Hadj 2017 : Retour des pèlerins burkinabè

jeudi 21 septembre 2017 à 00h30min

Ils sont plusieurs centaines de pèlerins à fouler le sol burkinabè dans la soirée de ce mardi, 19 septembre 2017. Après avoir accompli le 5ème pilier de l’islam, « El Hadj » et « Hadja » ont été accueillis avec joie et émotions par parents, amis et connaissances mobilisés pour l’occasion.

Hadj 2017 : Retour des pèlerins burkinabè

C’est le 14 août 2017 que les premiers pèlerins, 422 candidats, ont embarqué à bord de Flynas Airbus A330, transporteur officiel des pèlerins burkinabè. Après plusieurs semaines en « terre sainte », ils sont 400 pèlerins à constituer la première vague d’arrivée officielle en cette soirée de 19 septembre 2017. Ce mouvement devra se poursuivre jusqu’au 28 septembre prochain. Emotions, joies au relent de retrouvailles à l’aéroport international de Ouagadougou qui a vu une grande mobilisation de parents, amis et connaissances.

Cette arrivée s’est effectuée également en présence de membres du gouvernement avec leur tête, le ministre de tutelle à savoir le ministre de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo. « Nous sommes réjouis de leur arrivée et nous espérons de nombreuses bénédictions pour leurs familles et le pays », a confié le ministre.

« Pour aller à la Mecque, il est toujours souhaitable d’y aller quand on est en forme. A 90 ans, 96 ans, vous partez avec des maladies, souvent sur des roulettes », a recommandé le ministre Siméon Sawadogo qui est en outre revenu sur les difficultés, notamment ceux liés aux logements.

Des 8143 candidats, une dizaine ont malheureusement perdu la vie et de nombreux autres sont tombés malades.

Lefaso.net

Messages

  • Monsieur le Ministre MAT, il faut que l’état prenne ces responsabilités ! L’état doit aidé les pèlerins a lieu de les laisser se faire dépouiller par les multiples compagnies de transport, voyage etc. qui naissent à chaque approche du pèlerinage.
    Ce sont eux qui font que les prix grimpent.
    L’état Burkinabè en collaboration avec la communauté Musulmane doit négocier un pieds à terre pour nos pèlerins en terre sainte, aussi, organiser nos étudiants comme guides pour les aider une fois sur place. Si cela n’est pas fait, nous nous feront pillés chaque année par des NONS MUSULMANS (qui se disent musulmans) qui organisent le voyage.
    A toute la communauté musulmane du Burkina, Ne trouvez vous pas que trop c’est trop ?
    C’est nous qui faisons grimper les prix des denrées de première nécessité (Sucre, lait ...) au moment du carême, c’est nous qui devenons des transporteurs au moment du pèlerinage et TOUT CA POUR BOUFFER NOS FRERES MUSULMANS ! C’est au Burkina seulement que l’on peut voir ça. Changeons !

    • Le gouvernement n’y est pour rien. La gangrène c’est au sein de nous les musulmans. Dite moi quel président des soit disant grandes association n’a pas d’agence de voyage exclusivement pour le hadji ?
      Dites moi quel grand leader Imam ou docteur s’intéressent vraiment au pillage es pèlerins par ces démarcheurs commerçants.
      Les Burkinabé seront toujours les derniers a renter du hadji parce qu’il n’ y a plus de pèlerins de a prendre alors la demande baisse et le prix du billet chute tu vois y a de quoi faire de l’économie.
      vois tu ? on devait au moins remettre la somme du billet retour des pèlerins décédés tout ca rien. ils vont te mentir qu’il paient un billet aller retour crois mois c’est du faut.

    • Voici le raccourci, pour toi ces pillards deviennent automatiquement de non musulmans. Comme si être un non musulman conduisait à faire des choses de mal aux musulmans. Et qu’un musulman ne peux pas le faire. Du courage avec de telles idées dans la tête. Au passage, peux-tu me dire ce que c’est qu’un musulman ? L’es-tu ? Et qui délivre le certificat de "musulmanité" ?

  • Écoutez,le ministre de la république n’a pas sa place la-bas.2020 c’est dans 3 ans à moins qu’il veuille anticiper l’échéance avec la vacance de pouvoir créée par la mort de l’autre(rep).

  • Bonjour,
    Je suis content de savoir que nos parents vont rentrer au pays.
    Comment se fait-il que l’Afrique qui est berceau de l’humanité n’a aucune partie de sa terre qui est sainte ?
    Comprenons que c’est (2.000.000 f x 8 000 pèlerins) 16.000.000.000 Francs CFA qui sont sorti du pays cette année. Seize millards c’est combien d’école ? Combien de dispensaires ? Combien de charrues ? Combien de bourses scolaires ?
    Vous allez remarquer avec moi dans quelques mois que beaucoup de pèlerins seront dans une situations de précarité total.
    J’espère qu’un jour nous allons comprendre.

    • Le Burkina Faso gagne mille fois mieux que ce que les pèlerins ont dépensé. Hormis les aspects de croyance, conduisez une étude sérieuse sur la question et vous verrez.

  • - Ces caraffes dorées qu’elles portent au cou-là, c’est dotation de la Mecque non ? Presque tous en ont !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Le Burkina Faso est un état laïque . Moi je trouve le l’état ne devrait même pas intervenir dans aucune organisation de voyage religieux ; l’état a d’autres priorités pour le peuple. Si problème, il y a, il faut saisir la justice. Nombreux sont les burkinabè qui meurent de fin, qui ne peuvent assurer les scolarités de leurs enfants, qui ne peuvent même pas les soigner quand ces derniers tombent malade. De grâce ! Arrêtez d’interpeller l’état chaque fois que vous n’êtes pas contents . L’état n’impose la religion aux burkinabè et ce n’est pas l’état qui les envoie au pèlerinage.

  • Mr Nansamda, toi-même peux répondre à tes préoccupations. Il suffit de répondre à ces questions : pourquoi les voisins ont la mer et pas le BF ? pourquoi y a hiver, automne... en Europe et pas en Afrique ? pourquoi il y a karité en Afrique et pas en occident ? Pourquoi des pyramides en Afrique et pas ailleurs ? Pourquoi c’est en occident qu’on a découvert le téléphone, internet, lampe, etc. que tout le monde utilise et pas les autres ; Qui a donné non aux continents ? la terre n’était-elle pas unie et le deviendra avant la fin du monde ? Donc, c’est aussi logique que le berceau de la religion monothéiste, la découverte de la boussole, l’algèbre, le chiffre zéro, l’alcool médical, etc. soit en Asie. Chaque continent a ses forces et insuffisances et on demande à l’homme, la collaboration pour l’harmonie, c’est tout. Pas de jalousie possible.

    Pour les 16 milliards, si les parents calculaient ainsi, toi Nansamda, ton père n’allait jamais t’envoyer à l’école, car économiquement, il perd. Tu as intérêt à mieux te cultiver en matière de religions.
    Pour les morts dont on évoque, en réalité, c’est leur souhait de mourir à la Mecque. Il n’y a pas à déplorer selon l’islam. Ce n’est pas social, c’est religieux.
    Quant au Kôrô yamyélé, toi aussi, je te conais dans les interventions utiles, mais là...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés