Académie militaire Georges Namoano : 42 sous-lieutenants pour commander dans la ‘’persévérance’’

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • lundi 24 juillet 2017 à 00h57min

Fin de formation pour la 16e promotion des élèves officiers d’active de l’Académie militaire Georges Namoano de Pô. Ils sont 42 nouveaux officiers de 9 nationalités qui après 2 ans de formation, ont reçu leurs épaulettes dans la soirée du 22 juillet 2017 au sein de l’école. Cette promotion baptisée « Promotion persévérance » par le chef de l’Etat, a pour parrain le Gal. Dominique Diendéré, ambassadeur du Burkina en Algérie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Académie militaire Georges Namoano : 42 sous-lieutenants pour commander dans la ‘’persévérance’’

Le 21 octobre 2015, ils franchissaient le portail de l’académie militaire Georges Namoano de Pô, avec « leurs oripeaux » de jeunes étudiants, recrutés avec le niveau Licence. Ce 22 Juillet 2017, ils en sont ressortis avec les épaulettes de sous-lieutenant. 42 stagiaires de 9 nationalités. 30 Burkinabè (dont deux filles). Ils ont tous suivi deux années de formation morale et intellectuelle ; militaire et académique. La moyenne générale de la promotion est de 13,522 sur 20.

« Promotion Persévérance », c’est ainsi que cette promotion a été baptisée par le président du Faso, Chef suprême des armées, Roch Kaboré. De la persévérance, ils en auront besoin, dans un contexte sécuritaire délétère marqué par le grand banditisme et les attaques terroristes. Et le chef de l’Etat a exprimé ses attentes en la matière.

« Nous vivons une époque fortement marquée par des questions sécuritaires. Les nouvelles menaces et leurs natures asymétriques et complexes nous ont amenés à comprendre que les logiques et les certitudes les plus fortement établies jusque-là sont quotidiennement remises en cause », a précisé le chef d’état-major général des Armées, le Gal. Oumarou Sadou.

Le délégué de la 16e promotion, Parfait Kambou a rappelé qu’ils ont traversé de multiples épreuves qui ont forgé leur moral et leur ont permis d’assimiler les connaissances nécessaires pour un officier. En cette soirée où ils étaient à l’honneur, les impétrants se sont rappelé quelques moments marquants de la formation.

Le saut para, le raid Akouhounkoun de 192 km sur l’axe Léo-Gaoua, le stage de directeur de mise en œuvre des explosifs, le module de l’instruction sur le tir au combat, le combat en zone urbaine, l’initiation à des techniques commandos…sont autant d’épreuves dont ils se rappellent maintenant avec fierté, pour les avoir franchies.

Conseils pour jeunes officiers

En tout cas, de l’avis du chef d’état-major général des armées, le Gal. Oumarou Sadou, les objectifs de la formation ont été atteints. S’adressant aux impétrants, il leur a demandé d’avoir toujours à l’idée les exigences et les devoirs de leur nouveau statut. « Allez à la besogne et tachez d’être des exemples de compétence, de dévouement et de loyauté au service de nos nations respectives », leur a lancé le CEMGA.

Il a par ailleurs indiqué que l’officier, c’est ce citoyen en uniforme à qui la nation a convenu de confier une haute responsabilité, celle de mener des hommes au combat pour assurer sa défense. Il porte donc en lui, et magnifie au plus haut point, le sublime sacrifice du soldat pour sa patrie.

La moyenne d’âge de la 16e promotion est de 24 ans. Appelés à commander des hommes, ces jeunes officiers ont bénéficié de conseils pour relever les défis. Le commandant de l’Académie militaire Georges Namoano le lieutenant-colonel Néré Adam, a rappelé à l’assistance que ces jeunes officiers ont été moulés dans un vaste champ pluridisciplinaire, alliant acquisition de savoir, de savoir-faire et de savoir-être et ce, en adéquation avec les exigences et les défis du moment.

A l’endroit de ses désormais anciens pensionnaires, il a tenu ces propos : « Demain, vous déploierez les qualités qui font la grandeur de l’officier. La première d’entre elle, c’est la loyauté ; loyauté à l’endroit de vos supérieurs, de la communauté militaire et de la nation tout entière. Soyez de ceux qui nourrissent la flamme de l’unité, de la solidarité et de la fraternité. Développez toujours la force de caractère face aux défis éthiques et déontologiques qui se présentent à l’officier du 21e siècles ».
C’est le Gal. de division Dominique Diendéré ambassadeur du Burkina Faso en Algérie qui a été choisi comme parrain de la 16e promotion 2015-2017 de l’Académie militaire Georges Namoano.

Les nationalités de la promotion

Burkina Faso (30), Centrafrique (1), Côte d’Ivoire (2), Djibouti(1), Gabon (1), Guinée Conakry (2), Mali (1), Niger (2), et Togo (2).

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 juillet à 08:07, par De Gaulles
    En réponse à : Académie militaire Georges Namoano : 42 sous-lieutenants pour commander dans la ‘’persévérance’’

    c’est tres bien et félicitation à ces jeunes sortant. Cependant, il faudrait penser à recadrer un tout petit point : mettre en place des outils pour améliorer le plan de carrière pour encourager les compétences en interne car les nouvelles perspectives dans les gestions prévisionnelles des plans et carrières vont de l’interne vers l’externe. Valorisez les compétences internes énormes que vous avez dans vos rangs puis recherchez d’autres compétences s’il y’a lieu à l’externe. Cela permettra à l’armée de gagner énormément sur plusieurs aspects (temps-économie-compétence). Meme ailleurs c’est pas seulement un mode unique de recrutement et de promotion des cadres.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés