différentes communes du Burkina, d’améliorer les apprentissages selon une approche centrée sur l’enfant grâce à l’octroi de 71245 kits et enfin, renforcer la coordination du système éducatif.
Le directeur de l’école Sala, le représentant des élèves et celui des parents d’élèves ont témoigné leur reconnaissance aux donateurs pour avoir bénéficié de ces lampes. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 octobre à 05:21, par Karfolo
    En réponse à : Projet « Une lampe pour l’Afrique » : La 4e phase officiellement lancée

    L’initiative d’une lampe en Afrique est une bonne initiative en soit, mais La ou Le bas blesse combien d’enseignants avec le cœur meurtri ont retourné des lampes au projets pour mauvaise qualité ? À y voir de près , ces équipements ne sont ni plus ni moins que de la vrai pacotille. Et ce projet ne doit pas continuer à être de l’anarque. Combien de lampes peuvent résister et tenir 6 mois voir un an sans difficulté ? Il faut que nos partenaires, en particulier Les chinois de TAIPEI acceptent la concurrence afin que nous ayons des lampes de bonnes qualités qui tiennent sur la durée et profitable à nos enfants et enseignants. Et non Coûte que coûte, prendre des lampes qui ne viennent que de chez eux parce que c’est eux qui nous donnent l’argent. Nous ne sortirons pas du sous développement. Nous Le redisons haut et fort ces lampes ne sont pas de bonnes qualités... c’est bon d’aider les pays pauvres , mais il faut leur laisser aussi Le choix de prendre des produits de bonne qualité.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 08:08, par kieuuu !!!!
    En réponse à : Projet « Une lampe pour l’Afrique » : La 4e phase officiellement lancée

    "L’éducation constitue l’un des axes majeurs du Plan national de développement économique et social (PNDES). Pour accompagner le programme, il a été créé en 2011 le projet « Une lampe pour l’Afrique » aujourd’hui à sa 4e phase"

    PNDES !! 2011 !!! 4e phase !!! On s’y perd. Le tout PNDES c’est bien, mais un peu dr cohérence aussi c’est pas mauvais, cher journaliste

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés