Pauvreté et l’insécurité alimentaire au Sahel Burkina : L’Union Européenne a lancé deux projets

LEFASO.NET | Par Bertrand NIGNAN • lundi 31 juillet 2017 à 06h49min

Les projets « Insertion et stabilisation socio-économique des jeunes et des femmes dans la province du Séno » et « Renforcement de la résilience des communautés vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans les zones septentrionales au Burkina », ont été officiellement lancés le mercredi 26 juillet 2017 à Dori. Financés par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne pour l’Afrique, ces programmes visent à lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire au Sahel.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pauvreté et l’insécurité alimentaire au Sahel Burkina : L’Union Européenne a lancé deux projets

Ces programmes visent d’une part, à améliorer l’accès des ménages et des groupes vulnérables notamment, les ménages plus pauvres, les femmes enceintes et enfants, aux services de base et aux actions préventives de la malnutrition et d’autre part, à augmenter les revenus des jeunes et des femmes par le développement d’activités génératrices de revenus à travers la promotion de micro entreprises et de petites entreprises. Ils sont financés par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique appelé, fonds fiduciaire d’urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique.

En anglais, Trust Fund, ce fonds est estimé à près de 15 milliards de francs cfa, avec une contrepartie financière des partenaires à hauteur de 574 826.0270,37 francs, a laissé entendre Briac DEFFOBIS, représentant l’Union européenne. A l’en croire, ces programmes seront mis en œuvre par la coopération italienne et par trois consortia d’ONG regroupant un total de 23 organisations nationales et internationales, dont les chefs de file de ces consortia sont Handicap International, l’Association Internationale des Laïcs Volontaires (LVIA), et Oxfam, pour appuyer 11 communes dans la région du Sahel.

Ces consortia d’ONG, rassemblant une vingtaine d’acteurs non Gouvernementaux se sont engagés à inscrire la mise en œuvre de leurs actions dans une dynamisation du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) et des différentes politiques nationales. Et selon Ali ROUAMBA, représentant le ministre en charge de l’agriculture, ces deux programmes qui visent entre autres, à assurer l’insertion et la stabilisation socio-économique des jeunes et des femmes du Burkina à travers le développement de l’agriculture, et à renforcer la résilience des communautés vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle constituent des attentes fortes de nos populations que le gouvernement confie à ce département ministériel.

Relever un tel défi suppose nécessairement une forte mobilisation des acteurs à tous les niveaux afin de fédérer les énergies en vue de garantir de meilleures conditions de vie et d’existence à nos vaillantes populations. Ainsi, Pauline KABORE/ZOURE, Secrétaire d’Etat chargée de l’aménagement du territoire a au nom du Président du Faso et au nom du Gouvernement, salué l’ensemble des acteurs à ce développement, et aussi félicité leur engagement aux côtés du Gouvernement dans la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire dans notre pays. Elle n’a pas hésité à inviter les bénéficiaires du Sahel, à s’approprier ces projets et à s’impliquer en vue de leur pérennisation.

A terme, les projets « Insertion et Stabilisation socio-économique des jeunes et des femmes dans la Province du Séno » et « Renforcement de la résilience des communautés vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans les zones septentrionales au Burkina », vont toucher directement environ 91 mille personnes avec un impact positif sur toute la population de la Région du Sahel, grâce au renforcement de la résilience communautaire.

Bertrand NIGNAN
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés