Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • samedi 23 septembre 2017 à 20h56min

Le vendredi 22 septembre 2017 à Bobo-Dioulasso, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, a procédé au lancement officiel des travaux d’aménagement et de bitumage des voies d’accès à l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé (INSSA). Cette cérémonie a connu la participation massive de plusieurs ministres du gouvernement, notamment celui en charge des infrastructures, Éric Bougouma.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

La mise en œuvre de ce projet a pour principal objectif la facilitation de l’accès à l’INSSA situé à la sortie sud-ouest de la ville de Bobo-Dioulasso, au secteur 21, arrondissement 07. Cette voie prend son origine à l’embranchement avec la route menant à Nasso, près de la clôture de l’aéroport et se termine à la faculté des sciences de la santé soit environ 04km de long. D’un cout global de plus de trois milliards de Francs CFA, ce projet est financé par le Fonds Spécial Routier du Burkina (FSR-B), gestion 2017.

Cette cérémonie marque ainsi le début des travaux de voirie urbaine dans la capitale économique du Burkina Faso et ce dans le cadre du développement du réseau de voirie urbaine, en vue d’offrir aux citoyens de meilleures conditions de vie et de mobilité.

JPEG - 82.2 ko
Le ministre Bougouma

Pour le ministre en charge des infrastructures, Éric Bougouma, le lancement de ces travaux aujourd’hui, démontre que le Plan National de Développement Économique et Social (PNDES), est une réalité au Burkina Faso, et précisément à Bobo-Dioulasso « car le PNDES, c’est du concret », a lancé ce dernier.

Il marque également, le respect de l’engagement pris par le président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré, lors de la cérémonie commémorative des dix (10) ans de l’Institut, placée sous son patronage.

En effet, le 19 décembre 2016, le personnel administratif ainsi que les étudiants, tous unanimes avaient souhaité que la réalisation de cette route promise en 2013 (à l’occasion de la sortie de la première promotion des médecins entièrement formés à l’Université Polytechnique de Bobo) se concrétise. Ce qui permettra à ces derniers d’accéder facilement à leur site. Le président du Faso dans son discours, avait rassuré que les dispositions seront prises pour le bitumage de cette voie. Ainsi, « chose promise chose due ».

JPEG - 83.7 ko
Le premier ministre Paul Kaba THIEBA

« Cette voie qui fait environ 4km de long est une promesse du président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré qui avait promis de la bitumer, cela pour faciliter l’accès à l’INSSA. Et aujourd’hui, nous venons pour concrétiser cette promesse à travers le lancement des travaux. Nous sommes ici ce matin, pour être les témoins du démarrage des travaux de la voie d’accès à l’INSSA. Et cela démontre que les membres du gouvernement tiennent leurs paroles et respectent leurs engagements », a martelé le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

Selon lui, ce projet vise à faciliter l’accès de l’INSSA en toute saison par l’aménagement et le bitumage de la principale voie d’accès et des voies de desserte à l’intérieur de l’institut. Il a signifié que cette voie va permettre encore d’améliorer la mobilité urbaine à l’intérieur de la ville de Bobo-Dioulasso et de l’embellir. Il a également rassuré la population de Sya que c’est une route qui va être des plus modernes avec des caniveaux pour l’écoulement des eaux, avec la plantation d’environ 860 pieds d’arbres tout au long de la route pour embellir la voie, et en plus il y aura l’éclairage public sur cette voie. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 septembre à 22:56, par TIENFO
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    Chapeau bas au président RMCK pour cette promesse tenue. Pourvu que ça continue dans le temps pour l’intérêt général. Quand c’est bon il faut le dire et dans le cas contraire critiquer. Voilà du concret qui contribue à restaurer la confiance entre le peuple et les gouvernants. Le peuple a surtout soif de la justice. Les insurgés que nous sommes avons besoin de cette justice pour retrouver le sommeil.

    • Le 25 septembre à 10:24, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

      - TIENFO, c’est vrai qu’il faut féliciter, mais attend de voir la fin des travaux, la réception définitive et la mise en service. Moi je vois à Ouaga là-bas la route CHU YO - Gare de l’Est comment l’entreprise emmerde les citoyens ! Chaque fois on barre par-ci par-là, on encombre la voie et maintenant ce sont de gros gendarmes couchés qui y sont dressés, et celà depuis déjà longtemps. Il y a aussi la route Didyr-Toma-Dédougou toujours attendue sans oublier Ouaga-Fada qui est rapiécée ! Et Fada-Bogandé-Taparko attend toujours !

      Par Kôrô Yamyélé

  • Le 24 septembre à 07:14, par YESWECAN
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    Espoir, espérance, rêve ou réalité ?
    Je suis particulièrement heureux que cette rue soit bitumée pour le grand bonheur des etudiants de l’INSSA et toute la population résidente de ce secteur de la cité de Sya.
    Notre joie sera encore plus grande si vraiment l’entreprise respecte les délais contractuels et fait un travail impeccable. RMCK et PKT "ani tchié".

  • Le 24 septembre à 13:30, par Quidam
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    La réalisation de ces infrastructures sera d’un apport tout à fait appréciable pour la ville de Bobo qui accuse, dans ce domaine, un retard que chacun déplore.

    Mais, ça ne suffira pas à faire de Bobo une ville moderne. Il reste encore à gérer cette ville où le désordre s’est progressivement et solidement installé. En témoigne, par exemple, l’occupation anarchique de la plupart des artères ou de leurs abords immédiats par une pléthore de commerces. Essayez de circuler à pied : vous serez obligés d’emprunter la chaussée, avec les risques que cela comporte. Le tout dans l’indifférence générale et l’apathie apparente des autorités municipales.

    Par ailleurs, à quoi serviront de belles artères où chacun en fera à sa tête ? À titre d’exemple, le sport favori de nombre de cyclomotoristes à Bobo consiste à rouler tranquillement sur le côté gauche de la chaussée. Essayez de leur faire remarquer que ce n’est pas tout à fait normal ; les plus "gentils" adopteront un air franchement surpris. Et puis, quoi de plus normal, pour beaucoup, que de déverser les eaux usées et toutes sortes d’immondices sur la chaussée ? Quoi de plus de simple que de jeter, dans les caniveaux qui seront aménagés, toutes sortes d’objets propres à les obstruer ?

    Rien de nouveau dans ce qui est dit ici. Plus d’une fois, des concitoyens ont dénoncé ces situations dans ces colonnes. Si l’on ne peut que se réjouir de la mise en place des infrastructures annoncées, un programme sérieux et résolu de gestion de la ville s’impose. L’appel s’adresse tant aux autorités municipales qu’aux citoyens ordinaires que nous sommes.

    • Le 25 septembre à 10:34, par la revolution
      En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

      simon avait dit que tout le monde n’est pas fait pour vivre en grande ville. le problème est la. des gens sont venus directement de..... et s’en foutent de vos bonnes manières de vivre. ils font comme bon leur semble. Tenez vous etes arretés à un fou, un quidam vient etaler son incivisme et brule allègrement le feu. regardez le bien et vs saurez qui il est. vous placez un fut devant chez vous pour y mettre vos ordures menagères, fonctionnaires avec vos petits moyens et en face vous avez un gros commercant qui brasse des dizaines de millions, mais qui ne peut pas mettre un fut d’un cout total avec travaux de soudure d’à peine 30 000f. tenez vous bien ,ses femmes vont sortir jeter les ordures dans la rue en face de vous au vu et au su du chef de menage qui roule sa grosse 4x4 dessus sans etre derangé. bon vraiment je ne sais pas. es ce que ce monsieur et son monde ont les memes notions d’hygiène que vous ? la ou le bon sens aurait suffi simplement de copier le yaka, le voisin en mettant egalement un fut pour que les ramasseuses viennent enlever à 1000f par mois. il ne le fera pas et ca ne lui dit rien et ca ne dit rien à ses femmes egalement. ah cè dur dèh. il faut un changement total de mentalité et de comportement sinon les politiques ont beau realiser des infrastructures, ca ne servira à rien tant que nous memes nous ne nous deciderons à prendre ca. quand je passe dans les vieux quartiers de ouaga comme dapoya nioksin norguin,nemnin je suis abasourdi par ce qui s’y passe. toutes les voies pour acceder au domicile de nos vieux parents sont jonchés d’entrepots, de kiosk , de garages à tel point que les voies sur lesquels nous jouons nos matchs de foot entre gamins sont entrain de disparaitre. cè dementiel. cè fou tout ca. souvent je me dis que les politiques face à ce refus de changement de mentalité et de comportement se laissent atteindre au moral. burkinabè il faut un sursaut, il faut que nous nous ressaisissons sinon ah ..... ca ne va pas etre simple.

  • Le 24 septembre à 17:39, par lagitateur
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    "En effet, le 19 décembre 2016, le personnel administratif ainsi que les étudiants, tous unanimes avaient souhaité que la réalisation de cette route promise en 2013 (à l’occasion de la sortie de la première promotion des médecins entièrement formés à l’Université Polytechnique de Bobo) se concrétise. Ce qui permettra à ces derniers d’accéder facilement à leur site. Le président du Faso dans son discours, avait rassuré que les dispositions seront prises pour le bitumage de cette voie. Ainsi, « chose promise chose due »."
    De quel Président parlez-vous. Celui de 2013 ou de 2019 ?

  • Le 24 septembre à 17:56, par lagitateur
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    Le lancement de ce chantier est une bonne chose. Il ne suffit pas de lancer le chantier mais il faut y mettre toute la rigueur pour que les travaux soient exécutés dans les délais impartis. Il faut absolument éviter la mauvaise expèrience des Avenues Nelson MANDELA et Ouezzin COULIBALY qui ont connu l’enlisement. Si ce chantier évolue normalement ce sera un véritable ouf de soulagement pour les populations de cette zone.
    En tout cas, si les 20 km de voirie sont effectivement bitumées, Bobo sera fier du Président Rock car la voirie est la plus grande faiblesse cette ville qui a les allures d’un grand village.
    Mes félicitations à Monsieur le Maire Brahima SANOU qui avait promis ce paquet. Monsieur le Maire, n’oubliez pas aussi le transport urbain par bus et votre mandat sera un véritable succès.

  • Le 24 septembre à 17:56, par Doubie
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    Félicitation au P.F et son gouvernement et bonne continuation car Bobo la belle ville de SYA en a vraiment besoin des infrastructures routières pour son développement étant la capitale économique du Faso son développement fera sentir tout le Burkina.

  • Le 24 septembre à 18:19, par Tché de Paris
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    Une très bonne initiative du Président du Faso et son gouvernement un projet tant attendu par la population Bobolaise, Bobo c’est la capitale économique et le poumon de l’économie du Faso à bien saisir, une promesse que l’Ex président de l’Assemblée le grand Salif DIALLO avait promis aux Bobolais que les grandes artères de Bobo seront goudronnées par le P.F et son gouvernement et voilà ça commence mieux vaut tard que jamais vive le président du Faso et son gouvernement et en avant pour le développement du FASO

  • Le 25 septembre à 08:00, par SAM
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    j’espère que ce projet de bitumage ne va pas ressembler à celui du tronçon Dydir-Toma......

  • Le 25 septembre à 10:24, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    - TIENFO, c’est vrai qu’il faut féliciter, mais attend de voir la fin des travaux, la réception définitive et la mise en service. Moi je vois à Ouaga là-bas la route CHU YO - Gare de l’Est comment l’entreprise emmerde les citoyens ! Chaque fois on barre par-ci par-là, on encombre la voie et maintenant ce sont de gros gendarmes couchés qui y sont dressés, et celà depuis déjà longtemps. Il y a aussi la route Didyr-Toma-Dédougou toujours attendue sans oublier Ouaga-Fada qui est rapiécée ! Et Fada-Bogandé-Taparko attend toujours !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Le 25 septembre à 10:34, par la revolution
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    simon avait dit que tout le monde n’est pas fait pour vivre en grande ville. le problème est la. des gens sont venus directement de..... et s’en foutent de vos bonnes manières de vivre. ils font comme bon leur semble. Tenez vous etes arretés à un fou, un quidam vient etaler son incivisme et brule allègrement le feu. regardez le bien et vs saurez qui il est. vous placez un fut devant chez vous pour y mettre vos ordures menagères, fonctionnaires avec vos petits moyens et en face vous avez un gros commercant qui brasse des dizaines de millions, mais qui ne peut pas mettre un fut d’un cout total avec travaux de soudure d’à peine 30 000f. tenez vous bien ,ses femmes vont sortir jeter les ordures dans la rue en face de vous au vu et au su du chef de menage qui roule sa grosse 4x4 dessus sans etre derangé. bon vraiment je ne sais pas. es ce que ce monsieur et son monde ont les memes notions d’hygiène que vous ? la ou le bon sens aurait suffi simplement de copier le yaka, le voisin en mettant egalement un fut pour que les ramasseuses viennent enlever à 1000f par mois. il ne le fera pas et ca ne lui dit rien et ca ne dit rien à ses femmes egalement. ah cè dur dèh. il faut un changement total de mentalité et de comportement sinon les politiques ont beau realiser des infrastructures, ca ne servira à rien tant que nous memes nous ne nous deciderons à prendre ca. quand je passe dans les vieux quartiers de ouaga comme dapoya nioksin norguin,nemnin je suis abasourdi par ce qui s’y passe. toutes les voies pour acceder au domicile de nos vieux parents sont jonchés d’entrepots, de kiosk , de garages à tel point que les voies sur lesquels nous jouons nos matchs de foot entre gamins sont entrain de disparaitre. cè dementiel. cè fou tout ca. souvent je me dis que les politiques face à ce refus de changement de mentalité et de comportement se laissent atteindre au moral. burkinabè il faut un sursaut, il faut que nous nous ressaisissons sinon ah ..... ca ne va pas etre simple.

  • Le 25 septembre à 17:04, par KONE
    En réponse à : Voirie urbaine à Bobo : La « route de l’ONEA » qui mène à l’INSSA bientôt bitumée

    félicitations au gouvernement je pense que ses réalisations viennent a point nommé et répondent aux aspirations et attentes des populations du houet des hauts bassins qui se sentaient un peu délaissées du point de vue de la réalisation des infrastructures routières bitumage vivement que ces actions continuent pour la paix et la cohésion ainsi que la solidarité de tous les burkinabés . il faut revoir la revitalisé des usines de bobo dioulasso dans le cadre d’une meilleure décentralisation de l’économie et des emplois . aussi penser a revoir la vitalité de l’aéroport de bobo dioulasso un aéroport international qui reste sous exploité mal servi tout cela participe a l’enclavement de la capitale économique . nous sommes conscient des difficultés au plan budgetaire et des contraintes de financement mais malgré cela avec un peu de volonté on peut avancer meme a petit pas Bravo encore pour le gouvernement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés