Coopération Japon-Burkina : 29,464 milliards de francs CFA pour réhabiliter et élargir le boulevard des Tansoba

LEFASO.NET | Moussa DIALLO • samedi 19 août 2017 à 07h00min

La rocade Sud-Est du boulevard des Tansoba à Ouagadougou sera réhabilitée et élargie bientôt. Ce, grâce à un don du Japon, d’un montant de près de 30 milliards de francs CFA. La signature de l’échange de notes entre les gouvernements burkinabè et japonais, ainsi que la signature de l’accord dudit don entre le gouvernement du Burkina et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) est intervenue, le 18 aout 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coopération Japon-Burkina : 29,464 milliards de francs CFA pour réhabiliter et élargir le boulevard des Tansoba

Ce tronçon a fait couler beaucoup d’encre et de salives en début d’année 2016. Le gouvernement a dû se résoudre à mobiliser près d’un milliard de francs CFA pour parer au plus pressé en attendant de trouver une solution durable. Et, c’est désormais fait. La signature de cet échange de notes officialise ainsi l’octroi d’un don de 29,464 milliards de francs CFA du gouvernement japonais au Burkina dans le but de contribuer à la mise en œuvre du « projet de la Rocade Sud-Est du boulevard des Tansoba à Ouagadougou ». La signature de l’échange de notes entre l’ambassadeur du Japon au Burkina et le ministre des affaires étrangères, Alpha Barry, a été suivie d’une signature de l’accord dudit don entre le gouvernement du Burkina et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

« Les routes sont vitales pour l’économie d’une nation. Sans un développement du réseau routier et du secteur du transport, le développement économique d’un pays est fortement ralenti. L’un des axes de coopération entre le Japon et le Burkina, c’est l’intégration sous régionale. Le « projet d’amélioration de la Rocade Sud-Est du boulevard des Tansoba à Ouagadougou », à terme, facilitera davantage le transport intra-urbain et renforcera aussi le lien entre Ouagadougou et les grands axes routiers qui conduisent vers le Niger, le Togo et même le Ghana », a confié Tamotsu IKEZAKI, l’ambassadeur du Japon au Burkina Faso.

Les travaux seront exécutés par une entreprise japonaise

La rocade Sud-Est du boulevard des Tansoba concernée par cet accord est longue de 6,9 km et va du rond-point de CFAO à l’échangeur de l’Est. Sa construction permettra de décongestionner la circulation routière de la ville de Ouagadougou, d’assurer la sécurité routière et améliorer le cadre de vie des populations riveraines. Le montant du don est de 5, 801 milliards de Yens, soit 29,464 milliards de francs CFA.

« Cette signature ouvre la voie à la procédure de sélection de l’entreprise. Donc, très bientôt, vous allez voir les travaux démarrer. Le gouvernement burkinabè montre une fois de plus son attachement à une relation excellente avec le Japon, il montre également sa détermination à trouver des solutions pour des infrastructures routières dans notre pays », s’est réjoui le ministre des infrastructures, Eric Bougouma.
Les travaux seront réalisés par une entreprise japonaise. Mais, « l’exécution de ces travaux sera une occasion de transfert de technologies entre l’entreprise japonaise et les entreprises burkinabè qui travailleront à ses côtés », a assuré Tamotsu IKEZAKI, l’ambassadeur du Japon au Burkina Faso.

JPEG - 74.2 ko
Le ministre des infrastructures, Eric Bougouma se réjouit de la signature de cet accord

Alpha Barry, le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des Burkinabè de l’extérieur, n’a pas manqué de saluer l’excellence des relations entre le Burkina et la Japon et elle devrait se poursuivre. « Au-delà de cette fructueuse coopération bilatérale, nous saluons sur le plan multilatéral les concertations régulières que nos deux gouvernements ont toujours entretenues sur des questions majeures telles que la promotion du développement économique et social, la paix, la lutte contre le terrorisme, la réforme du système des Nations Unies ou encore le renforcement du partenariat entre le Japon et l’Afrique. Je puis assurer de la détermination du gouvernement burkinabè à poursuivre avec le gouvernement japonais les concertations sur toutes ces questions d’intérêt commun », a-t-il souligné.

Bientôt un accord de prêt pour réhabiliter le tronçon Gounghin-Fada-Frontière du Niger

Au cours de la cérémonie consacrée à la signature de l’échange et de notes et l’accord de don, l’ambassadeur nippon a annoncé la prochaine signature d’un accord de prêt entre le Japon et le Burkina pour le renforcement et la réhabilitation de la route nationale N°4 en Collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD) et l’Union européenne. Il s’agit du tronçon Gounghin-Fada-Frontière du Niger, long de 218 km. Visiblement soulagé par cette annonce, le ministre Bougouma a donné rendez-vous en septembre pour la signature de ce nouvel accord. Les populations de la région de l’Est n’attendent que ça, pour atténuer leur calvaire.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés